Henry Cejudo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henry Cejudo
Image illustrative de l’article Henry Cejudo
Henry Cejudo en 2018.
Contexte général
Sport Lutte libre
Biographie
Nationalité sportive Drapeau des États-Unis Américain
Naissance (32 ans)
Lieu de naissance Los Angeles (Drapeau des États-Unis États-Unis)
Taille 1,62 m (5 4)
Poids de forme 56 kg (123 lb)
Surnom The Messenger
Équipe Fight Ready
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 0 0

Henry Cejudo, né le à Los Angeles en Californie, est un lutteur et pratiquant professionnel de MMA américain. Champion olympique en lutte libre dans la catégorie des moins de 55 kg aux Jeux olympiques d'été de 2008, il devient combattant MMA. Dix ans après son titre olympique, il devient champion des poids mouche de l'UFC en battant Demetrious Johnson.

Biographie[modifier | modifier le code]

Deux jeunes lutteurs combattant devant des spectateurs.
Henry Cejudo (à droite) luttant en 2005.

Fils d'immigrants illégaux mexicains, Henry Cejudo passe les quatre premières années de sa vie dans le sud de Los Angeles[1],[2]. Son père, Jorge Cejudo, fait des va-et-vient en prison[1]. Sa mère, Nelly Rico, fait entrer ses six autres fils aux États-Unis, au Nouveau-Mexique où elle s'installe, avant la sortie de prison du père de famille[1].

Après deux années au Nouveau-Mexique, la famille s'installe dans la région de Phoenix[1],[3]. Partageant son lit avec deux de ses frères, Henry Cejudo change de logement régulièrement, le plus souvent dans des complexes d'appartements touchés par le crime[1]. Henry s'entraîne avec son frère Angel[1]. En high school, Henry Cejudo remporte 150 combats sans subir une défaite, reportant quatre championnats d'État[2]. Ils entrent tous deux dans le centre d'entraînement du Comité olympique des États-Unis à Colorado Springs[1],[3]. Henry y entre à l'âge de 17 ans alors qu'il lui reste une année scolaire avant d'entrer à l'université[1]. Il choisit de ne pas aller à l'université pour se consacrer entièrement à son sport[1].

Un an après avoir terminé 31e des championnats du monde de lutte après une défaite au premier tour, Henry Cejudo remporte le titre olympique lors des Jeux olympiques d'été de 2008 dans la catégorie des moins de 55 kg[1],[2],[3]. Inattendu en 2008, à seulement 21 ans, Cejudo surprend le Bulgare Radoslav Velikov, champion du monde 2006, au premier tour[1]. Atteignant la finale, il bat à la surprise générale le Japonais Tomohiro Matsunaga en deux manches[1],[3]. Sa médaille d'or lui fait remporter la somme de 65 000 $[3].

Après avoir pris une première fois sa retraite sportive en 2009, il revient à la lutte libre en 2011 pour tenter de se qualifier pour les Jeux olympiques de 2012[4]. Éliminé en demi-finale des sélections américaines par Nick Simmons (en), il échoue et arrête pour la seconde fois sa carrière de lutteur[4].

En juillet 2014, Cejudo signe un contrat avec l'Ultimate Fighting Championship (UFC), devenant le quatrième champion olympique après Ronda Rousey, Kevin Jackson et Mark Schultz à combattre dans la cage[5],[6].

En octobre 2017, il est réveillé à deux heures du matin par l'alarme de son hôtel, enflammé par les incendies de Californie d'octobre 2017[7]. Pour échapper à l'incendie, il s'échappe en sautant par la fenêtre de sa chambre depuis le deuxième étage[7]. Il atterrit au sol sur une branche en feu et souffre de brûlures au pied droit[7]. Il perd sa médaille dans l'incident[7].

En août 2018, pour la revanche contre le champion Demetrious Johnson, organisée au Staples Center lors de l'UFC 227, Henry Cejudo est agressif avec quatorze tentatives de mises au sol[8]. Il réussit à mettre au sol Johnson cinq fois au sol, le gardant au sol tout au long de la quatrième reprise[8]. Au terme du combat, les juges rendent une décision partagée en sa faveur (48-47, 48-47, 47-48)[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lutte[modifier | modifier le code]

