Heavens to Betsy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Heavens to Betsy
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Riot grrrl, rock indépendant, punk rock
Années actives 19911994
Labels K Records, Chainsaw Records, Yoyo
Composition du groupe
Anciens membres Corin Tucker
Tracy Sawyer

Heavens to Betsy est un groupe de punk rock indépendant américain, originaire d'Olympia, dans l'État de Washington. Formé en 1991, il faisait partie du mouvement do it yourself des riot grrrl au sein de la scène punk rock underground du début des années 1990, et était le premier groupe de Corin Tucker, chanteuse et guitariste de Sleater-Kinney.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe rassemble deux étudiantes de l'Evergreen State College : Tracey Sawyer à la batterie et parfois à la basse, ainsi que Corin Tucker à la guitare et au chant[1]. Elles firent une de leurs premières apparitions scéniques à la convention International Pop Underground organisée par le label indépendant K Records en 1991, où la scène fut réservée un soir à une affiche exclusivement féminine intitulée Love Rock Revolution Girl Style Now, avec les groupes Heavens to Betsy, Bratmobile, Jean Smith (en) de Mecca Normal (en) et 7 Year Bitch. Cet évènement est globalement considéré comme crucial dans la création du mouvement riot grrrl.

Leur premier enregistrement, un split avec Bratmobile sort sur K Records, est perçu comme un disque riot grrrl essentiel. Le groupe a enregistré trois singles et produit un album, Calculated (en), et contribue à de nombreuses compilations durant leur période d'activité. Ces enregistrements sont maintenant recherchés des collectionneurs. Une de ces compilations, Free to Fight (en), comprenait une chanson du groupe Excuse 17 (en) dont Carrie Brownstein faisait partie. Corin et Carrie commencent à jouer ensemble, et à la séparation d'Heavens to Betsy au milieu des années 1990, elles fondèrent Sleater-Kinney. Plusieurs chansons de Heavens to Betsy apparurent dans le jeu vidéo Gone Home, sorti en 2013, dont la chanson Complicated utilisée dans les crédits de fin.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Heavens to Betsy (cassette)
  • 1994 : Calculated

Singles et EP[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Heavens to Betsy/Bratmobile (split 7")
  • 1992 : These Monsters are Real (EP 7")
  • 1994 : Direction (EP 7")

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Throw (Baby's Gone)
  • 1993 : Julep (She's the One)
  • 1994 : Kill Rock Stars (My Red Self)
  • 1995 : Free to Fight (Get Out of my Head)
  • 1996 : Yo Yo A Go Go (Axemen)
  • 1997 : Some Songs (Firefly)

Bandes originales[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jason Ankeny, « Heavens to Betsy Biography », AllMusic.com (consulté le 11 janvier 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]