Jean-Jacques Viton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean-Jacques Viton est un poète français né en 1933[1], qui fut, de 1958 à 1963, administrateur du Théâtre Quotidien de Marseille, premier théâtre professionnel régulier de la décentralisation.

Il est co-fondateur de la revue Banana Split (1980-1990) avec Liliane Giraudon ainsi que de la revue orale vidéo-filmée La Nouvelle B.S. (1990) et des Comptoirs de La Nouvelle B.S., en lien avec le CIPM (Marseille).

En mai 2018, Jean-Jacques Viton est signataire d’une pétition en collaboration avec des personnalités issues du monde de la culture pour boycotter la saison culturelle croisée "France-Israël", qui selon l'objet de la pétition sert de «vitrine» à l'État d'Israël au détriment du peuple palestinien [2].

Liste des œuvres[modifier | modifier le code]

  • Terminal, Hachette-Littérature-POL, 1981
  • Some post cards about CRJ and other cards, avec Liliane Giraudon, Spectres Familiers, 1984
  • Douze apparitions calmes de nus et leur suite, qu'elles provoquent, POL, 1984
  • Décollage, POL, 1986
  • Galas, André Dimanche éditions, coll. Ryôan-Ji, 1989
  • Épisodes, POL, 1990.
  • La formation du cavalier, illustration de L. Giraudon, La main Courante, 1991.
  • L’année du serpent, POL, 1992.
  • Accumulation Vite, POL, 1994.
  • J-L. S. et J-J. V. - Marseille (10.45-20.00), (avec Jean-Luc Sarré), photos de M. Lamourdedieu, Cornaway, Éd. (H.C.), 1995.
  • Les poètes (Vestiaire), Fourbis, 1996.
  • Comme un voyage en Chine, photos de L. Giraudon, À Passage, 1996.
  • L’assiette, POL, 1996.
  • Transformateur, interventions de F. Deluy, Parcelle, 1998.
  • Le voyage d’été, POL, 1999.
  • Poème pour la main gauche, La main courante, 1999
  • Patchinko, POL, 2001
  • Comme ça, POL, 2003
  • Kanaka, POL, 2006
  • Je voulais m'en aller mais je n'ai pas bougé, POL, 2008
  • selected sueurs, POL, 2010
  • Zama, POL, 2012
  • ça recommence, POL, 2014
  • Cette histoire n’est plus la nôtre mais à qui la voudra, POL, 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie - Jean-Jacques Viton
  2. « Contre la saison France-Israël », sur Mediapart, (consulté le 18 juin 2018)