Jean-Luc Thiébaut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Luc Thiébaut
Image illustrative de l'article Jean-Luc Thiébaut
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (56 ans)
Lieu Metz
Poste gardien de but
Situation en club
Parcours junior
Saisons Club
1969-1977 Drapeau : France Montigny-lès-Metz
1977-1979 Drapeau : France SMEC Metz
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1979-1981 Drapeau : France Paris UC
1981-1984 Drapeau : France Stella Sports Saint-Maur
1984-1991 Drapeau : France SMEC Metz
1991-1994 Drapeau : France US Ivry
1994-1997 Drapeau : France SMEC Metz
Sélections en équipe nationale **
Année(s) Équipe M. (B.)
1983-1994 Drapeau : France Équipe de France 144 (?)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Jean-Luc Thiébaut, né le 29 décembre 1960 à Metz, est un ancien joueur français de handball. International aux 144 sélections, il évoluait au poste de gardien de but, et est connu pour avoir entre autres fait partie de l'équipe de France médaillée de bronze aux Jeux olympiques 1992.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Luc Thiébaut commence le handball à Montigny-lès-Metz en 1969, puis signe au Stade messin étudiants club en 1977. Départ en région parisienne au PUC en 1979 puis à Stella Sports Saint-Maur en 1981 avant de reposer ses valises en Moselle. « Je suis revenu au SMEC en 1984 pendant la période la plus faste du club. Avec peu de moyens, nous arrivions à chaque fois à des places d’honneurs au prix de nombreux sacrifices physiques. Mais le jeu en valait la chandelle. ». En 1991, à la suite de la relégation du SMEC, Jean-Luc Thiébaut rejoint l'Union sportive d'Ivry handball, grosse écurie du handball français. Trois années qui l’amèneront à un titre honorifique de vice-champion de France en 1993 et une belle quatrième place en 1994. Jean-Luc Thiébaut décide alors de mettre un terme à sa carrière internationale cette année-là et retrouve une nouvelle fois le SMEC.

Il est depuis professeur de sport dans un lycée de Metz, et a deux enfants : Benoit et Clément.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Equipe de France[modifier | modifier le code]

En clubs[modifier | modifier le code]

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

  • Élu meilleur gardien de but du Championnat de France en 1989

Liens externes[modifier | modifier le code]