Hugues Micol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hugues Micol
Hugues Micol 20100328 Salon du livre de Paris 1.jpg
Hugues Micol lors du Salon du livre de Paris en 2010.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Hugues Micol est un auteur et un scénariste de bande dessinée. Il est né le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entre en 1988 à l'École Supérieure des Arts Graphiques de Paris.

Il commence sa carrière professionnelle comme illustrateur pigiste, avant de se tourner vers la bande dessinée.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Chiquito La Muerte, scénario de Jean-Louis Capron, éditions Delcourt, 2 tomes parus en 2000 et 2001.
  • 3, éditions Cornélius, 2001.
  • Les Contes du septième souffle, scénario de Éric Adam, éditions Vents d'Ouest, 4 tomes parus de 2002 à 2006.
  • Prestige de l'uniforme, scénario de Loo Hui Phang, éditions Dupuis, 2005, réédition en 2016.
  • Les Parques, éditions Vents d'Ouest, 2 tomes parus en 2007 et 2008.
  • D'Artagnan, scénario de Éric Adam, éditions Vents d'Ouest, 2 tomes parus en 2008 et 2009.
  • Séquelles, éditions Cornélius, 2008.
  • Terre de feu, scénario de David B., éditions Futuropolis, 2 tomes parus en 2008 et 2009.
  • La planète des vülves, éditions Les Requins Marteaux, 2010.
  • Le chien de la vallée de Chambara, éditions Futuropolis, 2011.
  • Bonneval Pacha, scénario de Gwen de Bonneval, éditions Dargaud, 3 tomes parus en 2012 et 2013.
  • Participation à Comicscope de David Rault, l'Apocalypse, 2013.
  • Tumultes, Cornélius, 2015 - Sélection officielle du Festival d'Angoulême 2016.
  • Scalp, la funèbre chevauchée de John Glanton et de ses compagnons de carnage, Futuropolis, 2017.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]