Tuleap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tuleap est une forge logicielle ou solution de gestion du cycle de vies des applications (ALM). Tuleap permet de suivre tous type de tickets, gérer des projets agiles ou/et waterfall, gérer les exigences et automatiser les développements.

Tuleap est un logiciel libre utilisé par plusieurs milliers d'utilisateurs dans le monde pour leurs développements professionnels, dans de grandes entreprises telles que Ericsson[1], STMicroelectronics, Renault, Orange, Jtekt (groupe Toyota), Atos, etc.[2]

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Tuleap est composée d'outils qui lui sont propres et s'intègrent avec des outils open source notoires.

Outils Tuleap[modifier | modifier le code]

  • Système de tracker pour suivi des bugs, tâches, demande de support, exigences, stories...
  • Graphiques -Gantt, barres, camemberts- et tableau de cartes (cardwall)
  • Outil de suivi de projet et planification Kanban, Scrum
  • Gestion des Tests Manuels et Automatisés
  • Gestionnaire de documents

Intégration[modifier | modifier le code]

Tuleap est intégré avec :

Récompenses[modifier | modifier le code]

Tuleap a obtenu plusieurs prix.

Le site Opensource.com, supporté par RedHat, a nommé Tuleap dans les:

  • "Top 7 des outils open source pour les équipes Agiles en 2018 " [4]
  • "Top 11 des outils de gestion de projets en 2016" [5]

Le magazine américain InfoWorld l'a classé:

  • "Bossie Awards en 2013 comme un des meilleurs outils de Développement Logiciel Open Source" [6],[7]

Licence et CodeSource[modifier | modifier le code]

Tuleap est un logiciel libre sous licence GPL v2. Tuleap est principalement développé en PHP ainsi qu'en JavaScript, LESS CSS, Perl, HTML, et SQL. Le code source du projet est géré sous Git.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Tuleap est utilisé par des petites et des grandes équipes, de différents secteurs d'activité:

Grands groupes industriels et technologiques:

  • Airbus [8],[9]
  • CEA [10]
  • Orange: 6 000 utilisateurs actifs, 4 000 projets en cours [11]
  • STMicroelectronics: 10 000 utilisateurs actifs, 5 000 projets gérés [12]

Organisations publiques :

  • Programme VITAM du Gouvernement Français [13]
  • Ministère Indien des Nouvelles Technologies [14]
  • Organisation Publique Portugaise [15]

Consortium et projets Open Source:

Start-ups:

  • SleepInnov Technology (médical) [18],[19]
  • HRV Simulation (réalité virtuelle) [20]
  • Capsys (informatique Industrielle) [21]

Fonctionnement du projet Tuleap[modifier | modifier le code]

Communauté[modifier | modifier le code]

La communauté Tuleap est composée de contributeurs bénévoles, des développeurs de la société éditrice Enalean, de grands groupes qui sponsorisent les développements et de projets open source.

Transparence des développements[modifier | modifier le code]

Le projet Tuleap promeut les principes et valeurs de l'agilité et des logiciels libres. Les développements en cours, passés et à venir sont visibles par tout le monde dans le tableau agile du projet[22]. L'équipe de développement partage publiquement les users stories et les tâches sur lesquelles les ingénieurs travaillent quotidiennement.

Processus de développement continu[23][modifier | modifier le code]

L'équipe Tuleap livre une version par mois, avec des fonctionnalités encore en cours de développement et des corrections d'incidents. L'objectif est que tout utilisateur puisse tester les nouveautés et partager son opinion : est-ce que la fonctionnalité en cours de développement répond au besoin, quels sont les points a conserver, ceux à améliorer, etc.

Historique[modifier | modifier le code]

Tuleap est l'une des forges libres issues de la base de code de SourceForge, avec comme cousines des FusionForge, Savane ou Codendi.

