Juillet 1840

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juillet 1840
Nombre de jours 31
Premier jour Mercredi 1er juillet 1840
3e jour de la semaine 27
Dernier jour Vendredi 31 juillet 1840
5e jour de la semaine 31

Calendrier
juillet 1840
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27     1er 2 3 4 5
28 6 7 8 9 10 11 12
29 13 14 15 16 17 18 19
30 20 21 22 23 24 25 26 
31 27 28 29 30 31    
1840Années 1840XIXe siècle

Mois précédent et suivant
Juillet précédent et suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements[modifier | modifier le code]

Colonne de Juillet sur la place de la Bastille à Paris
  • Lin Zexu fait renforcer les fortifications de Humen et recrute de nouveaux combattants parmi les pécheurs.
  • 7 juillet : accord entre la France et l’Angleterre qui retire la concession exclusive d’exploitation des soufres de Sicile qui avait été accordée à une compagnie marseillaise.
  • 11 juillet : Gobineau expose à sa sœur ses théories artistiques, proches de celles de François Jouffroy. L'art, selon lui, est « une aspiration vers les manifestations du monde matériel ou idéal » et non pas « une imitation de la nature ».
  • 15 juillet :
    • traité de Londres pour la pacification du Levant. Il confirme la concession de l’Égypte à Méhémet Ali à titre héréditaire ; Méhémet Ali reçoit le pachalik d’Acre à titre viager à condition d’accepter dans les 10 jours la notification de l’accord. Pas de navires de guerre étrangers dans les Détroits en temps de paix.
    • France : loi qui modifie quelques-unes des lois précédentes sur les chemins de fer. Elle accorde un prêt de 12,6 millions à la compagnie de chemin de fer de Strasbourg à Bâle et une garantie d’intérêt minimal de 4 % aux actionnaires du chemin de fer Paris-Orléans.
  • 16 juillet, France : loi relative à l’établissement de plusieurs lignes de paquebots à vapeur entre la France et l’Amérique.
  • 22 juillet :
    • Les libéraux demandent au jeune empereur du Brésil s’il accepterait d’accéder au trône avant sa majorité fixée par la constitution à 18 ans (1843). Il accepte, et se présente le lendemain à l’Assemblée où il est acclamé par la foule. Né au Brésil, dom Pedro II achève la « brésilianisation » du gouvernement.
    • Gobineau discute métaphysique avec sa sœur Caroline et défend contre ses affirmations de foi religieuse le pouvoir de la raison.
  • 29 juillet : début de mobilisation en France en réaction à l’attitude des puissances dans l’affaire d’Orient.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :