Jilbab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’islam image illustrant la mode et le vêtement image illustrant la civilisation arabo-musulmane
Cet article est une ébauche concernant l’islam, la mode et le vêtement et la civilisation arabo-musulmane.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Femme en jilbab dans une rue de Zanzibar.

Le jilbab ou Jilbeb (arabe : جلباب) est un vêtement féminin composé d'une longue robe et d'une capuche couvrant les cheveux et l'ensemble du corps hormis les pieds et les mains. Cet habit large et ample cache les formes de la femme.

Son port se retrouve dans certains pays où l’Islam est la religion majoritaire, comme l'Indonésie ou l'Iran où il est connu sous le nom de tchador[1].

Influence de l'islam[modifier | modifier le code]

À travers une interprétation du verset 59 de la sourate 33 du Coran, certains mouvements musulmans, comme le salafisme[2] généralement considérés comme conservateurs en Occident[3],[4],[5],[6], recommandent le port du jilbab par les femmes musulmanes.

« Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

— Coran, Sourate 33, verset 59

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Niqab, burqa, voile... », sur liberation.fr
  2. « Le salafisme gagne du terrain à Roubaix », sur libration.fr
  3. « Le «jilbab», banni d'une école en Grande-Bretagne », sur liberation.fr
  4. « Gaza: le jilbab obligatoire dans les lycées », sur lefigaro.fr
  5. Collectif, Travel Guides - : INDONÉSIE - Histoire, culture et cuisine, Lonely Planet,
  6. « Cachez ce voile que je ne saurais voir », sur liberation.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :