Liste de girls bands

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article est une liste non exhaustive de girls bands existant ou ayant existé. Un girls band est un groupe de musique féminin dont les membres chantent et jouent de leur propre instrument (par opposition aux girl groups, qui chantent mais ne jouent pas d'instrument)[1],[2].

Sommaire :

0–9[modifier | modifier le code]

3rdeyegirl[3] Drapeau des États-Unis États-Unis
The 5.6.7.8's[4] Drapeau du Japon Japon
7 Year Bitch[1] Drapeau des États-Unis États-Unis
12 Girls Band[5] Drapeau de la République populaire de Chine Chine

Début de page

A[modifier | modifier le code]

The Ace of Cups[6] Drapeau des États-Unis États-Unis
Aly & AJ[7] Drapeau des États-Unis États-Unis
Amanitas[8] Drapeau du Chili Chili
Angelica[9] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Área 7[10] Drapeau du Pérou Pérou
Astarte[11] Drapeau de la Grèce Grèce
Ätztussis[12] Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Au Revoir Simone[13] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

B[modifier | modifier le code]

Babes in Toyland[1],[14],[15],[16] Drapeau des États-Unis États-Unis
Band-Maid[17] Drapeau du Japon Japon
The Bangles[1],[13],[14],[18],[19] Drapeau des États-Unis États-Unis
BarlowGirl[20] Drapeau des États-Unis États-Unis
Baskery[21] Drapeau de la Suède Suède
The Be Good Tanyas[22] Drapeau du Canada Canada
Bella Mondo Africa[23] Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
The Belle Stars[24] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Black Daisy[25] Drapeau de l'Irlande Irlande
Blistar[26] Drapeau du Japon Japon
The Bodysnatchers[27] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Bon-Bon Blanco[28] Drapeau du Japon Japon
Bond[29] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni / Drapeau de l'Australie Australie
Bratmobile[14] Drapeau des États-Unis États-Unis
Die Braut haut ins Auge[30] Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Les Brigandes[31] Drapeau de la France France
The Butchies[32] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

C[modifier | modifier le code]

Celtic Woman[33] Drapeau de l'Irlande Irlande
Chatmonchy[34] Drapeau du Japon Japon
Cherish the Ladies[35] Drapeau de l'Irlande Irlande / Drapeau des États-Unis États-Unis
Cherri Bomb[36] Drapeau des États-Unis États-Unis
Cherry Boom[37] Drapeau de Taïwan Taïwan
Chicks on Speed[38] Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Chongbong Band[39] Drapeau de la Corée du Nord Corée du Nord
Civet[40] Drapeau des États-Unis États-Unis
Client[41] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Cobra Killer[42] Drapeau de l'Allemagne Allemagne
CocoRosie[13] Drapeau des États-Unis États-Unis
Crucified Barbara[43] Drapeau de la Suède Suède

Début de page

D[modifier | modifier le code]

Dakh Daughters[44] Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Darlings of Rhythm[45],[46] Drapeau des États-Unis États-Unis
Deap Vally[47] Drapeau des États-Unis États-Unis
Debbie Rockt[48] Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Dickless[49] Drapeau des États-Unis États-Unis
Dixie Chicks[1],[13],[50] Drapeau des États-Unis États-Unis
The Dixie Sweethearts[51] Drapeau des États-Unis États-Unis
Doll$Boxx[17] Drapeau du Japon Japon
The Donnas[1],[14],[52] Drapeau des États-Unis États-Unis
Drain[53] Drapeau de la Suède Suède
Dum Dum Girls[13],[54],[55] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

E[modifier | modifier le code]

Eddie Durham's All-Star Girl Orchestra[56] Drapeau des États-Unis États-Unis
Elaiza[57] Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Electrelane[58] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
ESG[59] Drapeau des États-Unis États-Unis
Everlife[60] Drapeau des États-Unis États-Unis
exist†trace[17] Drapeau du Japon Japon

Début de page

F[modifier | modifier le code]

Fabulous Disaster[61] Drapeau des États-Unis États-Unis
The Faders[62] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Fanny[6],[13],[14],[19],[27],[63] Drapeau des États-Unis États-Unis
First Aid Kit[64] Drapeau de la Suède Suède
Das Fürlines[65] Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Fräulein Wunder (en)[66] Drapeau de l'Allemagne Allemagne

