Isabelle de Tarente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Isabelle de Tarente
Titre
Princesse de Tarente
Prédécesseur Giovanni Antonio Orsini del Balzo
Successeur Ferdinand Ier de Naples
Reine consort de Naples

(6 ans 9 mois et 3 jours)
Prédécesseur Marie de Castille
Successeur Jeanne d'Aragon
Biographie
Dynastie Famille Chiaromonte
Nom de naissance Isabelle de Clermont
Date de naissance vers 1424
Lieu de naissance Tarente (Naples)
Date de décès (à 41 ans)
Lieu de décès Naples (Naples)
Père Tristan de Clermont, comte de Copertino
Mère Catherine de Tarente
Conjoint Ferdinand Ier de Naples
Enfants Alphonse II, Éléonore, Frédéric Ier, Jean, Béatrice, François

Isabelle de Tarente (ou Isabelle de Clermont, ou encore Isabelle de Chiaromonte/Chiaramonte, en italien Isabella di Chiaromonte), née vers 1424 à Tarente et morte le à Naples, est une noble italienne, princesse de Tarente de son propre droit (1463-1465) et reine consort de Naples par son mariage avec le roi Ferdinand Ier.

Famille[modifier | modifier le code]

Elle est la fille aînée de Tristan de Clermont-Lodève [note 1], comte de Copertino et de Catherine Orsini des Baux de Tarente[1]. Elle est aussi la nièce et l'héritière de Giovanni Antonio Orsini del Balzo (des Baux d'Orange), prince de Tarente, qui n'a pas de descendance. Sa grand-mère maternelle, Marie d'Enghien comtesse de Lecce (la mère de Giovannantonio et de Catherine de Tarente) a été reine consort de Naples de 1406 à 1414 en tant qu'épouse du roi Ladislas. Isabelle est l'héritière présomptive des territoires du sud de l'Italie.

Mariage[modifier | modifier le code]

Le 30 mai 1444, elle épouse Ferdinand d'Aragon, duc de Calabre (1423–1494), fils naturel du roi Alphonse V d'Aragon, qui a conquis en 1442 le royaume de Naples sur la dynastie angevine (René d'Anjou) et est donc devenu le nouveau suzerain d'Isabelle et de sa famille. Alphonse V a conclu cette union afin d'assurer à son fils illégitime sa propre principauté, et de plus ce mariage renforce l'autorité du roi sur la noblesse de Tarente.

De son mariage avec Marie de Castille, le roi Alphonse V d'Aragon n'a pas eu d'enfant et, selon sa volonté, à sa mort (27 juin 1458) son frère Jean II devient roi d'Aragon et de Sicile tandis que son fils illégitime Ferdinand, le mari d'Isabelle, reçoit les territoires conquis en Italie et devient roi de Naples[2] . Le couple a déjà plusieurs enfants dont l'aîné est âgé de dix ans. En 1463, Isabella succède à son oncle Giovanni Antonio à Tarente et hérite également de ses droits sur le royaume de Jérusalem.

Elle meurt le 30 mars 1465. Son héritier est son fils aîné, Alphonse, duc de Calabre (le futur roi Alphonse II de Naples). En 1476, Ferdinand Ier épouse en secondes noces sa cousine germaine Jeanne d'Aragon, fille de son oncle Jean II d'Aragon et de Jeanne Enríquez (d'où Jeanne reine de Naples), et il décède en 1494.

Descendance[modifier | modifier le code]

Isabelle et Ferdinand Ier de Naples ont eu six enfants :

Références Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Monique Ornato, Répertoire prosopographique de personnages apparentés à la couronne de France aux XIVe et XVe siècle, Publications de la Sorbonne, 2001
  2. Jiri Louda et Michael MacLagan, Les Dynasties d'Europe, Bordas, 1995 (ISBN 2-04-027115-5)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Elle n'est pas membre de la famille Chiaromonte de Sicile dont l'origine est normande, et dont les représentants sont présents en Sicile depuis le XIe siècle.

Sources[modifier | modifier le code]


Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d'autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Gemeinsame Normdatei

Voir aussi[modifier | modifier le code]