Institut Jean-Nicod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Institut Jean-Nicod (IJN) est un centre de recherche relevant de l'Institut des sciences humaines et sociales (INSHS) du CNRS.

Ce centre de recherche se trouve à Paris et a pour deux tutelles universitaires l' École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et l’École normale supérieure (ENS).

Fondé en 2002, il a été nommé en mémoire du philosophe français Jean George Pierre Nicod (1893-1924).

Il est dirigé à ce jour par le philosophe Roberto Casati, Directeur d'Etudes à l'EHESS

La discipline de base est la philosophie analytique mais l’unité héberge également des recherches de pointe en linguistique et en sciences sociales, le thème unificateur étant l’esprit humain et la nature des représentations (linguistiques, mentales, et sociales).

À l’ENS, l’Institut Jean Nicod appartient à la direction lettres et sciences sociales et il est à ce titre rattaché à la fois au département de philosophie et au département d’études cognitives (DEC)[1].

Ce laboratoire est composé d’environ une centaine de membres, dont une moitié de doctorants, l’autre moitié étant composée de chercheurs CNRS (une vingtaine), d’enseignants-chercheurs et de post-doctorants, d’ingénieurs contractuels et administratifs[2].

Le prix Jean-Nicod est décerné chaque année par le CNRS à un spécialiste en philosophie travaillant sur des enjeux liés à la cognition[2].

Chercheurs présents et passés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]