Jimmy Jay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jay.
Jimmy Jay
Nom de naissance Christophe Viguier
Naissance (46 ans)
Thiais
Activité principale DJ
Genre musical hip-hop, rap
Instruments Platines
Années actives depuis 1985
Site officiel http://www.jimmyjay.fr/

Christophe Viguier, alias Jimmy Jay, né à Thiais en 1971, est un producteur de hip-hop et rap français. Il est connu pour avoir produit les premiers albums de nombreux rappeurs dans les années 1990, dont MC Solaar, sous son label Jimmy Jay Productions.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jimmy Jay fait ses premiers mix en 1985, avant de faire parler de lui en 1989 en devenant champion de France de DJ DMC, évènement où il rencontre MC Solaar[1].

À 17 ans il gagne 300 000 francs au Loto et avec l'aide de ses parents achète un Mac, une carte audio, un micro et un petit local dans Paris où il réalise les maquettes de MC Solaar, des remix de Timide et sans complexe et accueille Sléo, les Sages poètes de la rue et Ménélik[2].

Il produit le premier album de MC Solaar en 1991 : Qui sème le vent récolte le tempo, qui, avec les singles Bouge de là, Caroline et Victime de la mode est un succès[3].

En 1992, il réalise l'album de Soon E MC, Rap jazz soul, puis les Cool sessions en 1993 réunissant Ménélik, Démocrates D, les Sages poètes de la rue, MC Janik, MC Solaar, La Funk Mob (Zdar et Boom Bass), etc[1]. Il produit le duo de Guru et MC Solaar Le bien, le mal sur Jazzmatazz Vol. 1[1].

Le deuxième album de MC Solaar, Prose combat sort en 1994, de nouveau produit par Jimmy Jay, avec Boom Bass[3]. Il prend par la suite ses distances avec le MC, pour divergence artistique[4]. Il réalise en 1995 l'album La voie du peuple de Démocrates D, mais aussi Ensemble pour une nouvelle aventure de Sléo, et Phenomenelik de Ménélik[1]. La même année il est producteur exécutif de Qu'est-ce qui fait marcher les sages? des Sages Poètes de la Rue produit par Melopheelo, Zoxea et DJ Logilo.

Arrive en 1996 les Cool sessions 2 avec DJ Seeq, Logilo, etc[1]. Il produit la même année la compilation Hip-hop non stop, l'album OPA sur la rue de Lamifa et Engrenage mortel du groupe Madison & Chrysto, puis en 1997 Break Beat volume 1 par DJ Seeq[1].

En 2002, il revient avec Jo'productions volume 1, puis relance son label en 2006 avec les albums Overjoyed de Jennifer Kay et Raptime de Ricardo, ainsi que Break Beat volume 2[1]. Il en profite pour publier divers playlist sur Wat TV, poussé par un ami[4]. Après deux ans d'absence à la suite d'une grave maladie, il prépare en 2009 les Cool sessions 3[4] qui sortiront finalement en 2013[5].

Le 19 février 2017, il publie sur son compte YouTube le titre Sentinel Nord de MC Solaar ; ce titre vieux de vingt-cinq ans, aurait été écarté des albums studios[6],[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g « Biographie de Jimmy Jay », sur JimmyJay.fr, (consulté le 23 avril 2009)
  2. Interview Jimmy Jay, Abcdr du son, 20 septembre 2009
  3. a et b O. C., « Biographie Jimmy Jay », sur Music Story (consulté le 23 avril 2009)
  4. a, b et c Réel Carter, « STAY TUNED S2 N°30 JIMMY JAY », sur STAY TUNED, (consulté le 23 avril 2009)
  5. « Trésor caché - Jimmy Jay présente Les Cool Sessions », sur www.brain-magazine.fr, (consulté le 22 février 2017)
  6. [vidéo] MC SOLAAR - JIMMY JAY - SENTINEL NORD sur YouTube
  7. Arthur Dubois 1, « Sentinel Nord, un titre de Mc Solaar exhumé vingt-cinq ans après », sur le Figaro.fr, (consulté en février 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]