Je préfère mourir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Je préfère mourir
Auteur Carter Dickson, pseudonyme de John Dickson Carr
Genre Roman policier
Version originale
Titre original She Died a Lady
Éditeur original Morrow
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 1943
Version française
Traducteur Gabrielle Ferraris
Lieu de parution Genève
Éditeur Ditis
Collection Détective-club - Suisse no 19
Date de parution 1946
Série Sir Henry Merrivale
Chronologie
Précédent L'Homme en or Il n'aurait pas tué Patience Suivant

Je préfère mourirShe Died a Lady, dans l'édition originale en anglais — est un roman policier américain de John Dickson Carr publié en 1943, sous le pseudonyme de Carter Dickson. C'est le 14e roman de la série mettant en scène le personnage de Sir Henry Merrivale.

Résumé[modifier | modifier le code]

Alcoolique désabusé, le professeur retraité Alec Wainwright est l'époux malheureux d'une femme beaucoup jeune qui ne lui cache plus ses infidélités. Un matin du printemps de 1940, on découvre sur le littoral les corps rejetés par la mer et chacun abattu d'une balle dans la tête de Rita Wainwright et de l'acteur Barry Sullivan, son dernier amant en date. Sur la preuve d'une lettre laissée par l'épouse repentante à son époux, la police penche pour la thèse d'un double suicide. Or, le vieux docteur Croxley, un familier des Wainwright, souligne un détail significatif : l'arme à feu utilisée dans ces circonstances tragiques a été retrouvé sur une route, à des kilomètres de la côte, par Steve Grange, le notaire des Wainwright.

Un an plus tard, Sir Henry Merrivale, qui séjourne dans la région chez un peintre de ses amis, trouve la solution de cette énigme que le docteur Croxley, malgré ses efforts, n'était pas parvenu à éclaircir.

Éditions[modifier | modifier le code]

Éditions originales en anglais
  • (en) Carter Dickson, She Died a Lady, New York, Morrow,‎ 1943 — édition originale américaine.
  • (en) Carter Dickson, She Died a Lady, Londres, Heinemann,‎ 1943 — édition originale britannique.
Éditions françaises

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Quatrième de couverture sur ce blog