JonBenét Ramsey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
JonBenét Ramsey
Nom de naissance JonBenét Patricia Ramsey
Naissance
Atlanta, Géorgie
Décès
Boulder, Colorado
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine

JonBenét Patricia Ramsey (née le à Atlanta, Géorgie - morte le 25 ou le 26 décembre 1996) est une mini-miss américaine découverte morte à l'âge de 6 ans dans le sous-sol de la maison de ses parents à Boulder, Colorado, environ huit heures après le signalement de sa disparition.

Biographie[modifier | modifier le code]

JonBenét Patricia Ramsey (prénom se prononçant zhawn ben-AY et composé à partir du prénom complet de son père John Bennet) est née le lundi 6 août 1990 à Atlanta en Géorgie. Elle est la fille de John et Patsy Ramsey et a un frère aîné, Burke, né trois ans plus tôt. Son père, John Ramsey, s'est remarié à Patsy Ramsey (née Paugh) en 1980. La famille s'installe à Boulder dans le Colorado en 1991.

John Ramsey est un homme d'affaires qui travaille pour Access Graphics (filiale de Lockheed Martin), une entreprise spécialisée dans le matériel informatique dont il devient le président. Il a eu un fils et deux filles d'un premier mariage avec Lucinda Pasch, dont Elizabeth Pasch Ramsey, décédée dans un accident de voiture en 1992 à l’âge de 22 ans.

En 1995, John Ramsey est élu « Entrepreneur de l'année » par la Chambre de commerce de Boulder. L'année suivante, son entreprise Access Graphics réalise un chiffre d'affaires d'un milliard de dollars[1].

Boulder est une petite ville tranquille où les cas d'enlèvement, de meurtre ou même de pédophilie sont rares. Survenu le soir de Noël 1996, dans une famille aisée et sans histoires, ce drame a suscité une vive émotion du fait de ses circonstances et de la personnalité de la victime.

JonBenét était une mini-miss populaire que sa mère emmenait à des concours. La fillette avait remporté les titres America's Royale Miss, Little Miss Charlevoix, Little Miss Colorado, Colorado State All-Star Kids Cover Girl ou encore National Tiny Miss Beauty. Patsy Ramsey participait elle-même dans sa jeunesse à des concours de beauté et fut notamment élue Miss de l'État de West Virginia en 1977[2] (ainsi que sa sœur en 1980). De son vivant, les médias locaux commençaient à s’intéresser à JonBenét et lors d'un concours auquel elle venait de participer, la petite fille affirma vouloir devenir médecin ou infirmière plus tard[3].

Les funérailles de JonBenét se sont déroulées le mardi 31 décembre 1996 au cimetière de Marietta, dans l'état de Géorgie[4].

Six mois après le décès de JonBenét, les Ramsey quittent Boulder pour retourner vivre à Atlanta[5].

En juin 2006, Patsy Ramsey décède d'un cancer de l'ovaire à l'âge de 49 ans.

John Ramsey a déclaré plus tard dans une interview qu'il regrettait d'avoir laissé sa fille participer à des concours de mini-miss[6].

En décembre 2016, Burke Ramsey (devenu ingénieur logiciel[7]) porte plainte contre le réseau CBS après la diffusion de la série documentaire The Case of: JonBenet Ramsey pour diffamation et réclame 750 millions de dollars[8]. La série le jugeait responsable de la mort de sa sœur[9]. En janvier 2019, Lin Wood, l'avocat des Ramsey, déclare dans un communiqué : « Je peux dire que l'affaire a été réglée à l'amiable et donne satisfaction à toutes les parties. Maintenant, mon souhait professionnel et personnel pour cette famille serait qu'elle ne souffre plus de fausses accusations à l’avenir »[10].

Faits[modifier | modifier le code]

Les seules personnes présentes dans la maison la nuit de la mort de JonBenét sont la victime, ses parents et son frère. Le jour du drame, la famille avait prévu de partir en vacances et un vol pour Charlevoix dans le Michigan, était réservé.

Selon le témoignage de Patsy Ramsey recueilli le 26 décembre 1996, elle a réalisé que sa fille était absente après avoir trouvé dans l'escalier menant à la cuisine une demande de rançon.

La lettre de rançon.

