Jessica Todd Harper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jessica Todd Harper
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Jessica Todd HarperVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Christopher Harper
Autres informations
A travaillé pour
Site web
Œuvres principales
Interior Exposure (2008), The Home Stage (2014)

Jessica Todd Harper, née en 1975[1], est une photographe américaine originaire de Pennsylvanie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant, Jessica Todd Harper et sa sœur accompagnées de leur mère, parcourent les musées à proximité de la ville d'Albany dans l'État de New York où elles résident. La jeune fille reproduit les toiles de maîtres qu'elle observe à l'aide de simples crayons, de charbon de bois, puis de pastels à un âge plus expérimenté[2]. Elle admire alors particulièrement les travaux de Johannes Vermeer, Mary Cassatt, James Abbott McNeill Whistler et John Singer Sargent[3]. Ce n'est qu'à l'adolescence que Jessica Todd Harper apprivoise la photographie[3].

Dès 1996, elle débute la photographie en suivant des cours à l'École nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD) de Paris, avant de devenir assistante puis manager du Larry Fink Studio à Martins Creek en Pennsylvanie[4].

En 1997, elle est diplômée d'un Bachelor en Histoire de l'art au Bryn Mawr College, université d'arts libéraux réservée aux femmes. Elle obtient en 2001 un Master of Fine Arts en photographie du Rochester Institute of Technology puis intègre le Centre international de la photographie à New York en 2007[5].

Jessica Todd Harper dispose de plusieurs années d'expérience en tant qu'enseignante de 2004 à 2012 au sein du Swarthmore College en Pennsylvanie, du Haverford College et du Centre international de la photographie de New York[4].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Interior Exposure (2008)[modifier | modifier le code]

En 2008, la photographe publie Interior Exposure, une monographie composée de portraits de famille. Un projet d'étude débuté en 2000, alors que Jessica Todd Harper apprend que sa grand-mère est atteinte de la maladie d’Alzheimer. En 2002, elle est lauréate d'une bourse de recherche du Houston Center for Photography[6]. L'artiste entame alors une réflexion sur le fonctionnement de la mémoire et le sens de la sphère privée[7]. Elle compose une série de 50 photographies avec pour vocation de figer les visages féminins constituant sa famille et se mettant elle-même en scène.

Ancrées dans le XVIe et XVIIe siècle, ses images sont inspirées des portraitistes de la Renaissance en Europe du Nord et des natures mortes des peintres néerlandais. Elle s'intéresse également à la photographie contemporaine d’Andrew Wyeth, Arnold Newman et Sally Mann[8].

L'ouvrage présente une préface de Larry Fink ainsi qu'un entretien de la photographe réalisée en 2007 par Sarah Anne McNear[8].

Présentée pour la première fois en Europe, l'œuvre photographique Interior Exposure de Jessica Todd Harper a été exposée en 2012 à la galerie Confluence de Nantes[4].

The Home Stage (2014)[modifier | modifier le code]

Le second projet de la photographe, The Home Stage, évoque à la fois le « stade parental » et la « scène » sur laquelle chacun vient jouer son rôle social. L’artiste y met en scène sa propre famille dans des lieux chers à son enfance passée dans la Nouvelle-Angleterre[9]. Sa volonté est alors de témoigner de la maternité et de la réorganisation d’un quotidien gouverné par ses enfants[10].

En 2014, le beau-livre The Home Stage édité chez les éditions Damiani et coécrit par Alain de Botton[11] et John Amstrong revient sur ce travail[12].

Contributions[modifier | modifier le code]

Les photographies de l’artiste sont publiées ponctuellement dans différents titres de presse tels le New York Magazine, O, Real Simple, Die Zeit Literatur, Newsweek et The Oprah Magazine[13]. En 2010, elle est lauréate de la compétition organisée par la Society of Publication Designers visant à encourager l’excellence dans le design éditorial[14].

En 2016, la photographe a participé au projet Telling Tales : Contemporary Narrative Photography au Musée d'art McNay à San Antonio aux côtés de Gregory Crewdson, Tina Barney, Jeff Wall ou Nana Goldin. L'exposition réunit 17 photographes et donne un aperçu des travaux d'artistes qui enregistrent des histoires à travers des images réelles ou imaginaires[15].

Le travail de Jessica Todd Harper a été présenté à la National Portrait Gallery de Londres dans le cadre de la compétition Taylor Wessing Portrait Prize 2016[16]. La même année, une sélection des photographies de l'artiste est éditée par Thames & Hudson dans l'anthologie Family Photography Now, composée par Sophie Howarth et Stephen McLaren[17].

Expositions[modifier | modifier le code]

Parmi les expositions les plus récentes :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jessica Todd Harper The Home Stage ARTBOOK | D.A.P. 2014 Catalog Damiani Books Exhibition Catalogues 9788862083645 », sur www.artbook.com (consulté le 23 mars 2017)
  2. « Ashley Klinger & Co. - photographers - Jessica Todd Harper », sur www.ashleyklinger.com (consulté le 20 mars 2017)
  3. a et b (en) « Jessica Todd Harper | LensCulture, « The Home Stage - Photographs and text by Jessica Todd Harper », sur https://www.lensculture.com,
  4. a b et c « TODD HARPER Jessica - Expositions », sur http://galerie-confluence.fr/todd-harper-jessica/
  5. (en) « Biography - Jessica Todd Harper », sur http://www.jessicatoddharper.com/
  6. (en) « Past Fellowships | Exhibitions | Houston Center for Photography », sur www.hcponline.org (consulté le 16 mars 2017)
  7. « Livres Photos - Interior exposure de Jessica Todd Harper par Mélanie Jourdan », sur https://www.livresphotos.com,
  8. a et b (en) « Interior Exposure - A photo book inspired by Renaissance painting. Foreword by Larry Fink. Interview by Sarah A. McNear. », sur https://www.damianieditore.com
  9. (en) « Jessica Todd Harper's "The Home Stage" reviewed by The New Yorker », sur http://www.newyorker.com,
  10. (en-US) « Jessica Todd Harper: The Home Stage », LENSCRATCH,‎ (lire en ligne)
  11. (en-GB) Alain de Botton, « Alain de Botton's guide to art as therapy », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  12. Benazir Wehelie, Special to CNN, « Not your typical childhood photos », sur CNN (consulté le 17 mars 2017)
  13. « Jessica Todd Harper The Home Stage ARTBOOK | D.A.P. 2014 Catalog Damiani Books Exhibition Catalogues 9788862083645 », sur www.artbook.com (consulté le 17 mars 2017)
  14. (en) « Society of Publication Designers Gala : Live From New York », sur http://www.spd.org/2010/05/spd-gala-live-from-new-york.php,
  15. « Telling Tales: Contemporary Narrative Photography | McNay Art Museum », sur www.mcnayart.org (consulté le 17 mars 2017)
  16. (en) « Taylor Wessing photographic Portrait Prize 2016 - Exhibition », sur www.npg.org.uk (consulté le 17 mars 2017)
  17. (en) « 'If you’ve never held a faded image of your childhood curling in your hand, how do you truly measure time?' by Lucy Mangan », sur https://www.telegraph.co.uk/,

Liens externes[modifier | modifier le code]