Début de page

G[modifier | modifier le code]

Gacharic Spin[67] Drapeau du Japon Japon
Gallhammer[68] Drapeau du Japon Japon
Girl in a Coma[69] Drapeau des États-Unis États-Unis
Girlschool[14],[19],[70],[71] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Go-Bang's[34] Drapeau du Japon Japon
Go Betty Go[72] Drapeau des États-Unis États-Unis
The Go-Go's[1],[13],[14],[19],[73] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

H[modifier | modifier le code]

Ha*Ash[74] Drapeau des États-Unis États-Unis / Drapeau du Mexique Mexique
Haim[75] Drapeau des États-Unis États-Unis
Hang on the Box[76] Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Harlem Playgirls[77],[78] Drapeau des États-Unis États-Unis
Les Hay Babies[79] Drapeau du Canada Canada
Thee Headcoatees[80] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Heavens to Betsy[81] Drapeau des États-Unis États-Unis
Hepburn[82] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Hinds[83] Drapeau de l'Espagne Espagne
Hunter Valentine[84] Drapeau du Canada Canada

Début de page

I[modifier | modifier le code]

Indica[85] Drapeau de la Finlande Finlande
Indigo Girls[1] Drapeau des États-Unis États-Unis
International Sweethearts of Rhythm[86],[87] Drapeau des États-Unis États-Unis
The Iron Maidens[88] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

J[modifier | modifier le code]

Jack Off Jill[89] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

K[modifier | modifier le code]

Katzenjammer[90] Drapeau de la Norvège Norvège
Las Kellies[91] Drapeau de l'Argentine Argentine
Kittie[14],[70] Drapeau du Canada Canada
Kombinaciya[92] Drapeau de la Russie Russie
KSM[93] Drapeau des États-Unis États-Unis
Kumbia Queers[94] Drapeau de l'Argentine Argentine

Début de page

L[modifier | modifier le code]

L7[1],[14],[15],[95] Drapeau des États-Unis États-Unis
LazyGunsBrisky[96] Drapeau du Japon Japon
Lesbians on Ecstasy[97] Drapeau du Canada Canada
Let's Eat Grandma[98] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lez Zeppelin[88] Drapeau des États-Unis États-Unis
Liliput[99] Drapeau de la Suisse Suisse
The Liverbirds[100] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lovebites[17] Drapeau du Japon Japon
Lovendor[101] Drapeau du Japon Japon
Lunachicks[102] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

M[modifier | modifier le code]

La Mal Coiffée[103] Drapeau de la France France
Mania D[104] Drapeau de l'Allemagne Allemagne
MARIA[34] Drapeau du Japon Japon
Megan and Liz[105] Drapeau des États-Unis États-Unis
As Mercenárias[106] Drapeau du Brésil Brésil
Moranbong Band[107] Drapeau de la Corée du Nord Corée du Nord
The Murmurs[108] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

N[modifier | modifier le code]

Nakanomori Band[34] Drapeau du Japon Japon
Nisennenmondai[4] Drapeau du Japon Japon
Nosoträsh[109] Drapeau de l'Espagne Espagne

Début de page

O[modifier | modifier le code]

OreSkaBand[110] Drapeau du Japon Japon
The Organ[111] Drapeau du Canada Canada

Début de page

P[modifier | modifier le code]

The Peggies[112] Drapeau du Japon Japon
Phantom Blue[15] Drapeau des États-Unis États-Unis
The Pierces[113] Drapeau des États-Unis États-Unis
Les Plastiscines[114] Drapeau de la France France
Pony Up![115] Drapeau du Canada Canada
Prairie View Co-eds[45],[116] Drapeau des États-Unis États-Unis
Princess Princess[34] Drapeau du Japon Japon
Prussian Blue[117] Drapeau des États-Unis États-Unis
Pussy Riot[54] Drapeau de la Russie Russie

Début de page

R[modifier | modifier le code]

The Raincoats[118] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Ranetki Girls[119] Drapeau de la Russie Russie
Redhead Express[120] Drapeau des États-Unis États-Unis
Les Reines prochaines[121] Drapeau de la Suisse Suisse
Robots in Disguise[122] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Rock Goddess[14] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
The Runaways[1],[6],[13],[14],[18],[19] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

S[modifier | modifier le code]

Sahara Hotnights[123] Drapeau de la Suède Suède
Savages[55] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Scandal[124] Drapeau du Japon Japon
The Shaggs[13],[19],[125] Drapeau des États-Unis États-Unis
Sheeduz[126] Drapeau de la France France
Shonen Knife[127] Drapeau du Japon Japon
Show-Ya[17],[34] Drapeau du Japon Japon
Silent Siren[128] Drapeau du Japon Japon
Sleater-Kinney[54] Drapeau des États-Unis États-Unis
The Slits[13],[19],[118],[129] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Splendora[130] Drapeau des États-Unis États-Unis
Stereopony[131] Drapeau du Japon Japon

Début de page

T[modifier | modifier le code]

Christine Tassan et les Imposteures[132] Drapeau du Canada Canada
Team Dresch[133] Drapeau des États-Unis États-Unis
Tegan and Sara[134] Drapeau du Canada Canada
Têtes Noires[135] Drapeau des États-Unis États-Unis
Those Dancing Days[136] Drapeau de la Suède Suède
Thunderbugs[82] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Le Tigre[137] Drapeau des États-Unis États-Unis
Tiktak[138] Drapeau de la Finlande Finlande
The Trashwomen[139] Drapeau des États-Unis États-Unis
TsuShiMaMiRe[140] Drapeau du Japon Japon

Début de page

U[modifier | modifier le code]

Uh Huh Her[141] Drapeau des États-Unis États-Unis
Uncle Earl[142] Drapeau des États-Unis États-Unis
Urban Symphony[143] Drapeau de l'Estonie Estonie
Ut[27] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

V[modifier | modifier le code]

Vanilla Ninja[144] Drapeau de l'Estonie Estonie
Vivian Girls[145] Drapeau des États-Unis États-Unis
Vixen[13],[14],[70] Drapeau des États-Unis États-Unis
Voice of Baceprot[146] Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Von Iva[147] Drapeau des États-Unis États-Unis
Voodoo Queens[148] Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

Début de page

W[modifier | modifier le code]

The Warning[149] Drapeau du Mexique Mexique
Wendy and Lisa[150] Drapeau des États-Unis États-Unis
Whiteberry[151] Drapeau du Japon Japon
Wild Flag[152] Drapeau des États-Unis États-Unis

Début de page

Y[modifier | modifier le code]

Yellow Machinegun[153] Drapeau du Japon Japon

Début de page

Z[modifier | modifier le code]

