Ijmâ'

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ijma)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Ijma » redirige ici. Pour le cours d'eau de Russie, voir Ijma (rivière).

L'ijma` (arabe : إِجْمَاع [ijma`], unanimité; consensus) est une des sources du droit musulman, après le Coran et la sunna. Les écoles juridiques (madhhabs) lui accordent une place plus ou moins grande. Le consensus est généralement compris comme celui des oulémas spécialistes du domaine dont il est question. Une règle de droit prise par ce procédé ne peut en aucun cas contredire le Coran ou la sunna.

Les écoles juridiques sunnites, largement majoritaires, admettent cette règle du consensus en vertu d'un hadith disant : « Ma communauté ne se réunira pas sur une erreur. »

Les écoles se divisent à propos de savoir de qui l'accord doit être reconnu[1] :

  • le malékisme ne reconnaît que l'idjmâ des compagnons de Mahomet (les sahaba, témoins de sa vie) et des suivants de Médine (cf. le hadith « L'Islam reste attaché à Médine comme le serpent à son trou »)[1];
  • les hanbalites ne reconnaissent que celui des compagnons de Mahomet[1];
  • les chiites (en particulier les imumites et les zaidites) n'admettent que l'avis collectif des descendants de Mahomet[1].

En revanche les kharijites et les mu`tazilites rejettent l'ijma`[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d François-Paul Blanc, Le droit musulman, Dalloz, 2e édition, 2007, 128 p., p.  19-20.
  2. Mots-clés de l'islam, Sami Aoun, Médiaspaul, 2008, (ISBN 2-89420-735-2), (ISBN 978-2-89420-735-2), page 25

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]