Mouvement chrétien des cadres et dirigeants

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mouvement chrétien des cadres et dirigeants
Cadre
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 1965
Origine fusion de l’USIC et du MICIAC
Identité
Siège Paris
Présidente Tristan et Patricia LORMEAU
Secrétaire général Pierre BARRAULT
Trésorier Christine LOURDELET
Affiliation internationale Pax Romana ICMICA
Site web MCC

Le Mouvement Chrétien des Cadres et dirigeants (MCC) est un mouvement d'Église s'inscrivant dans une lignée plus que centenaire, d'inspiration ignacienne. Régi par une brève charte[1], il vise à concrétiser le message évangélique dans le monde du travail et de l'économie, via la transformation intérieure de ses membres, et plus rarement via des prises de positions publiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines du MCC remontent à la fin du XIXe siècle[2]  :

En 1892, un jeune jésuite, Henri-Régis Pupey-Girard, constitue une union dite « de prière et d'apostolat », qui s'appellera « l'Union des Ingénieurs Catholiques » (UIC).

En 1906, après la loi de séparation des Églises et de l'État, l’UIC se transforme en une association appelée « l'Union Sociale des Ingénieurs Catholiques » (USIC).

En 1937, un nouveau mouvement naît dans l'orbite de l'USIC. Il comprend deux branches, celle des cadres et celle des dirigeants, et s'intitule le MICIAC : Mouvement des Ingénieurs et Chefs d'Industrie d'Action Catholique.

En 1965, le Mouvement des Cadres, Ingénieurs et Dirigeants Chrétiens (MCC), naît de la fusion de l'USIC et du MICIAC.

En 1998 se produit un changement dans la dénomination du MCC. L’intitulé du mouvement devient le « Mouvement Chrétien des Cadres et dirigeants ».

Mission[modifier | modifier le code]

La mission du MCC est d'aider ses membres à agir davantage selon l'Esprit du Christ dans tous les lieux où s'exercent leurs responsabilités et se prennent leurs décisions, avec une attention privilégiée à la vie professionnelle des cadres et dirigeants du monde économique et social, dans leur environnement français, européen et mondial.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le MCC est organisé en équipes. Une équipe est typiquement constituée d'une dizaine de personnes (seules ou en couples), qui partagent chaque mois autour d'un thème choisi par l'équipe. Le succès de la réunion d'équipe repose sur la confiance dans l'équipe (les échanges restent confidentiels), le fait de s'exprimer sur des situations concrètes nous impliquant personnellement (pour éviter la conversation de salon), et la recherche de sens dans ces situations vécues, à la lumière du message évangélique, éclairée par un accompagnateur de l'équipe qui peut être un religieux ou un laïc. Une pédagogie est proposée dans le livre Les chemins d'Emmaüs (disponible auprès du mouvement).

Le MCC propose à ses membres de vivre la réunion d'équipe comme une rencontre avec le Christ, de la même manière que deux disciples ont reconnu le Christ ressuscité après que celui-ci les a rejoints sur le chemin d'Emmaüs[3] :

  • 1e étape : voir en conversant ;
  • 2e étape : discerner avec le Christ ;
  • 3e étape : agir d'un cœur transformé[4].

Le mouvement est ouvert à des chrétiens de toutes tendances. Il a changé même son nom il y a quelques années (précédemment : Mouvement des cadres chrétiens), pour exprimer que le mouvement lui-même est chrétien, mais ouvert à des personnes en phase avec les valeurs chrétiennes mais pas forcément chrétiennes elles-mêmes. Il regroupe de l'ordre de 8 000 personnes en France.

Adresse[modifier | modifier le code]

L'adresse postale du mouvement est : MCC, 18 rue de Varenne, 75007 Paris. 01 42 22 18 56.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]