Jean Bréchignac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bréchignac.
Jean Bréchignac
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
Nationalité
Allégeance
Formation
Activité
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflit

Jean Bréchignac, né le et mort le , est un officier parachutiste français ayant participé à la Seconde Guerre mondiale, à la guerre d'Indochine et à la guerre d'Algérie. Il est l'une des principales figures de la Bataille de Dien Bien Phu, où il commandait le 2e bataillon du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes et a commandé le 9e Régiment de Chasseurs Parachutistes pendant la guerre d'Algérie. Il est considéré par Jules Roy comme l'un des meilleurs officiers de son époque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est diplômé de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr, participe à la Seconde Guerre mondiale,tout d'abord à la tête de sa compagnie du 11e régiment de tirailleurs. Prisonnier dans un camp en Allemagne orientale d'où il s'évade seul et rejoint l'Afrique du nord en passant par les maquis Yougoslaves et Italiens. Il rejoint le 1er régiment de chasseurs parachutistes et prend le commandement de la 1ère compagnie pendant toute la campagne des Vosges et Alsace. Puis à la Guerre d'Indochine, où il arrive le et mène de nombreux raids aéroportés avec la demie brigade de marche parachutiste. Il est à la tête de la compagnie de commandement du 1er bataillon jusqu'en 1949. En 1952 il prend le commandement à Quimper du 10e Bataillon de commandos coloniaux de parachutistes qui devient en décembre 1952 le 2e bataillon du 1er régiment de chasseurs parachutistes. À la tête de son bataillon il conduira des opérations au Tonkin, au Laos, opérations Adolphe, Mouette, Camargue, Castor.

Bataille de Dien Bien Phu[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bataille de Điện Biên Phủ.

Dans la nuit du 3 au 4 avril 1954, il est parachuté au-dessus du camp retranché de Dien Bien Phu sur le PA ELIANE bataille des 5 collines, à la tête de son bataillon et est fait prisonnier par le Việt Minh à l'issue de la bataille.

Guerre d'Algérie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Guerre d'Algérie.

En Algérie, il commande le 9e régiment de chasseurs parachutistes de 1959 à 1961 et prend part au putsch des généraux le , à la suite duquel il purge deux années d'emprisonnement avant d'être radié des cadres.

Décorations[modifier | modifier le code]

Il a reçu treize citations au cours de sa carrière.