Elle fut longtemps développée principalement pour une utilisation en interne par Xerox à Meylan sous le nom de CodeX puis Codendi, puis en partenariat avec son client principal STMicroelectronics. Elle a été éditée commercialement à partir de 2011, par l'équipe chargée de son développement et intégration à ST à Grenoble, toujours sous forme de logiciel libre.

L'éditeur de Tuleap, Enalean, a fondé son modèle économique sur le support et les services professionnels. Le logiciel est développé dans la transparence, ce qui selon la société Enalean[24], fournit à ses clients des services qui visent à les aider à réaliser leurs projets en minimisant les risques et en adaptant la solution à leurs besoins spécifiques : support, SLA, collaboration aux décisions de développements, supports aux développements.

Architecture[modifier | modifier le code]

Tuleap repose sur une architecture LAMP : GNU/Linux (Red Hat Enterprise Linux, CentOS ou Debian), Apache, MySQL, PHP.

Tuleap-Campus.org : hébergement gratuit de projets pour étudiants[modifier | modifier le code]

Tuleap-Campus[25] est une plate-forme d'hébergement de projets pour étudiants et professeurs. Les étudiants et stagiaires peuvent utiliser Tuleap-Campus pour leurs projets d’études et travaux en groupe. Ils apprennent ainsi les bonnes pratiques pour collaborer, développer, partager, contrôler les informations des leurs projets.

Autres forges libres[modifier | modifier le code]

Autres forges propriétaires[modifier | modifier le code]

Jira (pour le module tracker)

Team Server Foundation

Codendi

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ericsson présente Tuleap à l'EclipseCon2013 de Boston »
  2. Des utilisateurs de Tuleap https://tuleap.net/plugins/forumml/message.php?group_id=101&list=1
  3. (en) « Le premier connecteur Agile pour Eclipse en Open Source », sur EclipseCon Europe 2014https://www.eclipsecon.org/europe2014/session/first-open-source-agile-planner-eclipse-and-agile-teams
  4. (en) « Top 7 open source project management tools for agile teams », sur Opensource.com,
  5. (en) « Top 11 project management tools for 2016 », sur opensource.com,
  6. (en) « Bossie Awards 2013: The best open source application development tools », sur InfoWorld.com,
  7. « La forge libre Tuleap gagne le prix américain InfoWorld Bossie Award 2013 », sur linuxfr.org,
  8. (en) « The new era of ALM in Airbus with Tuleap », sur youtube,
  9. « Chez Airbus, on s'inspire de la philosophie de l'open source », sur ZDnet,
  10. « Pourquoi le CEA a choisir Tuleap-Témoignage », sur slideshare,
  11. (en) « Orange shows 3 different business cases of Tuleap tool », sur slideshare,
  12. (en) « Why STMicroelectronics choose Tuleap as its central Application Lifecycle Management tool », sur Slideshare,
  13. « Retour d'expérience sur l'usage de Tuleap dans le cadre du Programme Vitam », sur Linkedin,
  14. (en) « Future of Indian e-governance begins with OpenForge », sur opensourceforu.com,
  15. (en) « Tuleap at a Portuguese Public Institute », sur Linkedin,
  16. (en) « Tuleap is being used by the Eclipse Foundation, replacing Bugzilla », sur opensource.com,
  17. « Tuleap, un outil de choix pour développer Ring », sur savoirfairelinux.com,
  18. « Quelle plateforme de développement logiciel pour répondre aux normes médicales ISO 13485 et IEC 62304 ? », sur linkedin,
  19. (en) « Which software development platform for ISO 13485 and IEC 62304 Medical Device Compliance? », sur linkedin,
  20. (en) « Without Tuleap, agile good practices would not have been applied so easily », sur linkedin,
  21. « Capsys témoigne des bénéfices de Tuleap », sur enalean.com,
  22. tableau agile du projet
  23. http://www.tuleap.org/tuleap-continuous-integration-infrastructure
  24. http://www.enalean.com/fr/a-propos-de-nous#floss
  25. http://www.tuleap-campus.org/