La rançon correspond à la valeur d'un bonus que John Ramsey avait reçu plus tôt cette année, c'est-à-dire 118 000 $. La note de rançon comprend plusieurs détails inhabituels ; elle est très longue (2 pages et demie), a été écrite sur la scène de crime et comporte des points d'exclamation et des acronymes. Elle est écrite avec un feutre et un bloc de papier appartenant aux Ramsey. Le rapport graphologique ne donne pas de résultats probants, le FBI exclut John Ramsey comme pouvant être l'auteur de la lettre mais n'écarte pas complètement Patsy Ramsey. Plusieurs passages de la lettre peuvent faire référence à des répliques du film policier L'Inspecteur Harry. Des fautes d'orthographe semblent avoir été placées intentionnellement (« bussiness », « posession »).

Malgré des instructions précises de ne prévenir personne sous peine de tuer JonBenét, Patsy Ramsey a immédiatement appelé la police. Lors de l'appel, elle emploie cette phrase : « Nous » avons un enlèvement. Elle semble paniquée et après avoir donné son adresse, elle s'interrompt subitement et pose le combiné sans raccrocher en laissant en ligne l'opératrice. En général, les victimes restent en ligne pour communiquer avec les secours. Sur l'enregistrement, on entend sans certitude plusieurs personnes parler. L'opératrice aurait trouvé l'appel étrange et aurait senti que quelque chose n'allait pas[réf. nécessaire].

Les policiers sont arrivés dans les minutes qui suivent. Les recherches ne mettront en évidence aucun signe d'effraction ou d'intrusion, pas de traces de pas dans la neige ou d'empreintes digitales. Croyant que l'affaire était un enlèvement, seule la chambre de JonBenét a été bouclée pour empêcher la contamination des preuves. Des amis sont arrivés à la maison pour soutenir la famille. L'inspectrice de police de Boulder, Linda Arndt, est arrivée vers 8 heures du matin. John Ramsey est parti seul pendant 1h30 à la banque afin d'aller chercher de l'argent pour payer la rançon. Dans l'attente de l'appel du kidnappeur, amis et avocats ont alors rangé la maison et même nettoyé la cuisine, détruisant probablement des preuves.

À 13 heures, l'inspectrice Arndt demande à John Ramsey et à son ami Fleet White de fouiller la maison pour voir s'ils trouvent quelque chose d'anormal. John Ramsey décide d'inspecter le sous-sol et trouve dans la cave à vin le corps sans vie de sa fille. D'après White, il aurait dit : « Elle est là ! » au même moment où il a allumé la lumière. Une couverture blanche recouvre la petite fille, un ruban adhésif posé sur sa bouche et un cordon en nylon se trouve autour de ses poignets et de son cou. John Ramsey a immédiatement pris le corps dans ses bras et l'a emmené à l'étage, en criant au secours. Arndt l'a ensuite déplacé dans le salon. Tous ces déplacements ont malheureusement contaminé les preuves potentielles.

Sur la scène de crime, un cordon de nylon et le manche cassé d'un pinceau ont été utilisés pour fabriquer un garrot qui est attaché autour du cou de JonBenét, il a apparemment été utilisé pour l'étrangler. Le nœud est très rudimentaire pour un garrot efficace. Le pinceau a été trouvé dans une pièce du sous-sol avec les fournitures d'art de Patsy Ramsey. Un morceau du pinceau n'a jamais été retrouvé. Une corde a été trouvée à l'intérieur d'un sac en papier dans la chambre d'amis au deuxième étage, partie de la maison où se situent aussi les chambres des enfants[11]. Selon les Ramsey, la corde ne leur appartient pas.

L'autopsie rapporte que le décès a été causé par une asphyxie associée à un traumatisme crânien sévère. Les expertises se contredisent concernant le déroulement des faits. Pour certains, le choc crânien qui a causé la mort cérébrale est survenu avant l'étranglement, alors que pour d'autres, la petite fille était vivante et consciente durant la strangulation et donc le choc violent à la tête serait survenu après. De petites quantités de sang séché, des ecchymoses et des écorchures dans la région vaginale sont observées[12] et pourraient être causées par une pénétration avec un objet[13]. L'heure du décès est déterminée entre le soir du 25 décembre à partir de 22h jusqu'à 6h au matin du 26 décembre[14]. Sa mort est considérée comme étant un homicide.

L'autopsie a également révélé que JonBenét avait mangé de l'ananas peu de temps avant sa mort. Des photographies prises dans la maison le jour des faits montrent un bol rempli d'ananas posé sur la table du salon avec une cuillère dedans. Toutefois, la police présente sur la scène de crime a multiplié les erreurs et a autorisé quelqu'un à nettoyer ce bol[15]. Patsy et John Ramsey ont affirmé ne pas avoir donné de l'ananas à JonBenét le soir du 25 décembre et qu'ils ne se rappelaient pas de ce bol.

