Christian Blachas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christian Blachas
Naissance
Paris (France)
Décès (à 65 ans)
Boulogne-Billancourt (France)
Nationalité Français
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession
Formation
École française des attachés de presse
Distinctions

Christian Blachas né le à Paris et mort le des suites d'une intervention chirurgicale à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine)[1], est un journaliste, écrivain, chef d'entreprise, et producteur de télévision français. Il était également connu comme présentateur de l’émission Ondes de Choc et l'emblématique Culture Pub, il était spécialiste de la communication, de la publicité et des médias, ayant fondé les magazines Stratégies et CB News.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un inspecteur des impôts, ancien élève du lycée Michelet (Vanves), diplômé de l'École française des attachés de presse (EFAP), il débute en 1968 sa carrière comme journaliste à l'Agence centrale parisienne de presse (ACP). Son premier article réalisé en mai 1968 est une interview de Daniel Cohn-Bendit. En 1970, il entre au bimensuel L’Écho de la presse et de la publicité, où il est chargé de la rubrique publicité et en 1971, crée le magazine de communication Stratégies avec Patrick Bartement et Alain Lefebvre, puis le mensuel Création Magazine en 1984.

En 1986, il lance un nouveau magazine, Communication et Business et une émission de télévision sur Paris Première, puis M6, consacrée à la publicité, Ondes de choc, qu'il conçoit et coprésente avec Anne Magnien, rédactrice en chef de l'émission. Deux ans plus tard, le magazine est rebaptisé Communication CB News avant de devenir en 1995 CB News[2] et l’émission Culture Pub. Entre-temps, Christian Blachas a fondé les sociétés CB News Édition, éditrice du nouvel l'hebdomadaire, et CB News TV, productrice de l'émission. Le capital est réparti entre le fondateur et certains de ses employés. CB News Édition, outre le magazine, détient alors 20 % du capital de Top-Com.salon, un salon destiné aux directeurs de la communication créé à Deauville en 1988. Malheureusement, le magazine accumule les déficits. En 1989, l’éditeur britannique Haymarket Group, qui publie notamment le magazine Campaign, acquiert 49 % du capital de CB News Édition. En 2000, CB News Édition s’associe au groupe de presse français Aguesseau Communication, dirigé par Alain Lefebvre, pour se lancer sur Internet[3]. La même année, le groupe allemand Süddeutscher Verlag, éditeur du quotidien Süddeutsche Zeitung, prend le contrôle de 50 % du capital de CB News Édition, puis de 100 % en 2002. Christian Blachas reste président de l’entreprise et conserve le capital de CB News TV.

En 2000, CB News Édition et le groupe M6 lancent le magazine Culture Pub, adapté de l’émission de télévision[4]. Prévu pour être un mensuel grand public, il ne rencontre pas le succès espéré et la parution est suspendue au bout de quelques numéros.

En 1999, la société lance le portail « toutsurlacom », consacré à l'univers de la communication et, en 2004, Christian Blachas s’associe avec Margareth Figueiredo, directrice générale de CB News et le fonds d’investissement Cita, pour racheter CB News Édition. Le fondateur détient alors 35 % du capital et fonde la holding Com & Co qui chapeaute CB News Édition et CB News TV. Cette année-là, CB News a réalisé un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros et emploié 42 salariés.

Christian Blachas est décoré en 2005 de la Légion d'honneur par Jean-Pierre Raffarin, alors Premier ministre.

En 2010, les activités de presse de la société CB News sont placées en redressement judiciaire[5]. Le 18 novembre 2010, la société CB News est placé en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Nanterre. La société emploie alors près de 70 personnes[6].

Christian Blachas meurt des suites d’une opération chirurgicale le , à l'âge de 65 ans[1] et il est enterré au cimetière parisien de Bagneux.

Télévision et radio[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Christian Blachas anime l’émission de radio musicale Millésime musique sur RTL.

Télévision[modifier | modifier le code]

Sur Internet[modifier | modifier le code]

2007-2012 : Christian Blachas anime l’émission Culture Pub sur www.culturepub.fr. Cette émission est diffusée le dimanche soir à 20h sur NT1 et mise en ligne le lundi.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Christian Blachas a consacré deux livres à Elvis Presley :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • « La 500e édition de Culture Pub célébrée dans la morosité » article de Laurence Girard paru dans Le Monde daté du .
  • « Culture pub s'arrête faute d'audience », article de Guillaume Fraissard paru dans Le Monde daté du .
  • « Communication et Business devra changer son titre », article de Yves-Marie Labé paru dans Le Monde daté du
  • « C. Blachas, le management et Cita Gestion reprennent CB News », article de Fatima Hazene paru dans CB News le .
  • « Christian Blachas, de Stratégies à Culture Pub », interview de Christian Blachas par Isabelle Veyrat-Masson paru dans Le Temps des médias, no 2, 2004.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marc Pellerin, « Décès de Christian Blachas, le père de Culture pub », leparisien.fr du 5 février 2012.
  2. Les initiales « CB » correspondent au prénom et au nom de famille de Christian Blachas, mais également au premier titre du magazine. En , la justice avait contraint le magazine à changer de titre, à la suite d'une plainte déposée par une agence de publicité créée en 1982, Communication Business, qui avait fait valoir son antériorité dans le choix de cette appellation.
  3. À partir de 1986, Christian Blachas devient administrateur du groupe Aguesseau Communication SA et associé de la SNC Aguesseau Interactive qui édite le portail toutsurlacom.com, site Internet officiel de CB News, renommé désormais cbnews.fr.
  4. « Christian Blachas lance un bimestriel », article de Sébastien Homer paru dans L’Humanité le .
  5. Vincent Truffy, « CB News en redressement judiciaire, Yagg en danger », sur Mediapart,‎ (consulté le 3 octobre 2010)
  6. Xavier Ternisien, « La disparition de "CB News" marque la fin des "années pub" », sur Le Monde,‎ (consulté le 18 février 2012)