Jolimont (Toulouse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jolimont
(oc) Belmont
Jolimont (Toulouse)
"La Colonne"
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Métropole Toulouse Métropole
Commune Toulouse
Géographie
Coordonnées 43° 36′ 47″ nord, 1° 27′ 35″ est
Transport
Gare Train urbain (TER cadencé) de l'agglomération toulousaine Ligne D du réseau de transports en commun de Toulouse F ; TER, Intercités, TGV :

- Gare Matabiau

Métro Métro de Toulouse Ligne A du métro de Toulouse :

- Marengo – SNCF
- Jolimont

Bus Liste des lignes de bus Linéo de ToulouseL8​​​​​​​​​​​​​​​ Liste des lignes de bus de Toulouse14232737394243AéroportNoctambusCimetières​​​​​​
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Toulouse

Voir sur la carte administrative de Toulouse
City locator 14.svg
Jolimont
(oc) Belmont

Jolimont ou La Colonne est un quartier situé au nord-est de Toulouse, dans le prolongement de l'axe Jean-Jaurès/Marengo. Il se situe sur les hauteurs de la ville, c'est un secteur résidentiel comprenant de nombreux grands ensembles qui s'est dépeuplé de ses boutiques lors de la construction du métro de Toulouse dont la station toute proche de Marengo-SNCF ou encore celle de Jolimont permettent désormais de se rendre rapidement ailleurs.

Le quartier est construit sur les flancs d'une colline verdoyante et dominé par les jardins de l'Observatoire et la fameuse Colonne. Il s'agit d'un obélisque commémorant une victoire napoléonienne en 1814 pouvant cependant être apparentée à une défaite, la ville de Toulouse ayant été perdue[1] !

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le mot Jolimont vient de l'occitan Belmont.

Historique[modifier | modifier le code]

Lieux et Monument[modifier | modifier le code]

  • Le monument commémorant la bataille de Toulouse de 1814, par Urbain Vitry (1835), au sommet de la colline de Jolimont. Familièrement appelé par les toulousains : "la colonne". Il a donné son nom au parc de la Colonne, au milieu duquel il se dresse.
  • L'observatoire de Toulouse également d'Urbain Vitry tous deux classés aux titres des monuments historiques.
  • L'église Saint-Sylve. Édifice remarquable en rangées alternées de pierres et de briques de Toulouse. L'imposante statue de Saint Sylve qui trônait autrefois sur un socle surélevé du chœur a maintenant pris place dans la chapelle gauche de l'entrée principale de l'église en sorte qu'elle vient désormais saluer celui qui en franchit le pas de la porte.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Axes routiers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]