Ingtar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ingtar Shinowa
Personnage de fiction apparaissant dans
La Roue du Temps.

Origine Shienar
Sexe Masculin
Caractéristique(s) Trapu, il a un visage le plus souvent fermé et des yeux sombres.
Entourage Guerriers su Shienar

Créé par Robert Jordan
Roman(s) La Roue du temps

Ingtar est un personnage du cycle La Roue du temps de Robert Jordan.

Seigneur de la Maison de Shinowa[modifier | modifier le code]

Ingtar est un homme fier. Habile à l'épée, il a des connaissances étendues aussi bien en histoire qu'en géographie, et pas seulement pour ce qui concerne les seules Marches au sud de la Grande Dévastation. C'est le Seigneur de la Maison de Shinowa, dont le symbole est un Hibou Gris, et il est aussi un vassal du Seigneur Agelmar de Fal Dara. Agelmar dit de lui qu'il serait assez courageux pour affronter tout seul une armée de Trollocs, et assez combatif et confiant pour penser en revenir victorieux. Le plus souvent il est habillé par dessus son armure à mailles plates et son casque d'une cape jaune sur laquelle figurent le Hibou Gris de sa maison, et le Faucon Noir de Shienar.

C'est lui qui accompagnera Moiraine et son groupe devant le Seigneur Agelmar. Plus tard, il leur amènera Padan Fain qui avait tenté de s'introduire dans la forteresse. Ensuite, il est chargé d'accompagner Moiraine, Lan les trois garçon, Nynaeve et Egwene sur une partie du chemin jusqu'à l'Œil du Monde. Il grommelle parce qu'il sait qu'il ratera la bataille de la brèche de Tarwin contre les Trollocs. Bataille où les forces du Shienar se battrons à moins de un contre dix.

Néanmoins, la bataille est une victoire, car Rand canalise à l'insu de tous et renverse le cours des combats. De retour à Fal Dara, ils prennent un mois de repos. C'est à ce moment que le Cor de Valère est volé par des Trollocs et Amis du Ténébreux.

À la recherche d'un salut[modifier | modifier le code]

Aussitôt un groupe d'homme est envoyé à leur poursuite pour le récupérer. Parmi les membres de l'expédition, Ingtar, Rand, Loial, Mat et Perrin. Ils sont fermement décidés à parvenir à leur but, et Ingtar plus encore que les autres. Car depuis quelque temps, désespéré que le Shienar soit condamné à combattre seul les Trollocs, tandis que les pays du Sud continuent à vivre tranquillement sans jamais leur venir en aide ; tandis que petit à petit son pays s'avance vers sa ruine, il s'était dit qu'il serait inutile de mourir en vain, et qu'il valait mieux devenir des séides de l'ombre plutôt que de disparaître jusqu'au dernier. C'est pourquoi il était devenu un ami de Ténébreux, et c'est pourquoi il avait aidé à introduire un Homme Gris à l'intérieur de la citadelle qui faillit tuer l'Amyrlin et Rand.

Pris de remords pour avoir vendu son âme en commettant cet (unique) acte contraire à son honneur, Ingtar est décidé à reprendre le Cor où qu'il soit afin d'en sonner pour donner l'assaut au Shayol Ghul avec les Héros morts de jadis qui seraient rappelés au combat, et ainsi racheter son âme.

Tout au long du périple qui les entraînera du Cairhien à Falme en passant par les dangereuses Pierres Portes, Ingtar sera dominé par cet unique but de retrouver le Cor. Finalement, à Falme ils réussissent à s'en emparer après un combat farouche contre les gardes Seanchans qui le protégeaient. Ensuite, alors que de nouveaux adversaires, beaucoup plus nombreux, s'apprêtent à les débusquer et à les tuer, Ingtar comprend à l'issue d'une conversation avec Rand que son objectif était encore égoïste, que celui qui devait sonner le Cor ne songe pas à la gloire ni à se racheter, et que parfois il faut prendre tous les risques pour sauver ses amis. Il avoue ce qu'il a fait à Rand qui le pardonne malgré tout, et, pour leur donner le temps de fuir, il affronte dans un étroit passage cinquante Seanchans, jusqu'à sa mort. Rand ne dira jamais à personne ce la raison véritable pour laquelle il se sacrifia, estimant qu'il avait suffisamment payé pour son erreur et que c'était quelqu'un de bon.