Jean-Claude Peyronnet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Claude Peyronnet
Fonctions
Sénateur de la Haute-Vienne

(18 ans, 11 mois et 29 jours)
Élection 24 septembre 1995
Réélection 26 septembre 2004
Groupe politique SOC
Député de la Haute-Vienne

(5 ans, 5 mois et 1 jour)
Circonscription 2e de la Haute-Vienne
Législature IXe
Groupe politique SOC
Président du conseil général
de la Haute-Vienne

(21 ans, 11 mois et 27 jours)
Prédécesseur René Regaudie
Successeur Marie-Françoise Pérol-Dumont
Conseiller général de la Haute-Vienne

(36 ans et 8 jours)
Circonscription Canton de Châlus
Prédécesseur André Mazières
Successeur canton supprimé
Biographie
Date de naissance (82 ans)
Lieu de naissance Châlus (Haute-Vienne)
Nationalité Française
Parti politique PS
Profession Maître de conférences

Jean-Claude Peyronnet, né le à Châlus (Haute-Vienne), est un homme politique français.

Maître de conférences de profession, normalien (Saint-Cloud), agrégé d'histoire et titulaire d'un doctorat de 3e cycle en histoire[1], il est élu sénateur de la Haute-Vienne en 1995 puis réélu en 2004 . Il est un des 10 vice-présidents de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées (élu le ).

Il ne se représente pas à l'occasion des élections sénatoriales de 2014.

Prises de positions[modifier | modifier le code]

En , il plaide aux côtés de l'ancien président du Conseil régional du Limousin Robert Savy en faveur d'un statut de métropole pour l'agglomération de Limoges, et d'une fusion des trois départements de l'ancienne région pour contrebalancer le départ de nombreux services à Bordeaux et négocier une délégation de compétences économiques[2].

Synthèse des mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

mandats[modifier | modifier le code]

fonctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir son site personnel jcpeyronnet.info.
  2. Stéphanie Barrat, « Robert Savy et Jean-Claude Peyronnet proposent de fusionner les trois départements limousins », sur lepopulaire.fr, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]