Le 25 décembre, les Ramsey ont passé une partie de la soirée chez des amis. John Ramsey a déclaré avoir mis JonBenét au lit, après qu'elle se soit endormie dans la voiture sur le chemin du retour. L'enfant est retrouvée sans vie avec les vêtements qu'elle a portés la veille.

Enquête[modifier | modifier le code]

John Ramsey, Patsy Ramsey, Burke Ramsey et d'autres membres de la famille ont fourni des échantillons de sang et de cheveux à la police. Les parents ont participé aux premiers interrogatoires des policiers. Burke Ramsey a également été entendu les premières semaines suivant la mort de sa sœur. Patsy et John Ramsey ont ensuite commencé à éviter les interrogatoires des policiers et à adresser leurs propres conditions. Ils ont accordé plusieurs entretiens télévisés après la mort de leur fille et ont notamment mis en garde les familles qu'un tueur était toujours en liberté, déclenchant la frayeur du voisinage.

Les Ramsey se sont néanmoins soumis au détecteur de mensonge[16] et ont transmis des échantillons d'écriture manuscrite[17]. John Ramsey a déclaré : « Nous ne devrions pas avoir à prouver notre innocence »[18].

L'affaire a été très médiatisée, les journalistes se sont particulièrement intéressés à JonBenét, à ses concours de mini-miss et à la richesse des Ramsey. Les incohérences de cette affaire et la difficulté de trouver un suspect ont défrayé la chronique. Tandis que les Ramsey considèrent que la police de Boulder est mauvaise, certains pensent que John Ramsey exerce une influence sur l’enquête. La police de Boulder s'est d'abord concentrée presque exclusivement sur John et Patsy Ramsey, les médias et l'opinion publique les ont alors identifiés comme des suspects potentiels.

Selon John Ramsey, la plus grosse erreur qu'il ait commise le jour du drame est de ne pas avoir appelé directement le FBI mais d'avoir appelé la police de Boulder[19].

En 1998, le bureau du procureur présente des éléments de preuves pouvant disculper les Ramsey mais ne parvient pas à convaincre la police de leur innocence. En raison de leur désaccord, le gouverneur nomme un procureur spécial, Michael Kane, pour former un grand jury. À la suite de cela, Lou Smit et Steve Thomas, deux des enquêteurs principaux dans l'affaire dont les points de vue sont opposés, ont démissionné.

En 1999, le grand jury rend son verdict contre les Ramsey mais le procureur du comté, Alex Hunter, n'a pas révélé le résultat et ne les a pas poursuivis, estimant qu'on ne pouvait prouver leur culpabilité. En 2013, le grand jury de 1999 révèle qu'il avait accusé John et Patsy Ramsey d'avoir permis à un enfant d'être placé de manière déraisonnable dans une situation présentant un risque de préjudice pour sa vie ou sa santé entraînant la mort de JonBenét Ramsey[20].

En 2003, les experts de la Police Scientifique sont parvenus à extraire l'ADN d'un homme inconnu provenant des sous-vêtements de JonBenét. Le juge fédéral et Mary Lacy, procureur du comté de Boulder, sont d'avis qu'il est plus probable qu'un intrus ait assassiné JonBenét plutôt que Patsy Ramsey[21]. Ce qui a incité Mary Lacy, à envoyer une lettre d'excuses aux Ramsey en 2008[22].

Peu de temps après le décès de la mère de JonBenét en 2006, John Mark Karr, un enseignant américain de 41 ans est arrêté en Thaïlande et avoue être le meurtrier. Il avait déjà été détenu pour possession de pornographie pédophile[23]. Il s'est avéré après enquête qu'il avait tout inventé.

En 2009, le procureur Stan Garnett estime que la famille Ramsey a droit à la présomption d'innocence[24].

En 2010, l'enquête est rouverte. De nouveaux interrogatoires sont menés par un comité qui comprend enquêteurs fédéraux et nationaux. Des nouvelles technologies sont utilisées sans nouvelles découvertes.

