Jacques Yvart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yvart.
Jacques et Gérald à Boulogne.

Jacques Yvart est un chanteur né le [1] originaire du nord de la France. Il réside actuellement à Dunkerque. Il chante depuis les années 1960 des chansons à texte[réf. nécessaire], dont il est la plupart du temps l'auteur et souvent le compositeur. Il est élève de Georges Brassens et travaille régulièrement avec Gérald Ryckeboer et jusqu'à son décès avec Katrien Delavier.

Il a collaboré avec le chanteur et violoncelliste William Schotte.

Jacques Yvart a donné des concerts à de nombreuses reprises aux États-Unis dans des lycées et universités. Un de ses disques On Campus y a été enregistré et créé. Lors de son passage dans la région de San Francisco, il a été aidé par Emmanuel Serrière (en) qui lui-même dirigeait une émission de radio en Français à San Francisco. Plus récemment[Quand ?], deux CD sont issus de sa collaboration avec Joseph Moalic.

Il a animé pendant l'été 1966 ou 1967 une émission La taverne de l'Olonnois sur France Inter où il alternait histoires et chansons de marin.

Jacques Yvart est peu passé à la télévision : un peu dans les années 1970, avec des chansons comme Monsieur. De temps en temps, on l'a entendu dans l'émission Pollen de Jean-Louis Foulquier.

Les chansons suivantes font partie de son répertoire : Monsieur, Le Jeune Homme et la Mer, Mes filles de fortune, Chanson de la mer blanche et Les Oiseaux migrateurs.

Il est espérantiste et donc participe à de nombreux rassemblements dont le dernier à Boulogne-sur-Mer en 2005 où il a interprété des chansons de Georges Brassens traduites en espéranto et publiées par Vinilkosmo, un label indépendant.

Il a également écrit pour Nicole Rieu (Ma maison au bord de l'eau en 1975) et accompagné les groupes musicaux Meven et Blootland.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Niama Niama (2011)
  • Jacques Yvart chante son Brassens
  • Yvart chante Moalic
  • Chants de Marins de Flandre
  • Yvart on campus
  • Chansons Insulaires
  • L'échelle beaufort, chroniques de Nam et Loé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]