Japon aux Jeux olympiques d'hiver de 1972

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Japon aux Jeux olympiques d'hiver de 1972
Image illustrative de l’article Japon aux Jeux olympiques d'hiver de 1972

Code CIO JPN
Comité Comité olympique japonais

Lieu Drapeau : Japon Sapporo
Participation 11e aux Jeux d'hiver
Athlètes 85 (65 hommes et 20 femmes)
Porte-drapeau Mineyuki Mashiko
Médailles
Rang : 11
Or
1
Arg.
1
Bron.
1
Total
3
Japon aux Jeux olympiques d'hiver

Le Japon participe aux Jeux olympiques d'hiver de 1972, organisés à Sapporo au Japon. Cette nation prend part aux Jeux olympiques d'hiver pour la neuvième fois en onze éditions, pour la première fois en tant que pays hôte. La délégation japonaise, formée de 85 athlètes (65 hommes et 20 femmes), obtient trois médailles (une de chaque métal) et se classe au onzième rang du tableau des médailles[1].

Médaillés[modifier | modifier le code]

L'équipe nationale japonaise, surnommée « escadron Hinomaru[3] », réalise un triplé historique lors de l'épreuve de saut à ski sur petit tremplin (70 m)[4],[5].

Médaille Athlète Sport Épreuve
Médaille d'or, Jeux olympiques Kasaya, YukioYukio Kasaya Saut à ski Tremplin normal hommes
Médaille d'argent, Jeux olympiques Konno, AkitsuguAkitsugu Konno Saut à ski Tremplin normal hommes
Médaille de bronze, Jeux olympiques Aochi, SeijiSeiji Aochi Saut à ski Tremplin normal hommes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Japan at the 1972 Sapporo Winter Games », sur sports-reference.com (consulté le 24 décembre 2015)
  2. (ja) Asahi Shinbun, « 日の丸飛行隊 » [« « Escadron Hinomaru » »], sur Kotobank,‎ (consulté le 17 mars 2018).
  3. l'escadron Hinomaru (日の丸飛行隊, Hinomaru hikōtai?, litt. « brigade volante Hinomaru »), surnom donné en 1972 à l'équipe nationale de saut à ski du Japon[2].
  4. (en) Yanai Yumiko, « Legendary 41-year-old Powers Japan’s Ski Jumping Revival », sur www.nippon.com, (consulté le 17 mars 2018).
  5. (ja) Yomiuri shinbun, « “日の丸飛行隊”まさかの失速【1972年 札幌】 » [« Sapporo 1972 : l'« escadron Hinomaru », surtout ne pas flancher »],‎ (consulté le 17 mars 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]