Nathan Davis (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nathan Davis.
Nathan Davis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
Palm BeachVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Nathan Tate DavisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Instruments
Genre artistique
Site web

Nathan Tate Davis, né le à Kansas City (Kansas) et mort le [1],[2],[3] à Atlantis (Floride)[3], est un musicien et compositeur américain de jazz.

Carrière[modifier | modifier le code]

Fils d'une chanteuse de gospel et d'un musicien amateur, Nathan Davis devient professionnel à 16 ans. Jouant des saxophones ténor et soprano, de la clarinette basse et de la flûte, il est également titulaire d'un Ph.D en ethnomusicologie obtenu à l'Université Wesleyenne. De 1969 à 2013, il enseigne la musique et le jazz à l'Université de Pittsburgh, dont il fonde le département jazz[2].

Il s'installe à Paris en 1962 et l'essentiel de sa carrière de musicien se déroule en Europe. De 1985 à 1989, il dirige le Paris Reunion Band qui comprendra entre autres Nat Adderley, Kenny Drew, Johnny Griffin, Slide Hampton, Joe Henderson, Idris Muhammad, Dizzy Reece, Woody Shaw et Jimmy Woode.

Discographie[modifier | modifier le code]

Comme leader[modifier | modifier le code]

  • 1965 : The Hip Walk (avec Jimmy Woode, Kenny Clarke, Francy Boland, Carmell Jones)
  • 1965 : Peace Treaty (avec Woody Shaw, Jean-Louis Chautemps, René Urtreger, Jimmy Woode, Kenny Clarke)
  • 1965 : Happy Girl (avec Woody Shaw, Larry Young, Jimmy Woode)
  • 1967 : The Rules of Freedom (avec Hampton Hawes, Jimmy Garrison, Art Taylor)
  • 1969 : Jazz Concert in a Benedictine monastery
  • 1971 : Makatuka
  • 1972 : 6th Sense In The 11th House
  • 1976 : Suite for Dr. Martin Luther King
  • 1976 : If
  • 1982 : Faces of Love
  • 1987 : London by Night
  • 1996 : Nathan Davis
  • 1998 : Two Originals: Happy Girl & Hip Walk
  • 1999 : I'm A Fool To Want You
  • 2003 : Rules of Freedom
  • 2006 : Happy Girl
  • 2009 : The Best of 1965-76

Références[modifier | modifier le code]

  1. Francis Marmande, « Mort de Nathan Davis, musicien, compositeur et professeur de jazz », lemonde.fr, (consulté le 10 avril 2018)
  2. a et b Jacques Denis, « Nathan Davis, mort d'un petit géant du jazz », liberation.fr, (consulté le 11 avril 2018)
  3. a et b (en) « Nathan Davis, Jazz Saxophonist and Educator, Is Dead at 81 », sur The New York Times, (consulté le 18 avril 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]