Bobby Jaspar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jaspar.
Bobby Jaspar
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 37 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Instruments
Label
Genre artistique

Robert Jaspar dit Bobby Jaspar, né le à Liège, mort le à New York, est un saxophoniste et flûtiste belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bobby Jaspar est né au no 44 de la rue du Vieux Mayeur dans le quartier de Fragnée. Une plaque commémorative rappelle cet événement. Sa maison natale, la Maison Jaspar, avait été construite en 1906 par son grand-oncle, l'architecte Paul Jaspar en style Art nouveau.

Musicien de jazz, il jouait principalement du saxophone ténor, ainsi que de la flûte traversière. Son son spécialement travaillé a été quasi l'exemple qui fut donné à Stan Getz.

Entre 1958 et 1960, il collabore à New-York aux quintettes de Jay Jay Johnson et de Donald Byrd ou encore enregistre avec Barry Galbraith, Toshiko Akiyoshi, Wynton Kelly, Milt Jackson[1]...

Rentré en Europe en 1961[1], Bobby Jaspar, entre la Belgique et Paris, mêle son talent à ceux de Roger Guérin, René Urtreger, René Thomas, Kenny Clarke, Jimmy Gourley ou Chet Baker, ou encore Jacques David.

Avec notamment le saxophoniste Jacques Pelzer, le pianiste Francy Boland, ou encore le vibraphoniste Sadi, il participe à l'ensemble jazz The Bob Shots[2].

Malade, victime d'une crise cardiaque, il est opéré le 28 février 1963 avant de mourir après plusieurs jours d'hospitalisation le 4 mars à l'hôpital Bellevue de New York[3]. Il est inhumé au cimetière de Robermont le 14 mars de la même année[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Emile Henceval, Dictionnaire du jazz à Bruxelles et en Wallonie, Editions Mardaga, (ISBN 9782870094686, lire en ligne), p. 180-181
  2. Marc Danval, Toots Thielemans, Lannoo Uitgeverij, (ISBN 9782873864576, lire en ligne), p. 103
  3. Jean-Pol Schroeder, Bobby Jaspar: itinéraires d'un jazzman européen (1926-1963), Editions Mardaga, (ISBN 9782870096246, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]