Jean Didier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Didier
Naissance
Saint- Étienne (France)
Décès (à 81 ans)
Ceyrat (France)
Nationalité Drapeau de France Français
Domaines Pétrographie, Pétrologie
Institutions Université de Clermont-Ferrand, Université de Brest
Directeur de thèse Maurice Roques
Renommé pour Pétrologie des granites et de leurs enclaves

Jean Didier (1932-2013) est un géologue et universitaire français. Il est célèbre, notamment, pour ses travaux de pétrologie des granites et de leurs enclaves basiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Jean Didier naît le 13 avril 1932 à Saint-Étienne. Il effectue ses études secondaires à Moulins (lycée Théodore de Banville), puis ses études supérieures à Clermont-Ferrand (faculté des sciences) : baccalauréat en 1950, licence en 1953, agrégation en 1955, doctorat ès sciences en 1964 (Étude pétrographique des enclaves de quelques granites du Massif Central, sous la direction de Maurice Roques)[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Jean Didier est nommé assistant[2] à la faculté des sciences de Clermont-Ferrand en 1953, puis maître-assistant[2] en 1960. En 1964 il devient maître de conférences[3] à Brest (université de Bretagne occidentale), et y est promu professeur titulaire[3] en 1968. Il retourne à Clermont-Ferrand en 1977[4].

Jean Didier dirige le laboratoire de géologie de Clermont-Ferrand (aujourd'hui laboratoire Magmas et Volcans) de 1978 à 1985. Il préside la Société géologique de France de 1989 à 1990. Il prend sa retraite en 1995. Il meurt à Ceyrat (Puy-de-Dôme) le 19 novembre 2013[1].

Travaux[modifier | modifier le code]

Auteur de nombreux travaux sur les granites, Jean Didier a publié deux ouvrages : Granites and their enclaves (1973) et Enclaves and granite petrology (1991), en collaboration avec Bernard Barbarin. Il est en outre l'auteur d'une histoire du laboratoire de géologie et minéralogie de Clermont-Ferrand, intitulée Des géologues au pied d'un volcan, publiée par la Revue d'Auvergne (1995).

  • Jean Didier, Étude pétrographique des enclaves de quelques granites du Massif Central français, Clermont-Ferrand, G. de Bussac, , 254 p. (lire en ligne).
  • (en) Jean Didier, Granites and Their Enclaves: The Bearing of Enclaves on the Origin of Granites, Elsevier Scientific Publishing Company, , 393 p. (ISBN 978-0-444-40974-4, lire en ligne).
  • (en) Jean Didier et Bernard Barbarin, Enclaves and Granite Petrology, Elsevier, , 625 p. (ISBN 978-0-444-89145-7, lire en ligne).
  • Jean Didier, « Des géologues au pied d'un volcan : Histoire du laboratoire de géologie et minéralogie de Clermont-Ferrand », Revue d'Auvergne, Société des Amis des universités de Clermont, no 537,‎ , p. 9-63.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean Didier, sur le site de la SGF.
  2. a et b Les emplois d'assistant et de maître-assistant correspondaient alors aux emplois actuels de maître de conférences (de seconde et de première classe).
  3. a et b Les emplois de maître de conférences et de professeur titulaire correspondaient alors aux emplois actuels de professeur des universités (de seconde et de première classe).
  4. Il y est nommé sur la chaire laissée vacante par son ancien directeur de thèse Maurice Roques

Voir aussi[modifier | modifier le code]