Hervé Bernard (photographe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hervé Bernard
Hervé Bernard.jpg
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Hervé BernardVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
France
Activité
Photographie, vidéo, analyse de l'image
Influencé par

Hervé Bernard, né en 1958 à Enghien-les-Bains, est un plasticien français qui associe la photographie, la vidéo, le cinéma, l’écriture et une recherche théorique sur l’image.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hervé Bernard vit et travaille à Paris, en France.

Créateur d’images[modifier | modifier le code]

« Écrire avec les yeux  » est son métier. J’associe la photo, la vidéo, le cinéma, l’écriture et une recherche sur l’image. Il ne reproduit pas le réel, j’essaye de révéler des points de vue. Il abolit la frontière entre l’image reportage et la création visuelle, pour susciter en nous une nouvelle perception du monde.

L’Anthropocène, ce nouvel ère géologique qui a débuté lorsque les activités humaines ont eu un impact global significatif sur l’écosystème terrestre. est un thème central de son travail, à travers des axes comme l’eau, le paysage, l’urbanisme et la place de l’homme dans la ville.

« Écrire avec les yeux » c’est aussi analyser l’image, parler de l’œil qui voit l’image et du cerveau culturel qui l’interprète. Dans Regard sur l’image, un essai illustré, préfacé par Peter Knapp et un site, il met à nu toutes les transformations qu’elle subit, de l’instant où on la prend à celui où on la regarde. Il analyse l’image, parle de l’œil qui voit l’image et le cerveau culturel qui l’interprète.

Auparavant, il a été concepteur de services interactifs pour le vidéotext (texte, arborescence et image), créateur de DVD, a réalisé une étude de faisabilité d’un ouvrage pluri-média sur l’histoire des techniques du cinéma en France. « Écrire avec les yeux » c’est aussi analyser l’image, parler de l’œil qui voit l’image et du cerveau culturel qui l’interprète. Dans Regard sur l’image, un essai illustré, préfacé par Peter Knapp et un blog, il met à nu toutes les transformations qu’elle subit, de l’instant où on la prend à celui où on la regarde. Depuis 30 ans : Ministère des Postes et Télécommunications, France-Télécom, Sony-France, l’Unesco, la Caisse des Dépôts, le Crédit Local, Agfa Europe, HPIndigo-Europe, Essilor, le CNRS, la Ville de Taverny, l’Observatoire de l’Image, etc. et de nombreux musées.

Plus de 30 magazines ont publié ses images (Europe, États-Unis). Ses photos sur la ville sont dans les collections de la Bibliothèque nationale, du musée Carnavalet (Paris), des Collections Historiques de France-Télécom, de la Caisse nationale des monuments historiques…). Elles ont été exposées en France (Espace Canon, Centre Pompidou, Centre national de la photographie (devenu Galerie nationale du Jeu de Paume depuis sa fusion avec le Patrimoine Photographique), Carrousel du Louvre - lancement des processeurs Sun UltraSPARC - Salon de la Photo96, 9e Rencontres Cinématographiques de Beaune, à l’ADAC (…) ou encore en Europe (8e Festival du Cinéma, Charleroi…).

Auteur-consultant[modifier | modifier le code]

Depuis 2011, il collabore à TK-21 LaRevue, une revue qui parle de l'image sous tous ses aspects.

En 2009, il participe à des tests de restauration numérique d’un court-métrage de Jean Renoir.

En 2001, après avoir fondé RVB-Prod, il produit et dirige l’étalonnage du court-métrage L’Histoire de Pierre et le Fou de Thomas Norymberg présenté au Festival de Cannes 2002 (réunion de l’European Digital Cinema Forum, cinéma éphémère de l’Élysées-Biarritz, Côté-Court Unifrance) ; sélectionné au Festival de Taormine (Sicile)… En 2001, il projette ses photos à la Maison Européenne de la Photo (soirée Gens d’Images). À la Commission supérieure technique de l'image et du son (CST), en 2000, il a piloté des tests de la caméra Sony HD Cine Alta.

Il dirige des stages pour Agfa, Sun Microsystems, Foci… Outre, une collaboration aux magazines Le Photographe, Sonovision

En 2002, il publie un livre sur le cinéma numérique chez Eyrolles (coédition CST) et en 1998, un dictionnaire de la photo numérique aux Éditions VM.

De 2001 à 2009, il est représentant du groupe « Images Numériques » de la CST. En 2005, il réalise un DVD sur le réglage des Home-Cinéma pour le grand-public (disponible à La Fnac).

Il réalise des animations sur la couleur : Intergraphic 09, Salon de la Photo 08 (Paris). Il donne des cours à l’Université Paris VII - Diderot, (UFR Sciences Humaines Cliniques 2009 et ‘08) ; en Licence des Arts et du Spectacle (Faculté de Lettres, Metz 2006) ; à l’École Estienne (licence de gestion du flux numérique dans les arts graphiques 2003) ; à la FEMIS (‘02). Il participe à des manifestations en France, aux États-Unis dont : « le Forum Regard et Vision », Lille 2004 Capitale Européenne de la Culture ; « The Doors of Perception », Université d’Albany (État de NY, ‘04) ; SATIS 97 (« Les créateurs et la technique ») ; CNRS (1997, ‘94) ; l'Agfa Technologies Show (1994 ; Boston) ; en 1995 au 2cd Color Imaging Conference (IS&T) et au 46e Congrès de l'IS&T en 1993…

À la suite de ces expériences, en 2009, il est membre du jury du Prix Vulcain attribué dans le cadre de la Compétition Officielle du Festival de Cannes. En 2008-2009, il supervise, pour la CST deux ouvrages sur les techniques de l’image (la compression et les salles de cinéma).

Auparavant, il a été consultant pour les Archives départementales des Vosges (création d'un studio numérique) ; pour la FNAC ; l'Agence Photo de la RNM (restauration et numérisation des archives) et pour la RATP.

Prix et résidences[modifier | modifier le code]

  • 2019 : Résidence artistique sous l’égide du Hakka CulturalCenter, Taïwan
  • 2016 : Regard sur l’image obtient le Prix de l’Académie de la Couleur.
  • L’Écume de la Terre II et Eaux-Vives — Eaux-Fortes sont primés au Deauville GreenAward FilmFestival ; respectivement (Or, catégorie Éco-Tourisme et Voyages responsables) et (Argent, catégorie Habitat, Bâtiments et Urbanisme).
  • 2015 : Empreintes un film sur le Jardin des Tuileries, scénario Marco Martella, réal. Hervé Bernard, entre dans les collections du Forum des Images (Paris), présentation au Short Film Corner Festival de Cannes Empreintes est produit avec le soutien de Dolby Europe et de la fpjf (Fondation des Parcs et Jardins de France)
  • 2011 : Résidence (un mois et demi) à La Maison Descartes, Institut Français d’Amsterdam.
  • 2009 : membre du jury du Prix Vulcain dans le cadre de la Compétition Officielle du Festival de Cannes. attribué par la CST, association de techniciens du cinéma.

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions individuelles[modifier | modifier le code]

  • 2017
    • Réalise ses premières photos et ses premières impressions 3D
    • Clôturer à perdre la raison, installation photos et sculptures, Festival d’art contemporain Les Jours de Lumière, Saint-Saturnin, Puy de Dôme.
  • 2016
    • Regard sur l’image obtient le Prix de l’Académie de la Couleur:
    • L’Écume de la Terre II et Eaux-Vives — Eaux-Fortes primés lors du Deauville Green Award Festival ; (Or) et (Argent)
    • Si c’était vrai... If it was true... / Perspectives présentation à l’Image and ArtCenter of Chinese Culture University
    • Le 150e anniversaire de l’invention des Ronces Artificielles présentation à l’Image and ArtCenter of Chinese Culture University, Taïwan
  • 2015 :
    • Si c’était vrai... If it was true... / Perspectives, Taipei Art Photo Show2015, Taïwan,
    • 150e anniversaire de l’invention des Ronces Artificielles, Taipei Art Photo Show2015, Taïwan
    • Empreintes. scénario Marco Martella, réal. Hervé Bernard, présenté au Cannes ShortFilm Corner 2015,
  • 2012 : L’Écume de la Terre, 6e Forum Mondial de l’Eau, Marseille
  • 2011 : Vivre avec l'eau / Leven met Water, Maison Descartes (Institut Culturel Français) Amsterdam
  • 2010 : Exposition sur l’anniversaire des crues de 1910 (20-01-2010 au 17-04-2010), Pavillon de l’eau, Paris
  • 2007 : Centre Hospitalier de Saint-Dié
  • 2006 : Festival international de géographie, Saint-Dié des Vosges
  • 2001 :
    • Il projette ses images à la Maison européenne de la photographie (soirée Gens d’Images) et met en image un concert de jazz (ADAC)
    • Huitième Rencontre Cinématographique, Charleroi, Belgique
  • 2000 : « 9e Rencontres Cinématographique de Beaune »
  • 2000 : « Le bassin Méditerranéen », Rencontres Européennes de la Jeune Création numérique, Valenciennes
  • 1998 : Photomontages, à Mercatale (VP), Florence, Italie
  • 1995 : Carrousel du Louvre, photomontages, avec le soutien de Sun Microsystems
  • 1987 : « Paysages et Jardins Urbains », Espace Canon, Paris