En 2016, une nouvelle analyse médico-légale a révélé qu'il y avait non pas un mais deux ADN inconnus sur les sous-vêtements[25]. Des recherches scientifiques sans liens avec l'enquête ont permis de démontrer qu'une culotte neuve, sortie de son paquet d'emballage, pouvait présenter des traces d'ADN. Cependant, deux points identiques en ADN sur cette culotte, donc deux éléments de preuves du même profil ADN sur une culotte neuve est impossible, prouvant qu'effectivement cet ADN semble être celui d'une personne inconnue de sexe masculin qui est bien liée à ce crime.

En janvier 2019, un homme emprisonné pour pédopornographie, Gary Oliva, confesse le meurtre de JonBenét dans une lettre écrite à un de ses anciens camarades de lycée. La police a fait savoir dans un communiqué qu'elle avait déjà enquêté sur Gary Oliva et qu’il avait été disculpé grâce à son ADN[26].

Enquête indépendante[modifier | modifier le code]

Certains enquêteurs, tels que Lou Smit ou John E. Douglas, pensent qu'un intrus serait effectivement bien rentré dans la maison des Ramsey le soir du 25 décembre[27]. Tandis que Steve Thomas ou James Kolar, sont persuadés qu'un membre de la famille Ramsey aurait probablement tué JonBenét par accident et qu'il s'agirait d'une « mise en scène »[28].

Dans la première hypothèse, les traces ADN trouvées sur la culotte et sous les ongles de la victime[29], donc deux ADN de la même personne, signifieraient qu'un profil de sexe masculin est bien mis en cause dans cet homicide. Il est aussi constaté que la théorie de l'intrusion d'un pédophile ou de ravisseurs par la fenêtre cassée du sous-sol est plausible. Cela est démontré dans une vidéo tournée sur l'ancienne propriété de la famille Ramsey où le détective Lou Smit entre lui-même dans le sous-sol en passant par cette fenêtre. Lou Smit a enquêté sur cette affaire jusqu’à sa mort, mettant en évidence plusieurs profils de personnes susceptibles d'avoir commis ce meurtre. Sur la scène de crime, une valise appartenant aux Ramsey avait été trouvée près de la fenêtre du sous-sol, pouvant indiquer que le ravisseur avait l'intention d'enlever la petite fille en la transportant dans cette valise.

Des spécialistes avancent que JonBenét ne serait pas morte par strangulation mais par le coup violent porté à la tête[30]. On note aussi des marques sur le visage et le dos de la fillette et il est démontré, après enquête, en effectuant un test sur un porc anesthésié, que ces traces auraient pu être causées par un Taser[31] surement utilisé pour étourdir l'enfant, puis la déposer dans la valise et la sortir sans éveiller le voisinage. Un homme a « très sûrement » eu recours à un Taser dans un premier temps pour contrôler la victime, puis a utilisé un garrot pour la malmener. JonBenét se serait débattue, des traces d'ongles sous le menton le démontrent - jusqu'au coup violent, sûrement asséné avec une lampe torche ou une batte de Baseball[32], créant un traumatisme crânien mortel.

Une autre théorie accuse Burke Ramsey, son frère aîné de neuf ans au moment des faits. Cette nuit-là, à la suite d'une altercation avec sa sœur, il aurait frappée JonBenét à la tête d'un coup mortel avec une lampe torche. La lampe torche est aperçue posée dans la cuisine sur les photos prises dans la maison le jour de la mort de JonBenét. Dispute qui aurait pu être causée par l'ananas, fruit qui a été retrouvé dans le corps de JonBenét et mangé quelques heures avant sa mort. Un an plus tôt, il l'avait déjà frappée au visage - par accident, selon Burke Ramsey lui même - avec un club de golf[33]. Burke était un enfant colérique et jaloux de l'attention portée sur sa sœur et ses concours de mini-miss[réf. nécessaire]. Selon une ancienne gouvernante, il aurait souffert d'encoprésie auparavant et étalait ses excréments sur les murs de la salle de bain ou en conservait des boulettes au fond de son lit. Il aurait même étalé sa matière fécale sur une boîte de chocolats que JonBenét avait eue pour Noël[réf. nécessaire].

Pour protéger leur fils, les parents auraient pris la décision de faire croire à un enlèvement et d'écrire une lettre de rançon avec l'idée de se débarrasser du corps, puis ayant renoncé, ils auraient orienté l'enquête sur l'intrusion d'un pédophile tueur[34].

