Alban Bouvier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alban Bouvier est un philosophe et sociologue français. Il est professeur des universités, Aix-Marseille Université (AMU), au Département de sociologie depuis 2003, et est affilié au département de philosophie et au département d'économie [1].

Agrégé de philosophie (1980), ancien assistant de Raymond Boudon à la Sorbonne, il est membre de l'Institut Jean Nicod (CNRS/EHESS/ENS). Il a été notamment directeur du Centre de Recherches Sociologiques de l'Université Paris IV-Sorbonne (ISHA) (1997-2002) fondé par François Chazel en 1997 et cofondateur du Cercle d'Études Parétiennes (Vilfredo Pareto) dont il a été secrétaire scientifique (1998)[1]. Il est cofondateur du European Network for the Philosophy of Social Science (2011): http://enposs.eu/

Ses recherches portent sur la philosophie des sciences sociales et la théorie sociologique, en particulier sur la théorie du choix rationnel et les rapports entre sociologie et économie[1]. Il s'intéresse spécialement à la sociologie cognitive et à l'étude de la dimension argumentative du monde social (approche « argumentativiste »)[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'argumentation philosophique. Étude de sociologie cognitive, Paris, Presses Universitaires de France, 1995.
  • avec Anni Borzeix et Patrick Pharo (dir.), Sociologie et connaissance. Nouvelles approches cognitives, Paris, CNRS Editions, 1998.
  • Philosophie des sciences sociales. Un point de vue argumentativiste en sciences sociales, Paris, Presses Universitaires de France, 1999.
  • (dir.), Pareto aujourd'hui, Paris, Presses Universitaires de France, 1999.
  • avec Albertina Oliverio, Azioni, razionalità e decisioni, Luiss Edizioni, Roma, 2000 (trad. en it. d'art. publiés en français).
  • avec Raymond Boudon et François Chazel (dir.), Cognition et Sciences sociales. La dimension cognitive dans l'analyse sociologique, Paris, Presses Universitaires de France, 1997, 2e éd. 1999, trad. italienne chez Armando Editore, Roma, 2003.
  • avec Bernard Conein (dir.), volume de la revue Raisons Pratiques : « L'épistémologie sociale. Une théorie sociale de la connaissance », février 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Voir Alban Bouvier, CV en ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]