MMA[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
16 combats 14 victoires 2 défaites
Par KO 6 1
Par soumission 0 0
Sur décision 8 1
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Victoire 14-2 Drapeau des États-Unis T.J. Dillashaw TKO (coups de poing) UFC Fight Night: Cejudo vs. Dillashaw 1 0:32 Brooklyn, New York, États-Unis Défend le titre des poids mouches de l'UFC.
Victoire 13-2 Drapeau des États-Unis Demetrious Johnson Décision partagée UFC 227: Dillashaw vs. Garbrandt 2 5 0:00 Los Angeles, Californie, États-Unis Remporte le titre des poids mouches de l'UFC.
Victoire 12-2 Drapeau des États-Unis Sergio Pettis Décision unanime UFC 218 3 0:00 Détroit, Michigan, États-Unis
Victoire 11-2 Drapeau des États-Unis Wilson Reis TKO (coups de poing) UFC 215 2 0:25 Edmonton, Canada
Défaite 10–2 Drapeau : États-Unis Joseph Benavidez Décision partagée The Ultimate Fighter 24 Finale 3 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Défaite 10–1 Drapeau : États-Unis Demetrious Johnson TKO (coups de genou et coups de poing) UFC 197: Jones vs. Saint Preux 1 2:49 Las Vegas, Nevada, États-Unis Pour le titre des poids mouches de l'UFC.
Victoire 10–0 Drapeau : Brésil Jussier Formiga Decision partagée The Ultimate Fighter Latin America 2 Finale: Magny vs. Gastelum 3 5:00 Monterrey, Mexique
Victoire 9–0 Drapeau : États-Unis Chico Camus Decision unanime UFC 188: Velasquez vs. Werdum 3 5:00 Mexico, Mexique
Victoire 8–0 Drapeau : États-Unis Chris Cariaso Decision unanime UFC 185: Pettis vs. dos Anjos 3 5:00 Dallas, Texas, États-Unis Début en poids mouches.
Victoire 7–0 Drapeau : États-Unis Dustin Kimura Decision unanime UFC on Fox: dos Santos vs. Miocic 3 5:00 Phoenix, Arizona, États-Unis
Victoire 6–0 Drapeau : États-Unis Elias Garcia Decision unanime Legacy FC 27: Means vs. Young 3 5:00 Houston, Texas, États-Unis Combat en poids mouches.
Victoire 5–0 Drapeau : États-Unis Ryan Hollis Decision unanime Legacy FC 24: Ferreira vs. Feist 3 5:00 Dallas, Texas, États-Unis
Victoire 4–0 Drapeau : États-Unis Miguelito Marti TKO (coups de poing) Gladiator Challenge: American Dream 1 1:43 Lincoln, Californie, États-Unis
Victoire 3–0 Drapeau : États-Unis Anthony Sessions TKO (coups de poing) WFF 10: Cejudo vs. Sessions 1 4:23 Chandler, Arizona, États-Unis Remporte le titre des poids coqs de la WFF.
Victoire 2–0 Drapeau : États-Unis Sean Henry Barnett TKO (coups de poing) Gladiator Challenge: Battleground 1 4:55 San Jacinto, Californie, États-Unis
Victoire 1–0 Drapeau : États-Unis Michael Poe TKO (coups de poing) WFF: Pascua Yaqui Fights 4 1 1:25 Tucson, Arizona, États-Unis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k et l (en) Sean Gregory, « A US Shocker on the Wrestling Mat », Time, (consulté le 19 octobre 2018).
  2. a b et c (en) Barry Svrluga, « Cejudo Done Grappling With the Past », Washington Post, (consulté le 19 octobre 2018).
  3. a b c d et e (en) Bill Plaschke, « From humble beginnings, an American dream », The Los Angeles Times, (consulté le 19 octobre 2018).
  4. a et b (en) Wayne Drehs, « 'This isn't the end of Henry Cejudo' », sur espn.com, (consulté le 19 octobre 2018).
  5. (en) Thomas Gerbasi, « UFC signs Olympic gold winner Cejudo », sur ufc.com, (consulté le 19 octobre 2018).
  6. (en) Nick Zaccardi, « Henry Cejudo, Olympic champion wrestler, signs with UFC », sur nbcsports.com, (consulté le 19 octobre 2018).
  7. a b c et d (en) Brett Okamoto, « UFC's Henry Cejudo grateful to be alive after second-story jump to escape California wildfires », sur espn.com, (consulté le 19 octobre 2018).
  8. a b et c (en) Brett Okamoto, « Henry Cejudo hands Demetrious Johnson first loss since 2011 », sur espn.com, (consulté le 19 octobre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :