Jira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour Jira, le personnage de la saga Star Wars, voir Liste des personnages encyclopédiques de Star Wars#J.

Jira est un système de suivi de bugs, un système de gestion des incidents, et un système de gestion de projets développé par Atlassian.

Jira n'est pas un acronyme (JIRA) mais une troncation par aphérèse de Gojira[2] (le nom japonais de Godzilla)[3].

Licence[modifier | modifier le code]

Atlassian propose Jira gratuitement pour un essai de 30 jours. En hébergement cloud, il coûte entre 10 $ par utilisateur jusqu'à 10 utilisateurs et 7 $ par utilisateur au-delà. En auto-hébergement, il est vendu entre 10 $ en une fois et 24 000 $ / an, en fonction du nombre d'utilisateurs et des fonctionnalités, avec une réduction de 50 % pour les licences universitaires.

Intégration[modifier | modifier le code]

Un connecteur Jira existe pour le système de gestion des tâches Mylyn sous Eclipse IDE.

Adoption dans les projets open source[modifier | modifier le code]

En raison de sa licence gratuite pour les projets open source, plusieurs groupes de développeurs ont adopté Jira pour leurs projets comme JBoss[4], Spring Framework[5], OpenSymphony[6], Codehaus XFire[7] et Valve[8].

Apache Software Foundation utilise Jira et Bugzilla[9]. Les projets utilisant Bugzilla sont encouragés à migrer vers Jira[10].

Dans une évaluation d'octobre 2006, Python.org, le site officiel du langage Python, souhaitait passer de SourceForge à un autre gestionnaire d'incidents[11], avec Jira, Launchpad, Roundup et Trac comme suggestion de remplacement. La décision a été prise d’utiliser Roundup[12].

En 2007, Eclipse parlait du remplacement de Bugzilla par Jira, mais n'a pas changé, car la migration avait un coût trop grand pour le bénéfice apporté[13] ; de plus, Jira n'est pas un programme open source.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Jira Software - Version history » (consulté le 16 octobre 2018)
  2. (en) « JIRA FAQ - What does JIRA mean? »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 4 septembre 2017).
  3. Lui-même étant un mot-valise constitué de la contraction des deux mots japonais désignant des animaux d'envergure : gorira (« gorille ») et kujira (« baleine »).
  4. (en) http://jira.jboss.org/.
  5. (en) « http://jira.springframework.org/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 4 septembre 2017).
  6. (en) « http://jira.opensymphony.com/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 4 septembre 2017).
  7. (en) « http://jira.codehaus.org/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 4 septembre 2017).
  8. (fr + de + en + es + ja) https://valvesoftware.atlassian.net/.
  9. (en) http://issues.apache.org/.
  10. (en) « ApacheJira », .
  11. (en) « PSF Infrastructure Committee's recommendation for a new issue tracker », .
  12. (en) « PSF Infrastructure has chosen Roundup as the issue tracker for Python development »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), .
  13. (en) « Bug 182067: Migrate bug track system to JIRA », .