Gwen de Bonneval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gwen de Bonneval
Gwen de Bonneval - Antibes.JPG
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (47 ans)
NantesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Gwen de Bonneval est un dessinateur et scénariste de bande dessinée né à Nantes le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Gwen de Bonneval est le descendant direct d'Alexandre de Bonneval[1]. Après un bac L, il suit des études d'illustration. Après des premiers travaux dans la presse jeunesse chez Spirou, il publie Samedi et Dimanche avec Fabien Vehlmann pour la collection Poisson Pilote chez Dargaud[2].

Il a été rédacteur en chef de Capsule cosmique, ainsi que directeur artistique des Éditions Sarbacane.

Il est, avec Brüno, Cyril Pedrosa, Hervé Tanquerelle et Fabien Vehlmann, un des fondateurs de la revue de bande dessinée numérique Professeur Cyclope[3],[4].

En 2015, il est président du Grand Jury décernant les prix de la sélection officielle du Festival d'Angoulême 2015[5].

Il est distingué avec Fabien Vehlmann en décembre 2019 du Prix René-Goscinny 2020 du meilleur scénario, pour le 1er tome du Dernier Atlas[6], "uchronie au suspense intenable" selon Le Monde[7]. Egalement lauréat du meilleur album Prix ActuSF de l'uchronie 2019[8], ce premier tome ouvre une série prévue sur 3 volumes[9], et il est sélectionné pour le prix du Fauve d'or au Festival d'Angoulême 2020[10].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Basile Bonjour, Delcourt, coll. Jeunesse :
  1. Caroline, 2001.
  2. La Fièvre verte, 2002.
  3. Radio nouba, 2004.
  1. Le Tyran, 2004.
  2. Le Sage, 2005.
  1. Les Contrées lointaines, 2006.
  2. Le Pays de vérité, 2007.
  3. Terre et mère, 2009. Prix intergénérations du festival d'Angoulême 2010[11].
  1. La Vierge Froide et autres racontars[12], 2009.
  2. Le Roi Oscar et autres racontars, 2011.
  3. Un petit détour et autres racontars, 2013.
  1. L'Insoumis, 2012.
  2. Le Rénégat, 2012.
  3. Le Turc, 2013.
  1. La Meute[13], 2013.
  1. Tome 1, 2013.
  1. Tome 1, mars 2019 [14]
  2. Tome 2, avril 2020

Prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Pacha de Bonneval enfin en BD,Gwenn de Bonneval et Mico pour nous séduire », sur couleurs-d-istanbul.over-blog.com, (consulté le 28 décembre 2018).
  2. « Biographie de Gwen de Bonneval », sur gallimard-bd.fr (consulté le 28 décembre 2018).
  3. Clément Solym, « Le Professeur Cyclope publié par Arte Editions et Casterman », sur ActuaLitté, (consulté le 22 novembre 2019)
  4. « Interview croisée avec Gwen de Bonneval et Cyril Pedrosa, sur la revue numérique Professeur Cyclope. », sur bdangouleme.com, (consulté le 28 décembre 2018).
  5. Laurence le Saux, « Retour sur les temps forts du Festival d’Angoulême 2015 », sur telerama.fr, (consulté le 28 décembre 2018).
  6. a et b Nicolas Turcev, « Gwen de Bonneval et Fabien Vehlmann, prix René Goscinny 2020 », sur Livres hebdo, .
  7. Frédéric Potet, BD. « Le Dernier Atlas », une uchronie au suspense intenable, sur Le Monde, 14 mars 2019
  8. Les gagnants du Prix Actusf de l'Uchronie 2019, 8 novembre 2019
  9. BD. Le Dernier Atlas : le projet fleuve de quatre auteurs nantais aux éditions Dupuis, france3-regions.francetvinfo.fr, 22 mars 2019, par Eric Guillau
  10. Bande dessinée, Festival d'Angoulême 2020 : découvrez la sélection officielle, franceinter.fr, 21 novembre 2019, par Anne Douhaire
  11. a et b « Charlotte : Conférence-dédicace avec F. Nury et M. Bonhomme », sur librairiesflagey.com (consulté le 28 décembre 2018).
  12. Alain Beuve-Méry, « "La Vierge froide et autres racontars", de Jorn Riel, Gwen de Bonneval et Hervé Tanquerelle : le Groenland fêlé de Jorn Riel », sur Le Monde,
  13. Éric Adam, « Varulf, t. 1 : fantastique mollasson », dBD, no 70,‎ , p. 88.
  14. Anne Douhaire, « "Le dernier Atlas", une bande dessinée haletante », sur France Inter,
  15. « Le Prix René-Goscinny 2020 à à Gwen de Bonneval et Fabien Vehlmann », sur Tout en BD, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]