Jean-François Arrigoni Neri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arrigoni.
Jean-François Arrigoni Neri
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
Nationalité
Activités
Formation

Jean-François Arrigoni Neri, né à Paris le et mort le [1], est un peintre, illustrateur, graveur et lithographe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1951, à 14 ans, Jean-François Arrigoni Neri entre à l'École Estienne[2] d'où il sort en 1955 avec le prix Cortot de gravure. Après avoir travaillé dix ans comme graveur (notamment chez l'imprimerie Draeger), il devient illustrateur pour différents studios de création publicitaire parisiens (La Sodel, Studio Gérard, etc.). En 1963 à Ivry-sur-Seine, à l'occasion d'une des toutes premières expositions à laquelle il participe, la direction nationale des Beaux-Arts de Paris lui achète une toile (marine, représentant le port de Lorient).

En 1969, il exerce en tant qu'illustrateur indépendant. Il réalise alors durant plus de vingt ans des campagnes publicitaires pour des marques françaises ou de grands évènements sportifs. C'est dans un style réaliste (proche du grand affichiste américain Norman Rockwell, sa référence) ou très enlevé et coloré, que ses illustrations sont publiées et affichées en France.

Le monde de l'édition fait appel à lui pour l'illustration de couvertures de livres : Folio (Le Sac et la Cendre d'Henry Troyat en 1974, Un taxi mauve de Michel Déon en 1979), Larousse (2000 ans d'histoire de France en 1979), Gallimard (Courrier sud et Vol de nuit de Saint-Exupéry en 1979), Hachette (Les Enfants de la mer d'Henri Queffélec 1980, J'ai lu (Tie-Break d'Ilie Năstase en 1986), Flammarion ("André Citroën" de Jacques Wolgensinger-1991), Robert Laffont (trilogie des De Gaulle de Max Gallo en 1998), XO éditions (L'or sous la neige de Nicolas Vanier en 2004), notamment.

Dans le milieu des années 1980, il abandonne son métier d'illustrateur pour se consacrer entièrement à la peinture et réalise des portraits, natures mortes, marines et paysages, toiles sur le thème du jazz ou du sport et plus particulièrement sur l'Orient, il est à ce titre cité parmi les peintres orientalistes français.

En 2010, il illustre, en dessins, peintures et lithographies, 52 chansons de son ami disparu, Claude Nougaro, dans un ouvrage de bibliophilie Le Jazz et la Java (Les Heures Claires), exposé notamment au Musée de la Ville de Saint-Maur-des-Fossés. En 2012, il réalise pour La Poste le timbre « Sports » présenté au Salon planète timbre 2012[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Création d'affiches[modifier | modifier le code]

  • 1969 : campagne pour les lingeries Barbara ; articles de luxe Hermès- sellerie, bottes, cravaches
  • 1978 : campagne du cinquantenaire de Roland-Garros
  • 1979 : le joueur de golf des parfums Vétiver[5] de Guerlain
  • 1981 : les Croisières Paquet
  • 1982 : affiche pour la Fédération de football américain, affiche pour la finale de la Coupe Davis
  • 1983 : campagne d'affichage pour les Magasins réunis
  • 1984 : affiche du Grand Prix de France moto
  • 1985 : plaquette sur les rallyes automobiles pour Citroën, affiche des Vingt-Quatre Heures du Mans moto
  • 1986 : Tour de France à la voile, Renault, Otis, Berliet, vins des Corbières…

Principales expositions (1975 - 2012)[modifier | modifier le code]

  • Paris : Centre Culturel Égyptien - Salon de la Marine - Musée des Invalides Hommage à Jacques Faizant - Institut de France - Académie des Beaux-Arts : concours Paul-Louis Weiller-Couvent des Cordeliers « L’Art et le Tennis » sélectionné par le Comité International Olympique la Fédération Française de Tennis et le Ministère de la Culture pour le centenaire du tennis - Méridien Etoile, exposition personnelle sur le jazz et remise de son portrait au violoniste Stéphane Grappelli-Musée de la Poste-Figuration critique au Grand Palais
  • St-Gilles Croix de Vie : exposition personnelle festival de jazz
  • Le Guilvinec : Abri du Marin, Rétrospective
  • Dubai : Sharjah (E.A.U.) - Art Museum
  • Marciac : festival Jazz in Marciac
  • New-York : ArtExpo
  • Condé-sur-Noireau : Exposition et hommage de la Ville
  • Roanne : « Maison des Remparts » 8e festival des Arts de la table/natures mortes
  • New Jersey : European Art Masters – Salon de Prestige
  • New York : Cork Gallery Lincoln Center – Salon de prestige
  • Principauté d'Andorre : El cim de l’art
  • Tokyo : Idébukuro mitsukoshi - Shinjuku mitsukoshi
  • Londres : City of London exhibition Barbican Marc Dilleman Fine Arts
  • Barcelone : (Sélection Française Jeux Olympiques ) « L’Art et le Sport »
  • Monaco : exposition personnelle sur le thème : la formule 1
  • Lausanne : Festival de jazz de Montreux, exposition Galerie « Valsyra »
  • Düsseldorf : Tandem exposition de groupe
  • Franckfort : Arte exposition de groupe
  • Grenoble : « Les peintres et le tennis », exposition lors de la Coupe Davis

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]