Isabella Bird, femme exploratrice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Isabella Bird, femme exploratrice
Image illustrative de l'article Isabella Bird, femme exploratrice
Logo de la version française du manga.
ふしぎの国のバード
(Fushigi no Kuni no Bādo)
Type Seinen
Thèmes Historique, action
Manga
Auteur Taiga Sassa
Éditeur (ja) Kadokawa
(fr) Ki-oon
Prépublication Drapeau du Japon Harta
Sortie initiale en cours
Volumes 8

Isabella Bird, femme exploratrice (ふしぎの国のバード, Fushigi no Kuni no Bādo?) est un seinen manga de Taiga Sassa inspiré des lettres d'Isabella Bird, exploratrice et écrivaine britannique du XIXe siècle. La série est prépubliée dans le magazine Harta d'Enterbrain depuis et publiée par l'éditeur Kadokawa en volumes reliés depuis . La version française est éditée par Ki-oon depuis .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Isabella Bird (イザベラ・バード, Isabera Bādo?)
Itō Tsurukichi (伊藤 鶴吉, Tsurukichi Itō?)
James Hepburn (ジェームス・ヘボン, Jēmusu Hebon?)
Sir Harry Parkes (ハリー・パークス, Harī Pākusu?)
Fanny Parkes (ファニー・パークス, Fanī Pākusu?)

Manga[modifier | modifier le code]

Isabella Bird, femme exploratrice est dessiné et scénarisé par Taiga Sassa (佐々 大河, Sassa Taiga?). La série est prépubliée dans le magazine Harta d'Enterbrain à partir du no 2 sorti le [1]. Le premier volume relié est publié par Kadokawa le [2] et la série compte 8 volumes au . Le premier volume est également publié en version bilingue japonais/anglais le (ISBN 978-4-04-602194-6)[3],[4].

La version français est publiée par Ki-oon avec un premier volume sorti le , troisième série de la collection « Kizuna » après Reine d'Égypte et Hanada le garnement[5],[6],[7].

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

no  Japonais[2] Français[6]
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 978-4-04-730513-7
979-10-327-0166-9
2 978-4-04-734133-3
979-10-327-0167-6
3 978-4-04-734376-4
979-10-327-0248-2
4 978-4-04-734834-9
979-10-327-0305-2
5 978-4-04-735349-7
979-10-327-0339-7
6 978-4-04-735739-6
979-10-327-0664-0
7 978-4-04-736119-5
979-10-327-0687-9
8 978-4-04-736620-6
979-10-327-1040-1
9 978-4-04-736768-5

Accueil[modifier | modifier le code]

Le volume 3 de la série atteint la 30e place du classement hebdomadaire de ventes de mangas Oricon avec 26 115 exemplaires vendus[8], le volume 4 la 28e place avec 25 270 exemplaires vendus[9] et le volume 5 la 38e place avec un total de 28 925 exemplaires vendus[10].

Une exposition sur la restauration de Meiji au travers du manga présente notamment des planches originales d'Isabella Bird, femme exploratrice du au au Yokoyama Memorial Manga Museum à Kōchi[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Isabella Bird in Wonderland » (voir la liste des auteurs).
  1. (ja) ハルタ (@hartamanga), « [36]佐々大河 », sur Twitter,‎
  2. a et b (ja) « ふしぎの国のバード 1巻 », sur kadokawa.co.jp
  3. (en) Bayleigh Baker, « Isabella Bird in Wonderland Manga Gets Bilingual Edition in Japan », Anime News Network,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (en) « バイリンガル版 ふしぎの国のバード 1巻 UNBEATEN TRACKS in JAPAN », sur kadokawa.co.jp (consulté en )
  5. « Ki-oon inaugure sa collection Kizuna avec trois séries ! », sur manga-news.com, (consulté en )
  6. a et b « Isabella Bird, femme exploratrice T01 », sur Ki-oon.com
  7. Morgane Tual, « Isabella Bird, femme exploratrice : une immersion enjouée dans le Japon du XIXe siècle », sur Le Monde.fr,
  8. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, December 12-18 », sur Anime News Network, (consulté en )
  9. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, November 13-19 », sur Anime News Network, (consulté en )
  10. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, October 15-21 », sur Anime News Network, (consulté en )
  11. (ja) « 「風雲児たち」から「ふしぎの国のバード」まで、「幕末維新」展が高知で », sur Natalie,‎ (consulté en )

Lien externe[modifier | modifier le code]