Karim Berrouka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Karim Berrouka
Description de cette image, également commentée ci-après
Karim Berrouka en 2016
Naissance
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Karim Berrouka, né le , est un musicien français, membre du groupe de punk Ludwig von 88, ainsi qu'un écrivain et éditeur. Ses nouvelles et ses romans relèvent des littératures de l'imaginaire, principalement la science-fiction et la fantasy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1964 Karim Berrouka est le chanteur et parolier du groupe punk Ludwig von 88 depuis 1984[1],[2].

Il publie ses premières nouvelles en 2002 et sa première novella, La Porte, en 2007. Il est directeur de collection aux éditions Griffe d'Encre jusqu'à la disparition de cette maison d'édition en 2016. Karim Berrouka est également anthologiste pour l'anthologie Conquêtes et explorations infernales publiée par la maison d'édition amateure Parchemins et traverses en 2008. Il est également directeur de publication de La Fabrique de Littérature Microscopique[3].

Au début des années 2010, Karim Berrouka se concentre davantage sur la publication de romans avec Cyclones (2011), Fées, weed & guillotines (2014) puis en 2016 Le Club des punks contre l'apocalypse zombie qui remporte le prix Julia-Verlanger 2016.

En 2016, le groupe Ludwig von 88 reprend une certaine activité[2].

En 2018, Berrouka publie "Celle qui avait pas peur de Cthulhu"aux Éditions Actus.

Son style emprunte tant à l'OuLiPo qu'au surréalisme, jusque dans ses multiples transformations stylistiques[réf. nécessaire].

Musique[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Recueil[modifier | modifier le code]

  • Les Ballons dirigeables rêvent-ils de poupées gonflables ? éditions Actusf, 2013 [9]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Anthologie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2014, le roman Fées, weed & guillotine remporte le prix Elbakin.net 2014 du meilleur roman fantasy français[12].

En 2016, le roman Le Club des punks contre l'apocalypse zombie, paru en 2015, remporte le prix Julia-Verlanger 2016[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche du groupe Ludwig von 88 sur le site Spirit of Rock. Page consultée le 5 novembre 2017.
  2. a et b Ludwig von 88, article d'Hervé sur le site Rock Made in France le 17 août 2008. Page consultée le 5 novembre 2017.
  3. https://fablimi.wordpress.com/category/latelier-de-karim-berrouka/. Page consultée le 5 novembre 2017.
  4. Chroniques sur ActuSF, dans le journal belge Le Soir du 1/8/2008 et sur le blog de la librairie Critic
  5. Chronique sur le site NooSFere.
  6. Chronique sur Psychovision
  7. Chronique sur L'Ours inculte
  8. Celle qui n'avait pas peur de Cthulhu - Karim Berrouka sur le site NooSFere (consulté le )
  9. Chronique sur Phénix-Web
  10. Chronique sur Bifrost
  11. Chronique sur ActuSF
  12. Résultats du prix Elbakin.net 2014
  13. « Julia Verlanger - Prix littéraire - nooSFere », sur www.noosfere.org (consulté le 30 janvier 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]