Gustave Deloye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jean-Baptiste Gustave Deloye)
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Baptiste Gustave Deloye
Gustave Déloye 1875 Ignaz Eigner.png

Bas-relief de Deloye pour la maison d'Auguste Hériot à Essoyes.

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
Nationalité
Activité
Distinction

Jean-Baptiste Gustave Déloye, né le 30 avril 1838 à Sedan (Ardennes), mort le 17 février 1899 à Paris, était un sculpteur français.

Il fut second grand prix de Rome en 1862, après avoir été l’élève de François Jouffroy et de Jean-Pierre Dantan. Il exposa fréquemment aux Salons où ses envois furent toujours remarqués ; l’État lui confia la commande de plusieurs monuments importants.

Ses œuvres sont innombrables. On lui doit les cariatides des châteaux de Chenonceaux et du Château de La Boissière[1], le Château d'Aynac[2], et le beau monument de Garibaldi à Nice, laissé inachevé par Antoine Étex.

Il exécuta aussi de grands travaux décoratifs à la cour de Vienne, à celles de Rome et de Saint-Pétersbourg.

Deloye était chevalier de la Légion d’honneur.

Il était par ailleurs, l'oncle du sculpteur Jules Visseaux. Il fut inhumé à l'Etang la Ville.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]