John Wesley Powell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Powell et Powell.
John Wesley Powell
John Wesley Powell USGS.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Mount Morris (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Abréviation en botanique
J.W.PowellVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Ellen Powell Thompson (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Emma Dean Powell (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Arme

John Wesley Powell (né le à Mount Morris (en) et mort le ) est un explorateur américain célèbre pour sa navigation dans le Grand Canyon de 1869.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1856, il descend le fleuve Mississippi des chutes de Saint Anthony à la mer ; il s'attaque à l’Ohio en 1857 et enfin l’Illinois en 1858. En 1859, il devient membre de l’Illinois Natural History Society.

Après avoir servi durant la guerre de Sécession dans le 20e régiment de volontaires de l’Illinois et avoir perdu son bras droit dans la bataille de Shiloh, il obtient un poste de professeur de géologie à l’université Wesleyan de l’Illinois. Il est aussi maître assistant à l’université d’État et conservateur de son muséum.

À partir de 1867, il conduit des expéditions dans les Montagnes Rocheuses et dans la région du fleuve Colorado et de Green River en Utah. En 1869, il explore le Grand Canyon et traverse près de 1 500 km, avec plusieurs hommes d'équipage dont moins de la moitié arriva jusqu'à l'océan Pacifique. Il recommence une expédition similaire en 1871 d’où il rapporte des cartes précises et de nombreuses données.

En 1881, il devient le deuxième directeur de l’US Geological Survey, fonction qu’il conserve jusqu’en 1894. Il dirige également le Bureau d'ethnologie de la Smithsonian Institution.

En 1895, il publie un livre sur ses voyages dans le Colorado intitulé Canyons of the Colorado.

Anthropologie[modifier | modifier le code]

Powell est l'inventeur du mot "acculturation", qu'il utilisa pour la première fois en 1880, dans un compte rendu de U.S. Bureau of American Ethnography. En 1883, il définit l'acculturation, comme des transformations psychologiques induites par imitation transculturelle.

Cependant, ses écrits anthropologiques dénotent encore de la vision traditionnelle du XIXe siècle européen.

Selon lui, toutes les cultures sont appelées à progresser vers la Civilisation. A cet effet, il distingue 3 catégories, sous les termes de sauvages (comme les amérindiens), de barbares (comme les germains ayant conquis Rome) et de civilisés (comme les États-Unis d’Amérique). Ses critères sont : le niveau des techniques (le type de maitrise technique), le type de structure familiale et sociale, la relation à la Propriété et plus généralement, le niveau de développement intellectuel.

En d'autres termes, sa vision reste ethnocentrée. Sur ce point, il est intéressant de considérer le chemin parcouru depuis un siècle par l'Anthropologie.

Hommages[modifier | modifier le code]

En hommage à sa descente du Colorado en 1869, on utilisa son nom pour désigner le lac Powell, lac artificiel formé par la construction du barrage de Glen Canyon en 1963 sur le Colorado.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

J.W.Powell est l’abréviation botanique standard de John Wesley Powell.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI