Roger de Lafforest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Roger de Lafforest
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 93 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction
Œuvres principales

Roger Poumeau de Lafforest, né le à Paris et mort le , est un journaliste et écrivain français. Il a reçu le prix Interallié en 1939.

Biographie[modifier | modifier le code]

Roger Poumeau de Lafforest fait des études de droit et de lettres avant d'être tout à la fois influencé spirituellement par Jacques Maritain et politiquement par Charles Maurras, comme de nombreux jeunes issus de la droite (il est né au sein d'une famille de petite aristocratie) dans les années 1920[1]. Il évolue ensuite dans le cercle de Jean Cocteau, mais également de Maurice Sachs et de Blaise Cendrars. Roger de Lafforest se tourne vers le journalisme (sous le pseudonyme entre autres de Monsieur de Saint-Elme) et l'écriture poétique avant d'entreprendre en juin 1927 un long voyage de plus d'une année en Amérique du Sud qui lui inspirera son premier roman Kala-Azar (1930)[1].

Proche des milieux nationalistes et foncièrement anti-républicain, il collabore à la revue La Belle France, puis durant la Deuxième Guerre mondiale, au journal collaborationniste La Gerbe fondé par Alphonse de Chateaubriant[1].

Dans une seconde partie de sa vie, Roger de Lafforest se consacre à la parapsychologie, à la radiesthésie et à la magie[1],[2], publiant des ouvrages dans ces domaines à partir de la fin des années 1960[3].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d [PDF] François Ouellet, « Roger de Lafforest », Nuit blanche no 117, pp. 19–23, 2010. Disponible via Érudit.
  2. Anne Denieul,« La magie est naturelle, entretien avec Roger de Lafforest », dans Le Sorcier assassiné, édition Perrin, 1981 ; republié le 17 novembre 2015.
  3. Roger de Lafforest, sur le site des éditions L'Arbre vengeur, consulté le 29 janvier 2019.
  4. Ouvrage cité dans le livre de Wilfried-René Chettéoui La Nouvelle Parapsychologie, éditions Ceredor Science de l'avenir, 1983
  5. Selon Marianne Doury dans son ouvrage Le Débat immobile. L’Argumentation dans le débat médiatique sur les parasciences, Paris, Kimé, 1997, Roger de Lafforest est le découvreur de cet effet nocébo
  6. Présentation en ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]