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 1987 : « La jeune photographie française », Brno, Tchécoslovaquie
  • 1988 : « La jeune photographie française », Galerie FABRIK Hambourg, Allemagne
  • 1991 : « La création électronique », Centre Pompidou et Art 3000
  • 1992 : « La création électronique », Palais de Tokyo et Art 3000
  • 2004 : « Forum Regard et Vision », Lille Capitale Européenne de la Culture
  • 2014 :
    • Taipei Photo Art Fair - série La Sainte Famille ;
    • Rêver la terre, Galerie Épisodique Paris, une exposition de photographes taiwanais et français contemporains autour du paysage avec la série La Sainte Famille ; commissaires : Sun Wei-Shiuan (Carole Sun) et Chung-Liang Chang (Charles Chung-Liang),
  • 2016 : Image and ArtCenter of Chinese Culture University Fantasia- la France se fond en Asie, avec :
    • Si c’était vrai... If it was true... / Perspectives • Le 150e anniversaire de l’invention des Ronces Artificielles Conservateur / Wei-shiuan Sun et Hung Shih-Tsung, Chang Chung- Liang, Lu Liang-Yeavn, ChiangSsu-Hsien, Martial Verdier

Publications[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Regard sur l'image, aux éditions regards et impressions
  • 2000 : L'image numérique et le cinéma, aux Éditions Eyrolles (épuisé)
  • 1998 : Dictionnaire de la photographie numérique, aux Éditions VM (épuisé, publié, sans mise à jour sur son blog)

Nombreuses publications dans la presse européenne.

  • Depuis 2010, membre du groupe TK-21 ; collabore à la revue en ligne sur l’image : articles ; montages et tournages d’interviews (Stan Neumann, directeur de la collection photo Arte-Éditions, le réalisateur Alain Nahum, Mme Dominique de Font-Réaulx...).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Court-métrage[modifier | modifier le code]

  • 2020 : Vive le bonheur, court-métrage

Cinéma[modifier | modifier le code]

  • 2010 : L’homme et la mer de Charles Baudelaire de Hervé
  • 2011 : Eaux vives- Eaux fortes de Hervé Bernard
  • 2011 : Choisir : Consommer de Hervé Bernard
  • 2012 : Les enfants de Médée de Hervé Bernard
  • 2013 : Il était une fois dans les Tuileries de Hervé Bernard
  • 2016 : L’Écume de la Terre II de Hervé Bernard
  • 2017 : Empreintes de Hervé Bernard
  • 2018 : Ouvrir des fenêtres dans les nuages de Hervé Bernard
  • 2018 : Der Blaue Reiter de Hervé Bernard

Collections[modifier | modifier le code]

  • Musée du Vivant, AgroParisTech, Château de Grignon (5 photographies)
  • Établissement Public du Grand Louvre (44 photographies) Collection Historique des Télécommunications, France-Télécom, Paris
  • Bibliothèque nationale (5 photographies)
  • Bibliothèque historique de la ville de Paris (41 photographies)
  • Musée Carnavalet (8 photographies)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]