Concours[modifier | modifier le code]

JonBenét a remporté les concours de mini-miss suivants[réf. nécessaire] :

  • Quand ? : Little Miss Colorado, Colorado State All-Star Kids Cover Girls, Tiny Miss Beauty, National Tiny Miss Beauty.
  • 1994 : Little Miss Charlevoix, Colorado State All-Star Kids Pageant.
  • 1995 : Miss Colorado Sunburst.
  • 1996 : America's Royale Tiny Miss, America's Royale Miss, America's Royale Miss Colorado Dream Queen, Colorado's Little Miss Christmas et Colorado's All Stars Christmas Pageant.

Elle est arrivée deuxième au Sunburst National Pageant en 1996.

Livres[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Who Killed JonBenét Ramsey ? de Charles Bosworth, Jr.
  • 1999 : Perfect Murder, Perfect Town : The Uncensored Story of the JonBenet Murder and the Grand Jury's Search for the Truth de Lawrence Schiller
  • 2000 : JonBenet : Inside the Ramsey Murder Investigation de Steve Thomas
  • 2000 : The Death Of Innocence de Patsy et John Ramsey
  • 2003 : An evening with JonBenét Ramsey de Walter A. Davis
  • 2008 : My Sister, My Love : The Intimate Story of Skyler Rampike (Petite Sœur, Mon Amour : L'Histoire Intime de Skyler Rampike) de Joyce Carol Oates
  • 2012 : Foreign Faction - Who Really Kidnapped JonBenet ? de A. James Kolar
  • 2012 : Injustice : Why JonBenet Ramsey Was Murdered By A Sadistic Psychopath - Not Her Parents de Robert A. Whitson PH.D.
  • 2016 : We Have Your Daughter : The Unsolved Murder of JonBenét Ramsey Twenty Years Later de Paula Woodward

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Un meurtre parfait (Perfect Murder, Perfect Town) de Lawrence Schiller
  • 2016 : The Case of: JonBenét Ramsey
  • 2016 : Qui a tué la petite JonBenét ? (Who Killed JonBenét ?) : Le film diffusé par TF1 en France, revisite l'affaire[35].
  • 2017 : Casting JonBenet : Documentaire réalisé par Kitty Green diffusé sur le réseau Netflix. « Le meurtre irrésolu d'une mini-miss est le sujet d'un film hybride qui délaisse la quête de la vérité pour mieux sonder notre fascination pour les faits divers »[36].

