Jéroboam sacrifiant aux idoles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jeroboam sacrifiant aux idoles
Jeroboam.jpg
Jeroboam sacrifiant aux idoles, Musée du Louvre
Artiste
Date
1752
Type
Peinture
Technique
Huile sur toile
Dimensions (H × L)
111 × 143 cm
Format
Sujet d’histoire sacrée. Jéroboam
Mouvement
Collection
N° d’inventaire
PRP 7Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

Jeroboam sacrifiant aux idoles est une peinture d'histoire sacrée réalisée par Jean Honoré Fragonard en 1752 est pour laquelle il remporta le 26 août le Grand prix de Peinture de l'Académie royale, ce qui lui ouvre les portes pour effectuer en 1756 son Grand Tour en Italie et s'installer à l'Académie de France à Rome en compagnie de son ami Hubert Robert (un autre peintre ayant remporté le prix de Rome) et l'architecte Victor Louis[1].

L'huile sur toile représente un sujet biblique tiré du Livres des Rois (12: 26-30 et 13: 1-5). Fragonard montre dans cette toile qu'il maîtrise tous les codes du grand tableau d'histoire : éléments architecturaux et composition du tableau (cercle de personnages aux vêtements clairs qui s'inscrit dans le développement solennel d'une architecture antique), gradation des détails et effets de contraste dans les jeux vaporeux d'atmosphère, dramaturgie avec des ombres puissantes qui pèsent sur les personnages[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Pierre Cuzin, Dimitri Salmon, Fragonard. Regards croisés, Société des Editions Mengès, , p. 110
  2. Marie-Anne Dupuy-Vachey, Fragonard : les plaisirs d'un siècle, Snoeck, , p. 35

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative aux beaux-arts : JocondeVoir et modifier les données sur Wikidata