Bernard Quilliet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bernard Quilliet est un historien français né en 1933. Après avoir exercé dans différents lycées (dont le lycée Chanzy à Charleville-Mézières, et le lycée Romain-Rolland à Ivry-sur-Seine), il devient Professeur d'Histoire Moderne à Paris VIII (Vincennes, puis Saint-Denis). Dans cette université, il est d'abord assistant (1970), puis maître assistant (1975).

Bernard Quilliet est initialement seiziémiste, mais s'est également consacré à d'autres périodes de l'histoire française ou européenne, ainsi qu'à la fiction et à l'histoire-fiction. Ancien Lauréat du Concours Général en Dessin, il est aussi dessinateur et peintre.

Il rédige sa thèse sous la direction de Roland Mousnier, Les corps d'officiers de la prévôté et vicomté de Paris et d'Île de France, de la fin de la guerre de Cent ans au début des guerres de Religion : étude sociale, et la soutient en 1977 à l'université Paris IV Sorbonne.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'insolente nation (sous le nom de Bernard Soanen), Julliard, Paris 1964, fiction de guerre directement inspirée par les événements d'Algérie, vus de l'intérieur.
  • Le journal de la Révolution française (sous le nom de Bernard Soanen), Hachette, Paris 1979, prix Broquette-Gonin de l'Académie Française,
  • Une famille de militaires du Moyen Age à nos jours (sous le nom de Bernard Soanen), Hachette, Paris 1980,
  • Les corps d'officiers de la prévôté et vicomté de Paris et d'Île de France, de la fin de la guerre de Cent ans au début des guerres de Religion : étude sociale, Thèse d'État de l'Université Paris-Sorbonne, Lille 1982, prix des Amis du Maréchal Foch de l'Académie Française,
  • Christine de Suède, un roi exceptionnel, Presses de la Renaissance, 1982, nouvelle édition chez Fayard - 2007, ouvrage traduit en italien, néerlandais, espagnol,
  • La véritable histoire de France, essai (histoire-fiction / uchronie), Presses de la Renaissance, Paris 1983,
  • Un goût de pierre à fusil : souvenirs familiaux picards, Presses de la Renaissance, 1984,
  • Les chevauchées de la gloire, roman, Presses de la Renaissance, 1985,
  • Louis XII, père du peuple, Fayard, Paris 1986, médaille de vermeil de l'Académie Française,
  • Les demoiselles américaines, roman, Presses de la Renaissance, 1988,
  • L'affaire du petit val, un crime mystérieux sous le Directoire, Albin Michel, Paris, 1989,
  • Le paysage retrouvé, Essai sur le paysage historique, 1994,
  • Guillaume le Taciturne, Fayard, 1994,
  • La France du beau XVIe siècle, Fayard, Paris 1998, Grand prix Gobert de l'Académie Française,
  • L'acharnement théologique. Histoire de la grâce en Occident, Fayard, Paris, 2007, traduit en roumain.
  • Lacépède, Taillandier, Paris, 2013.


Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Une recension très complète de La véritable histoire de France [1]