Joseph Chailley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Joseph Chailley
Fonctions
Député 1906-1914
Gouvernement IIIe république
Groupe politique UD (1906-1910)
GR (1910-1914)
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 74 ans)
Résidence Vendée

Joseph (Paul, Amédée) Chailley, dit Chailley-Bert, né le 4 mars 1854 à Saint-Florentin (Yonne), mort le 9 novembre 1928 à Paris, est un essayiste et homme politique français, député de la Vendée de 1906 à 1914.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en droit, professeur à l'École libre des sciences politiques, il collabore notamment à la Revue des deux Mondes et au Journal des Débats. Il s'intéresse particulièrement au développement de la colonisation, fondant l'Institut colonial international en 1893. Et surtout, de 1893 à 1927, il est le secrétaire général puis le directeur général de l'Union coloniale française, et le directeur de son bulletin, La Quinzaine coloniale.

Candidat aux élections législatives de 1902 dans la circonscription des Sables-d'Olonne, il est battu par le candidat conservateur Georges de La Rochethulon. Réitérant cette tentative en 1906, il l'emporte cette fois contre le même adversaire. Il s'inscrit au groupe de l'Union démocratique. Réélu en 1910, il s'inscrit au groupe de la Gauche radicale. Il suit particulièrement les affaires coloniales. Maire des Sables-d'Olonne de 1912 à 1919, il ne se représente pas à la députation en 1914.

Il est le gendre de Paul Bert étant mariée à sa fille Henriette (1866-1933). Son frère André a lui épousé la troisième fille de Paul Bert : Léonie (1876-1923).

En 1935, la rue Joseph-Chailley dans le 12e arrondissement de Paris prend son nom en hommage à proximité du Musée des colonies.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Paul Bert au Tonkin. Paris, G. Charpentier, 1887
  • Nouveau dictionnaire d'économie politique. Publ. sous la dir. de M. Léon Say et de M. Joseph Chailley, Paris, Guillaumin, 2 vol., 1891-1892.
  • Les compagnies de colonisation sous l'ancien régime. Paris, A. Colin, 1898
  • L'éducation et les colonies. Paris, A. Colin, 1899
  • L'effort de l'Inde et de l'Union sud-africaine. Paris, Bloud and Gay, 1916

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Joseph Chailley », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Liens externes[modifier | modifier le code]