Henry des Abbayes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henry des Abbayes
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
RennesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Henry Robert Nicollon des AbbayesVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
AbbayesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinctions

Henry Robert Nicollon des Abbayes, né le à Vihiers (Maine-et-Loire) et mort le à Rennes (Ille-et-Vilaine), est un professeur d'université et un botaniste lichenologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Education[modifier | modifier le code]

Il obtient son baccalauréat à Poitiers en 1915. Il est ensuite mobilisé de 1917 à 1920. Il obtient le certificat de botanique générale à Poitiers en 1923., puis une licence en Sciences à Rennes en 1924. Il se marie en 1925.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Il se spécialise sur sur la végétation lichénique en Bretagne (1926-1930). Il obtient la licence d’enseignement de Sciences Naturelles (1931) et devient Assistant à la faculté des Sciences de Rennes en Zoologie (1931-1933) puis en botanique (1933-1947).

Il soutient sa thèse de doctorat à Paris en 1934 sur La végétation lichénique du Massif Armoricain. De 1937 à 1958, il est chargé de l'enseignement de botanique à l'École de médecine et de pharmacie de Rennes. Il est nommé correspondant du Muséum national d'histoire naturelle en 1945.

Il devient Maître de conférences (1947-1952) puis Professeur de l'université de physique-chimie-biologie (titulaire de la chaire de botanique à l’Université de Rennes) en 1952.

Lichen et herbier[modifier | modifier le code]

Henry des Abbayes est un spécialiste des lichens, domaine dans lequel il demeure l'une des références. De 1930 à 1960, il établit un herbier sur ce sujet[1]. Il est aussi connu pour une étude exceptionnelle de la flore de la Bretagne, ainsi que des traductions d’œuvres grecques et latines qui font actuellement référence dans de nombreux manuels scolaires.

La carrière scientifique de Des Abbayes est étroitement associée à la ville de Rennes, où un chemin porte son nom[1], et à la Bretagne.

Il est le descendant (arrière-petit-fils) de Pierre Nicollon des Abbayes[2].

Publications scientifiques[modifier | modifier le code]

Botanique[modifier | modifier le code]

  • Contribution à l'étude des voies urogénitales mâles des tritons (batraciens urodèles), 1934 (thèse complémentaire)
  • Quelques phanérogames adventices de Bretagne, 1939 (vol. 1) et 1941 (vol. 2)
  • Anatomie-Cycles évolutifs Systématique (Masson, 1963).
  • Flore et végétation du Massif Armoricain (Presses universitaires de Bretagne, 1971; réédition "Imprimerie H. des Abbayes", 2012).
  • Précis de Botanique, I. Végétaux inférieurs (Masson, 1978).
  • Flore et végétation du Massif Armoricain, 1971
  • Anatomie-Cycles évolutifs Systématique, 1963
  • Précis de Botanique, I. Végétaux inférieurs, 1978

Lichens[modifier | modifier le code]

  • Sur les lichens : université d'Oslo, auteur : "Abbayes"
  • Lichens récoltés en Loire-Inférieure et dans quelques localités de Vendée et Maine-et-Loire. (Herborisations de 1923 et 1924), 1925
  • Observations sur les lichens marins et maritimes du massif armoricain (note préliminaire), 1932
  • La végétation lichénique du Massif Armoricain (thèse principale de doctorat de 1934 ; prix de Coincy en 1940)
  • Traité de lichénologie (Paul Lechevallier, 1951)
  • La végétation lichénique du massif armoricain (Oberthur, 1934)
  • Révision monographique des Cladonia du sous-genre Cladina (Lichens), 1939
  • Traité de lichénologie, 1951 (préface de Roger Heim)
  • Excursion phytogéographique dans l'Ouest armoricain... Excursion lichenologique en Bretagne, 1954

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Nature et rêveries : sonnets, 2009 (posthume)

Traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Jacques Amigo, « Abbayes (Henry, Robert, Nicollon des Abbayes dit des Abbayes) », dans Nouveau Dictionnaire de biographies roussillonnaises, vol. 3 Sciences de la Vie et de la Terre, Perpignan, Publications de l'olivier, , 915 p. (ISBN 9782908866506)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Abbayes est l’abréviation botanique standard de Henry des Abbayes.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI