Institut d'architecture des Pays-Bas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Institut d'architecture des Pays-Bas
Nederlands Architectuurinstituut (NAi).jpg
L'entrée du NAi
Informations générales
Type
Ouverture
Site web
[abbr class="abbr indicateur-langue" title="Langue : anglais">(en)(nl) www.nai.nl]
Collections
Collections
Nombre d'objets
+ 35 000
Localisation
Pays
Commune
Adresse
25, Museumpark
(parc des Musées)
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Hollande-Méridionale
(Voir situation sur carte : Hollande-Méridionale)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Rotterdam
(Voir situation sur carte : Rotterdam)
Point carte.svg

L'Institut d'architecture des Pays-Bas (NAi) est un musée national consacré à l'architecture et l'urbanisme situé dans la ville de Rotterdam aux Pays-Bas. Le bâtiment, où le NAi se trouve, abrite également une librairie et un café.

Le NAi a été fondé en 1988 et basée à Rotterdam depuis 1993. À partir du 1er janvier 2013, le musée fait partie de Het Nieuwe Instituut (Le nouvel institut).

Ce site est desservi par la station de métro Eendrachtsplein.

Histoire[modifier | modifier le code]

Idée d'un musée d'architecture[modifier | modifier le code]

En 1912, l'idée de créer un musée national d'architecture est née, lorsque l'association amstellodamoise Architectura et Amicitia a été obligée de louer une pièce supplémentaire à l'Hôtel Parkzicht à Amsterdam pour stocker les archives de ses dessins et modèles. L'architecte J.H.W. Leliman était un défenseur de premier plan de créer un musée d'architecture. Un comité composé de J. Ingenohl, J.H. de Groot et W.A.E. van der Pluym en tant que membres a été mis en place pour examiner les possibilités d'un tel musée. En 1915, les membres d'Architectura et Amicitia ont suggéré de stocker la collection de l'Académie royale à Amsterdam et le logement dans un musée indépendant à une date ultérieure. Cependant, ces idées n'ont pas abouti[1].

Le NAi[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, trois instituts culturels néerlandais ont collaboré pour former l'Institut d'architecture des Pays-Bas, le NAi. Dont le Centre de documentation d'architecture des Pays-Bas (NDB), la Fondation du Musée d'Architecture (SAM) et le Fondation du logement (Stichting Wonen). À la suite de cela, une polémique s'ensuivit entre Amsterdam et Rotterdam à propos de l'endroit où un musée d'architecture et institut devront être fondée. Le ministre Elco Brinkman (en) a finalement opté pour Rotterdam.

Les plans précédents de mettre en place le NAi dans la bibliothèque vacante dans la rue Botersloot ont été abandonnés. Le NAi a trouvé un logement temporaire dans un bâtiment au boulevard Westersingel avant la construction du nouveau musée au parc des Musées.

En 1988, un concours a été organisé entre six architectes de trouver un architecte pour le nouveau bâtiment. Il s'agit de : Jo Coenen, Rem Koolhaas, le cabinet Benthem Crouwel, Wim Quist, Luigi Snozzi et Ralph Erskine. La conception de Koolhaas était la favorite parmi la presse spécialisée et a également été favorisée par Riek Bakker, le directeur du département du développement urbain de Rotterdam. Le NAi a néanmoins accordé l'ordonnance à Jo Coenen, le bâtiment fut achevé en 1993.

Le 1er juillet 2011, le NAI a rouvert ses portes après une période intensive de travaux de rénovation. La partie la plus visible de cette rénovation est la relocalisation de l'entrée au niveau de l'étang. Un espace d'exposition a également été ajouté et un espace supplémentaire pour les activités éducatives a été créé. Sur le site de l'entrée originelle se trouve désormais la plate-forme « DoeDek », où les visiteurs peuvent expérimenter avec des Lego, de gros blocs et de plaques de plâtre. En étant architecte du bâtiment d'origine, Jo Coenen a aussi été responsable de la rénovation du NAi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Schilt & Van der Werf (1992) Genootschap Architectura et Amicitia. 1855-1881 ... 1982-1990. Rotterdam: Uitgeverij 010 (ISBN 906450105X). p. 100, 104.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]