Film[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.nytimes.com/1997/01/10/us/colorado-murder-mystery-lingers-as-police-press-on.html Named Entrepreneur of the Year in 1995 by the Boulder Chamber of Commerce, Mr. Ramsey is the president of Access Graphics, a Lockheed Martin computer equipment subsidiary that reported $1 billion in sales last year.
  2. https://www.cbsnews.com/pictures/patsy-ramseys-funeral/
  3. https://www.youtube.com/watch?v=MpEeMb2IitI
  4. https://www.denverpost.com/1999/10/16/jonbenet-ramsey-case-timeline-1999/ JonBenét is buried in Marietta, Ga., next to her half-sister Elizabeth, who was killed in a 1992 car crash.
  5. http://web.dailycamera.com/extra/ramsey/1999/09cmov.html The Ramseys moved from Boulder in the summer of 1997, returning to Atlanta.
  6. https://abcnews.go.com/blogs/headlines/2012/03/jonbenet-ramseys-father-regrets-letting-her-in-pageants-says-toddlers-and-tiaras-is-bizarre/
  7. https://www.dailycamera.com/2016/12/28/burke-ramsey-files-750m-defamation-suit-over-cbs-series-about-sister-jonbenets-murder/ Diplômé de l’Université Purdue, Burke Ramsey est employé en tant qu’ingénieur logiciel.
  8. https://www.journaldemontreal.com/2016/12/28/le-frere-de-jonbenet-ramsey-poursuit-cbs-pour-750-millions
  9. https://www.reuters.com/article/us-jonbenet-lawsuit-settlement/jonbenet-ramseys-brother-settles-lawsuit-with-cbs-attorney-idUSKCN1OY1XP
  10. https://www.vulture.com/2019/01/jonbent-ramsey-brother-lawsuit-cbs.html
  11. http://web.dailycamera.com/extra/ramsey/1997/09/29-2.html
  12. https://apnews.com/5c987f155227ae95feb8f29a2214c419
  13. https://www.thedenverchannel.com/news/local-news/70-points-burke-ramsey-says-prove-his-innocence- A pathologist who performed an autopsy discovered that "JonBenet was sexually assaulted through penetration with the broken wooden handle of a paintbrush."
  14. https://www.crimemuseum.org/crime-library/cold-cases/jonbenet-ramsey/ JonBenét’s body had entered advanced rigor mortis, which led investigators to conclude that the time of death was between 10:00 p.m. on December 25 and 6:00 a.m. on December 26; however because her remains had already begun to exhibit signs of decomposition by the time they were found, investigators believe that she died closer to 10:00 p.m. Christmas Day.
  15. https://www.express.co.uk/news/world/661482/Murder-JonBenet-Ramsey-child-beauty-queen-solved The police made matters worse: they didn’t seal the crime scene, they allowed a bowl in the kitchen containing pineapple to be washed up – pineapple was later found in JonBenet’s stomach – although it seemed that Burke’s fingerprints might have been on the bowl.
  16. https://nypost.com/2000/05/25/ramseys-try-try-again-and-pass-lie-test/ JonBenet Ramsey’s parents passed a lie-detector test given by a private expert – after the first one they took came up “inconclusive”.
  17. http://web.dailycamera.com/extra/ramsey/1997/04/16-1.html
  18. http://web.dailycamera.com/extra/ramsey/2000/25arams.html
  19. http://transcripts.cnn.com/TRANSCRIPTS/0005/31/lkl.00.html J. RAMSEY : The biggest mistake I made when this happened was that I didn't call the FBI directly. I called the Boulder police.
  20. https://edition.cnn.com/2013/10/25/justice/jonbenet-ramsey-documents/index.html
  21. https://www.huffpost.com/entry/jonbenet-ramsey-case-time_n_2561598
  22. https://edition.cnn.com/2013/08/29/us/jonbenet-ramsey-murder-fast-facts/index.html
  23. https://www.nytimes.com/2006/08/17/world/18ramsey.ready.html
  24. https://www.dailycamera.com/2013/10/25/boulder-da-stan-garnett-another-perspective-on-release-of-ramsey-indictment/ My, or my staff’s view of what the evidence in the Ramsey case proves will only be stated in open court if a case is ever filed. In the meantime, everyone, including the Ramsey family, is entitled to the full presumption of innocence.
  25. https://nypost.com/2016/10/28/new-dna-twist-in-jonbenet-ramsey-murder/ But the evidence, experts told the Boulder Daily Camera and 9NEWS, revealed that the DNA samples recovered from the long johns came from at least two people in addition to JonBenét.
  26. https://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Mysterieuse-mort-de-JonBenet-Ramsey-un-pedophile-avoue-le-meurtre-la-police-sceptique-1598952
  27. http://www.nbcnews.com/id/14429987/ns/dateline_nbc/t/who-killed-jonbenet/ Douglas : « And here is a young child, such force cracking her skull. This is not a crime of parents. Parents certainly kill. But not these kinds of parents. »
  28. https://www.newsweek.com/jonbenet-ramsey-family-lawyer-why-burke-ramsey-suing-cbs-over-new-murder-501571
  29. http://edition.cnn.com/2008/CRIME/07/09/jonbenet.dna/ Testing in 1998 showed that DNA evidence found in the girl's underwear and beneath her fingernails was from an unidentified man and did not match anyone in the Ramsey family.
  30. https://www.denverpost.com/2000/03/13/jonbenet-ramsey-killed-intruder-lou-smit/ Smit told Newsweek that lack of bleeding from the head wound indicates she was near death from strangulation before she was hit.
  31. https://www.cbsnews.com/news/searching-the-stun-gun-theory/ Dr. Michael Dobersen, a stun gun expert and coroner for neighboring Arapahoe County, also believes the marks on JonBenet were left by a stun gun. To prove it, he used one on the skin of an anesthetized pig. "The marks are similar in size, shape and color and are a certain distance apart," he says.
  32. http://extras.denverpost.com/news/jon031400.htm He discovered a wood splinter, apparently from the paintbrush handle used to make the garrote around JonBenét's neck, on the carpet just outside the room where she was found. Police found fibers from the same carpet on a baseball bat discovered in bushes outside the family's Boulder home.
  33. https://people.com/crime/jonbenet-ramseys-brother-burke-tells-dr-phil-mom-patsy-was-not-violent/ Burke Ramsey asserted, further, that he never hit JonBenét with any toys – like his train set – and that an earlier incident where he clipped her cheek with a golf club was “absolutely” an accident.
  34. TMC TV : Destin tragique de la mini miss
  35. https://www.imdb.com/title/tt6267670/?ref_=tt_rec_tt
  36. Présentation dans Télérama, n°3511, 26 avril 2017, page 78.

Liens externes[modifier | modifier le code]