Jacques Israelievitch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques Israelievitch
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
TorontoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Instrument
Distinction

Jacques Israelievitch, CM (né le à Cannes – mort le à Toronto), est un violoniste français, et l'un des musiciens de chambre les plus éminents du Canada.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Cannes (Alpes-Maritimes) en 1948, à l'âge de 11 ans, il était le plus jeune diplômé dans l'histoire du Conservatoire du Mans. Il poursuit ses études musicales au Conservatoire de Paris avec Henryk Szeryng et René Benedetti, recevant trois premiers prix à 16 ans. Par la suite, Israelievitch étudie à l'Université d'Indiana avec Josef Gingold, János Starker, William Primrose et Menahem Pressler.

Israelievitch se distingue comme soliste et musicien de chambre, collaborant avec des artistes tels que Carlo Maria Giulini, Jukka-Pekka Saraste, Emanuel Ax, Yefim Bronfman, et Yo-Yo Ma. En 1972, Georg Solti le nomme premier violon adjoint de l'Orchestre symphonique de Chicago, faisant de lui le plus jeune membre de l'orchestre. Il est ensuite premier violon de l'Orchestre symphonique de Saint-Louis, puis premier violon de l'Orchestre symphonique de Toronto de 1988 à 2008. De 2005 à 2014, Israelievitch est directeur musical de l'Orchestre de Chambre de Koffler au Koffler Centre of the Arts.

Il a enregistré des œuvres de Ludwig van Beethoven et R. Murray Schafer avec l'Orchestre symphonique de Toronto, et des œuvres pour violon d'Edvard Grieg, et la Sinfonia Concertante de Mozart. Son CD Suite hébraïque a été nominé au prix Juno. Ses autres enregistrements comprennent Suite Enfantine, Suite Fantaisie, Suite Française, et Suite Solo. Récemment, il a enregistré l'intégrale des 42 études ou caprices de Kreutzer, la premier en son genre. Ce CD a été salué à l'échelle internationale.

En 1999, Israelievitch et son fils Michael (percussionniste) créent le Duo Israelievitch. Ils commandent et créent des œuvres de compositeurs contemporains de renom, dont Michael Colgrass, Srul Irving Glick, et Murray Adaskin.

Il a enseigné à l'Université d'Indiana, et a été professeur à l'Université de Toronto, au Conservatoire royal de musique et à l'Université York. Pendant l'été, il a enseigné et dirigé la musique de chambre et le violon à l'Institution Chautauqua. Il était aussi membre du trio New-Arts, en résidence à Chautauqua depuis 1978.

En 1995, Israelievitch a été honoré par la France avec le titre de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres. En 2004, il a été fait Officier. Il a été nommé membre de l'Ordre du Canada en 2015[1].

Israelievitch est mort à Toronto le 5 septembre 2015 des complications d'un cancer à l'âge de 67 ans[2].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]