Jean-François Beauchemin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beauchemin.
Jean-François Beauchemin
Naissance
Drummondville, Canada
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Le Jour des corneilles (2004)
La Fabrication de l'aube (2006)

Jean-François Beauchemin, né en 1960 à Drummondville, est un écrivain québécois. Tour à tour rédacteur, concepteur et réalisateur à la Société Radio-Canada, il est l'auteur d'une dizaine de romans. Il vit dans les Laurentides, au Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l’Université de Montréal en Études françaises, Jean-François Beauchemin travaille pendant une dizaine d’années comme réalisateur à la radio de Radio-Canada. En 1998, il publie son premier roman, Comme enfant je suis cuit, s'inspirant de l'émouvante profondeur de l'enfance. C'est dans la même lignée qu'il écrit par la suite Garage Molinari et Les Choses terrestres. Il s'adresse également aux adolescents avec la parution en 2001 de son premier roman jeunesse, Mon père est une chaise. Le Petit Pont de la Louve, son quatrième roman pour adultes, met en scène Mathilde, une jeune fille qui tente d'apprivoiser sa laideur.

En 2004, une grave maladie l'entraîne à quitter Radio-Canada. Il se consacre dès lors à l'écriture à temps plein. Avec La fabrication de l'aube, qui relate l'expérience de sa maladie, il entame une trilogie consacrée à la beauté tragique du monde[1]. La Fabrication de l'aube, un peu comme Turkana Boy avant lui, explore notre rapport au souvenir, mais surtout celui que nous entretenons avec l'avenir et avec la vie. En 2005, son roman Le Jour des corneilles connaît un énorme succès, tant au Québec qu'en France, et est récompensé par le Prix France-Québec[2]. Le roman a inspiré le film d'animation du même nom Le Jour des corneilles, réalisé en 2012.

Cette année s'envole ma jeunesse et Le temps qui m'est donné explorent, à travers l'évocation de souvenirs familiaux, les traces que laisse l'enfance dans le cheminement de l'être face à la complexité du monde, tandis que Quelques pas dans l'éternité propose une réflexion sur le métier d'écrivain à travers les propres observations de l'auteur.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans, récits, carnets[modifier | modifier le code]

  • Comme enfant je suis cuit, Québec Amérique, 1998
  • Garage Molinari, , Québec Amérique, 1999
  • Les Choses terrestres, Québec Amérique, 2001
  • Le Petit Pont de la Louve, Québec Amérique, 2002
  • Le Jour des corneilles, Les Allusifs, 2004
  • Turkana Boy, Québec Amérique, 2004
  • La Fabrication de l'aube, Québec Amérique, 2006 Prix des libraires du Québec
  • Ceci est mon corps, Québec Amérique, 2008
  • Cette année s'envole ma jeunesse, Québec Amérique, 2009
  • Le Temps qui m’est donné, Québec Amérique, 2010
  • Le Hasard et la Volonté, Québec Amérique, 2012
  • Quelques pas dans l'éternité, Québec Amérique, 2013
  • Une enfance mal fermée, Leméac, 2014
  • Objets trouvés dans la mémoire, Leméac, 2015
  • Le projet Éternité, Leméac, 2016

Ouvrage de littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Mon père est une chaise, Québec Amérique, 2001

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Voici nos pas sur la terre, Le Noroît, 2006
  • Quand les pierres se mirent à rêver, Le Noroît, 2007
  • Fardeaux de mésanges, L’Hexagone, 2013

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • Comment écrire un livre, nouvelle, dans Ma librairie indépendante (collectif), Association des libraires du Québec, 2010.
  • Hum..., texte d'humeur, dans La vie est belle! (collectif), album de textes et de photographies par Isabelle Clément, Fides, 2008.
  • Ici Radio-Canada - 50 ans de télévision française, ouvrage commémoratif du 50e anniversaire de la télévision publique canadienne, en collaboration avec Gil Simon, L'Homme, 2002.
  • Le Chien qui voulait apprendre le twist et la rumba, nouvelle, dans Récits de la fête (collectif), Québec Amérique, 2000.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Quatrième de couverture de Ceci est mon corps.
  2. (fr) Radio-Canada: entrevue avec Jean-François Beauchemin

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]