Jacques Logie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques Logie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
Nationalité
Activités

Jacques Logie (né à Louvain le – mort à Plancenoit dans la nuit du 3 au ) est un homme politique, magistrat et historien belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père fut officier combattant pendant la Première Guerre mondiale et résistant durant la Seconde Guerre mondiale.

Il était docteur en droit, licencié en droit international et en journalisme (Université libre de Bruxelles), docteur ès lettres (Université Paris IV-Sorbonne, 1995), à la suite de sa thèse ayant pour sujet « les magistrats, cours et tribunaux sous le régime français en Belgique ».

Il commença une carrière d'avocat aux barreaux de Bruxelles et de Nivelles. Il fut conseiller communal puis échevin à Plancenoit de 1970 à 1974. Il quitta alors la politique et entama une carrière de magistrat. Il devint ainsi vice-président du tribunal de commerce de Bruxelles. En 2000, il revint en politique, et devint conseiller communal du Mouvement réformateur à Lasne. Il créa ensuite une liste dissidente, Alternative libérale lasnoise, avec Roland Zanasi, dont il mena la liste aux élections communales de 2006. Il fut ainsi élu conseiller communal.

Il était connu pour ses publications historiques, principalement sur la révolution belge de 1830 et sur la bataille de Waterloo. Il était président de la chambre provinciale de la Commission royale des monuments, sites et fouilles de la Région wallonne et membre du comité scientifique chargé d'accompagner la réhabilitation du site de la bataille de Waterloo.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages comme seul auteur[modifier | modifier le code]

  • 1830 : de la régionalisation à l'indépendance, Paris, Duculot, (ISBN 2801103322).
  • Waterloo : l'évitable défaite, Paris-Gembloux, Duculot, , 219 p. (ISBN 2801105112).
  • Les magistrats des cours et des tribunaux en Belgique, 1794-1814 : essai d'approche politique et sociale, Genève, Librairie Droz, , 513 p. (ISBN 260000291X).
  • Napoléon, la dernière bataille, Bruxelles, Racine, (ISBN 9782873862787).
  • Waterloo : la campagne de 1815, Bruxelles, Racine, , 256 p. (ISBN 2873863269).
  • Waterloo. De la bataille à la légende, dans Napoléon Ier, hors série no 7, juin 2007.

Ouvrages comme coauteur[modifier | modifier le code]

  • J. Logie, A. Bruyants, J.-H. Pirenne et P. de Callatay, Waterloo, la campagne de 1815, Bruxelles, Crédit Communal de Belgique, 1990.


Ouvrage posthume[modifier | modifier le code]

  • J. Logie, Les grands notables du premier empire dans le département de la Dyle, Fontes bruxellae, 2013 (Préface de Jean-Pierre Nandrin).
(ISBN 9782874880124).

Sources[modifier | modifier le code]