Jean Desprez (journaliste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Desprez
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
Nom de naissance
Laurette LarocqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jean Desprez (de son vrai nom Laurette Larocque), née à Hull le et morte à Montréal le , est une comédienne, journaliste, écrivaine et rédactrice de feuilletons radiophoniques et de téléromans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de la ville de Hull (aujourd'hui Gatineau), elle subit dans sa jeunesse l'influence de ses parents et se passionne pour le théâtre.

De 1930 à 1933, elle séjourne à Paris où elle étudie le théâtre avec Andrée Bauer-Thérond. Elle s'inscrit également à la Sorbonne et elle se spécialise en linguistique et littérature.

De retour au Québec, elle fonde avec Henri Letondal l'École du spectacle à Montréal.

En 1938, elle délaisse l'enseignement et collabore à plusieurs journaux, notamment Radiomonde, dont elle est l'une des principales critiques dramatiques. À la même époque, elle commence une carrière de comédienne et interprète à la radio et au théâtre plusieurs rôles importants.

Mais c'est à la rédaction de feuilletons radiophoniques que Jean Desprez fera sa marque. Ses feuilletons les plus célèbres furent Jeunesse dorée (1940-1965) et Yvan l'intrépide (1945-1954) qui connurent une longévité exceptionnelle. Elle écrivit aussi quelques textes pour la télévision.

Féministe engagée, elle a milité avec le groupe de Thérèse Casgrain pour la reconnaissance des droits de la femme.

Elle meurt subitement à Montréal le d'une crise cardiaque. Au moment de sa mort, elle tenait diverses chroniques dans les journaux Métro-Express, Télé-Radiomonde et le journal montréalais La Patrie, écrivait encore les épisodes quotidiens de son feuilleton radiophonique Jeunesse dorée et animait, à CKLM, une ligne ouverte.

Elle était mariée avec le comédien québécois Jacques Auger. Leur fille, Jacqueline Laurent, est également actrice.

Scénariste (cinéma et télévision)[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • En , elle est nommée femme de l'année par la station CKLM.
  • La Salle Jean-Desprez honore sa mémoire à Gatineau et dans l'édifice de Radio-Canada à Montréal (Québec).

Source[modifier | modifier le code]