Les Hasards heureux de l'escarpolette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la peinture
Cet article est une ébauche concernant la peinture.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les Hasards heureux de l'escarpolette
Fragonard, The Swing.jpg

Les hasards heureux de l'escarpolette, Wallace Collection

Artiste
Date
entre 1767 et 1769
Type
Peinture
Technique
Huile sur toile
Dimensions (H × L)
81 × 64 cm
Format
figure
Mouvement
Localisation

Les Hasards heureux de l'escarpolette est une scène galante peinte par Jean Honoré Fragonard entre 1767 et 1769. La toile a été commandée par le baron de Saint-Julien, receveur général des finances du clergé, qui donna à Fragonard les recommandations suivantes : « Je désirerais que vous peignissiez Madame sur une escarpolette qu'un évêque mettrait en branle. Vous me placerez de façon, moi, que je sois à portée de voir les jambes de cette belle enfant et mieux même, si vous voulez égayer votre tableau »[1] . La scène est décrite par Pierre Cabanne, dans son livre Fragonard, comme une « image de marivaudage badin »[2].

Le tableau est exposé en permanence à Londres, à la Wallace Collection, et ce, depuis 1900.

Un tableau très largement inspiré de cette œuvre est visible dans la galerie des peintures du château d'Arendelle dans le film La Reine des Neiges[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. * Olivier Deshayes, Le désir féminin ou l'impensable de la création : De Fragonard à Bill Viola, Paris, L'Harmattan, , 1e éd., 278 p., poche (ISBN 978-2-296-11059-5, LCCN 2010379160, lire en ligne), p. 81
  2. Pierre Cabanne, Fragonard, Paris, Somogy, , 1e éd., 156 p. (ISBN 978-2-85056-184-9, LCCN 87210982), p. 54
  3. (en) « Look What We Found in Frozen », sur Disney Insider,‎