Henri Sztulman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri Sztulman
Henri sztulman.jpg
Henri Sztulman (2009)
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Henri Sztulman
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinctions

Henri Sztulman, né en 1939, est un psychiatre et psychanalyste français, professeur émérite de psychologie à l'université Toulouse-Jean-Jaurès.

Parcours[modifier | modifier le code]

Psychiatre et psychanalyste[modifier | modifier le code]

Il soutient à l'université de Toulouse, en 1966, sa thèse de médecine, dirigée par Jean Géraud, intitulée Temps et schizophrénie[1] et exerce comme psychiatre depuis 1969.

Il devient psychanalyste, membre adhérent de la Société psychanalytique de Paris et membre de l'Association psychanalytique internationale. En tant que tel, il organise des colloques scientifiques.

Parcours universitaire et institutionnel[modifier | modifier le code]

Il est recruté en 1968 à l'université, où il poursuit une carrière en devenant professeur des universités. Il a créé et dirigé le DESS (1975) et le DEA (1992) de psychopathologie clinique. Il est aussi le créateur et le directeur du Laboratoire Centre d'études et de recherches en psychopathologie (CERPP)[2] et de la formation doctorale (1992).

Dans le cadre de ses fonctions universitaires, il a dirigé le conseil scientifique de l'UFR de psychologie puis l'UFR elle-même. Il a présidé la commission de spécialistes chargé du recrutement local des enseignants chercheurs[Quand ?]. Il a été membre de l'AEPU (Association des enseignants en psychologie des universités) et du CNU (19e section).

Il est devenu professeur émérite des universités en octobre 2005.

Parcours de recherche[modifier | modifier le code]

Il a travaillé pendant plus de 25 ans dans diverses institutions relevant de différentes associations, notamment un centre de guidance infantile où il a notamment créé, puis dirigé pendant 20 ans l'hôpital de jour pour adolescents gravement désorganisés[réf. souhaitée].

Il a été directeur de collection aux éditions Privat.

Bibliographie (sélection)[modifier | modifier le code]

Ouvrages en tant qu'auteur ou co-auteur[modifier | modifier le code]

  • Œdipe et psychanalyse d'aujourd'hui, Toulouse, Privat, 1978.
  • La curiosité en psychanalyse, Toulouse, Privat, 1981.
  • Le psychanalyste et son patient, Toulouse, Privat, 1983.
  • Les fantasmes originaires, Toulouse, Privat, 1986.
  • Les formes contemporaines du malaise dans la civilisation, Toulouse, PUM, 1996.
  • Psychanalyse et humanisme, Toulouse, Éditions Rue des Gestes, 2008.

Articles / Chapitres (sélection)[modifier | modifier le code]

  • « Folie et maladie mentale », L’Évolution Psychiatrique 1971;2:258-77.
  • « Relire Œdipe », in Œdipe et la psychanalyse d’aujourd’hui, Toulouse, Privat, p. 23-36, 1978.
  • « L’hôpital de jour : lieu de vie, lieu de soin, lieu de thérapie », Psychiatrie Française 1982;2:140-51.
  • « En guise d’introduction », in Le psychanalyste et son patient : études psychanalytiques sur le contre-transfert, Toulouse, Privat, p. 7-22, 1983.
  • « L’ambition thérapeutique », in Les techniques de soin en psychiatrie du secteur, J. Hochman (éd.), Lyon, PUL, p. 115-134 et p. 179-188, 1983.
  • « Déception, dépression essentielle et illusion chez les patients états-limites », L’Évolution Psychiatrique 1994;59(1):13-21.
  • « Entre addictions et ordalie : les toxicomanes », Adolescence, 1997;15(2):57-65.
  • « Vers le concept des personnalités limites addictives », Annales médicopsychologiques 2001;159(3):201-7.

Fonctions et affiliations[modifier | modifier le code]

Henri Sztulman est membre honoraire de plusieurs sociétés scientifiques[3], notamment :

  • la Société française de psychologie ;
  • la Société médico-psychologique ;
  • la Société de l'évolution psychiatrique ;
  • la Société française de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent ;
  • l'International Society of Adolescent Psychiatry.

Il a été le premier président et membre fondateur de l'Association internationale de psychopathologie clinique.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]