Zone[34] Drapeau du Japon Japon
Zwei[154] Drapeau du Japon Japon

Début de page

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i et j Buchanan 2008.
  2. MacLeod 2015, p. xi.
  3. (en) Emrys Baird, « Prince & 3RDEYEGIRL: Ronnie Scotts, London 17/2/14 », Blues & Soul, no 1086,‎ (lire en ligne).
  4. a et b (en) Simon Bartz, « Where the rock girls are... », The Japan Times,‎ (lire en ligne).
  5. (en) « Chinese all-girl band idea worth $5 », ABC News, (consulté le 24 décembre 2018).
  6. a b et c Garofalo 1997, p. 274.
  7. (en) Kathryn Lindsay, « Aly & AJ Have Released Their First New Song in 10 Years », sur Refinery29, (consulté le 27 mars 2018).
  8. (es) Diego Montanari, « Te presentamos el nuevo videoclip de Amanitas: "Tu Sonido" », sur Fuego y Cenizas, (consulté le 19 octobre 2018).
  9. (en) « Women Make Music: Evaluation 2011–2016 » [PDF], Tom Fleming Consultancy, (consulté le 27 mars 2018), p. 19.
  10. (en) « Area 7 interview », sur Metaladies, (consulté le 19 octobre 2018).
  11. (en) Alex Henderson, « Astarte – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 27 mars 2018).
  12. (de) Heinrich Dubel, « Die Welt ist noch nicht bereit für sie », Die Tageszeitung, no 9117,‎ (lire en ligne).
  13. a b c d e f g h i j et k Smith 2001.
  14. a b c d e f g h i j k et l (en) Scott Iwasaki, « Music notes: Girls can rock, too: All-female bands have made it big », Deseret News,‎ (lire en ligne).
  15. a b et c (en) Steve Appleford, « Making Their Mark : The all-female Phantom Blue band is out to prove that women can match men in the mainstream hard rock arena », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne).
  16. Kearney 2017, p. 281.
  17. a b c d et e (en) David West, « Lovebites: "We're not here to be cute, we're here to be heavy" », Metal Hammer, no 307,‎ , p. 50–52 (ISSN 0955-1190, lire en ligne).
  18. a et b MacLeod 2015, p. 122.
  19. a b c d e f et g Gulla 2006, p. 132.
  20. (en) Lauren Summerford, « BarlowGirl: Home For Christmas », sur Jesus Freak Hideout, (consulté le 27 mars 2018).
  21. (en) John Hislop, « Adam Holmes and The Embers along with Baskery coming to Edinburgh », sur The Edinburgh Reporter, (consulté le 3 mai 2019).
  22. (en) Martin C. Strong, « The Be Good Tanyas Biography », sur The Great Rock Bible (consulté le 27 mars 2018).
  23. Anthony Niamke, « Musique : Bella Mondo défie les hommes », Journal d'Abidjan,‎ (lire en ligne).
  24. (en) « Billboard's Recommended LPs », Billboard,‎ , p. 107 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  25. (en) « In Short », The Irish Times,‎ (lire en ligne).
  26. (en) « "BLiSTAR" to release their 1st single as major rock band », sur TokyoHive, (consulté le 27 mars 2018).
  27. a b et c MacLeod 2015, p. 101.
  28. (ja) « サントス・アンナ 楽天・美馬学投手と結婚!「ONE PIECE」の「BON VOYAGE!」などでヒット », sur News Lounge,‎ (consulté le 27 mars 2018).
  29. (en) « Girl-band quartet tune up for Hyde Park charity walk; BREAST CANCER: Stride for Life launched country-wide », Western Mail,‎ (lire en ligne).
  30. (de) Carla Baum, « Hosenbeine zum Vibrieren bringen », Die Tageszeitung,‎ (lire en ligne).
  31. Tomas Statius, « Ukraine : le girls band d'extrême droite Les Brigandes en voyage dans le Donbass », sur StreetPress, (consulté le 27 mars 2018).
  32. (en) Contemporary Musicians: Profiles of the People in Music, vol. 65, Gale, (ISBN 978-1-41445-702-4, lire en ligne), « Amy Ray », p. 161.
  33. (en) Kristie Rearick, « Celtic Woman member knew group was 'special' », South Jersey Times,‎ (lire en ligne).
  34. a b c d e f et g (ja) « ガールズバンド特集『新旧ガールズバンド大集合!人気のガールズバンドはこれだ!!』 », Oricon,‎ (consulté le 27 mars 2018).
  35. (en) Marga Lincoln, « Cherishing Christmas with Cherish the Ladies », Independent Record,‎ (lire en ligne).
  36. (en) Zachary Houle, « Cherri Bomb: This is the End of Control », sur PopMatters, (consulté le 27 mars 2018).
  37. (en) Aw Cheng Wei, « Cherry Boom is coming to town », sur The UrbanWire, (consulté le 27 mars 2018).
  38. (en) « Art review: Chicks on Speed: Don't Art Fashion Music », The Scotsman,‎ (lire en ligne).
  39. (en) Julian Ryall, « North Korean all-girl band 'created by Kim Jong-un' », The Daily Telegraph,‎ (lire en ligne).
  40. (en) Alan Sculley, « All-female Civet tuning into 'punk rock edge' » (version du 15 juillet 2014 sur l'Internet Archive), Evansville Courier & Press, 20 novembre 2008.
  41. (en) Jörg "Niggels" Uhlenbruch, « Covenant Tourspecial – Skyshaper Tour 2006 », Reflections of Darkness,‎ (lire en ligne).
  42. (en) Isabelle Graw, « Best of 2003: what were the brightest lights during the past year in art? We asked eleven of our regular contributors to take a look back », Artforum, , p. 132.
  43. (en) Phil Kimm, « Album Review: Crucified Barbara – In the Red », RockRevolt,‎ (lire en ligne).
  44. Dominique Darzacq, « Le Standard idéal, festival de la MC93 », sur WebThéâtre, (consulté le 27 mars 2018).
  45. a et b McGee 2009, p. 254.
  46. Tucker 2000, p. 50, 204, 210, 337.
  47. (en) Garry Mulholland, « All-girl rockers Deap Vally: 'We're the only band to have formed at crochet class' », Metro,‎ (lire en ligne).
  48. (de) David Kleingers, « Deutscher Girlpop: Tanz den Rumpelstilz! » (version du 21 juin 2015 sur l'Internet Archive), Der Spiegel, 16 août 2008.
  49. True 2001, p. 100.
  50. Kearney 2017, p. 202.
  51. McGee 2009, p. 35, 51-52, 255.
  52. Kearney 2017, p. 285.
  53. (en) Eduardo Rivadavia, « Drain S.T.H. – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 27 mars 2018).
  54. a b et c (en) Maria Sherman, « 20 All-Female Bands You Need to Know », Billboard,‎ (lire en ligne).
  55. a et b (en) Art Tavana, « The Cult of L.A. Witch », Tom Tom Magazine,‎ (lire en ligne).
  56. Tucker 2000, p. 117-118, 151.
  57. (en) « Eurovision Song Contest Final – Song Reviews », BBC Radio 2 (consulté le 27 mars 2018).
  58. (en) « Interview: Electrelane » (version du 7 juin 2017 sur l'Internet Archive), sur Oystermag.com, 21 mars 2012.
  59. (en) Benjamin Boles, « We are family », Now,‎ (lire en ligne).
  60. (en) Cheslyne Snowden, « Girl band lacks Life », Hillside Hotwire, vol. 8, no 6,‎ , p. 12 (lire en ligne).
  61. (en) Jo-Ann Greene, « Fabulous Disaster – Put Out or Get Out », sur AllMusic (consulté le 27 mars 2018).
  62. (en) « Fade to last », Wales on Sunday,‎ (lire en ligne).
  63. Kearney 2017, p. 126.
  64. (en) Matt Rowe, « New First Aid Kit Album, Ruins, Planned for 2018 », Teutopolis Press,‎ (lire en ligne).
  65. (en) Paul Done, « Concert Review », Imprint, vol. 9, no 4,‎ , p. 9 (lire en ligne).
  66. (en) Sebastian Huhn, « Rasmus, The - Bochum 2009 », sur Reflections of Darkness, (consulté le 11 janvier 2021).
  67. (en) Joseph Luster, « All-Girl Band Gacharic Spin to Perform at J-Pop Summit », Otaku USA,‎ (lire en ligne).
  68. (en) Chris True, « Gallhammer – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 27 mars 2018).
  69. (en) Marco Torres, « Saturday Night: Girl In a Coma at Fitzgerald's », Houston Press,‎ (lire en ligne).
  70. a b et c Kearney 2017, p. 100.
  71. Garofalo 1997, p. 399.
  72. (en) Richard Rosenthal, « Go Betty Go – Reboot », Screamer Magazine,‎ (lire en ligne).
  73. MacLeod 2015, p. 130.
  74. (en) « Carnival in La Paz drawing crowds », sur iTravel Cabo, (consulté le 27 avril 2019).
  75. (en) Priya Rao, « Haim Cried When They Booked Coachella, Plan to "Melt People's Faces Off" at Festival », Vanity Fair,‎ (lire en ligne).
  76. (en) Simon Bartz, « Hang on the Box's 'Yellow Banana' », The Japan Times,‎ (lire en ligne).
  77. McGee 2009, p. 34-35, 51, 55.
  78. Tucker 2000, p. 204.
  79. Bertrand Tappolet, « Le néo-folk acadien des Hay Babies », Genève Active,‎ (lire en ligne).
  80. (en) Peter Margasak, « Holly Golightly », Chicago Reader,‎ (lire en ligne).
  81. (en) Ian Sansom, « A never-ending story », The Spectator,‎ (lire en ligne).
  82. a et b (en) Thom Duffy, « The British Pop Cycle: An Upswing for 2000? », Billboard, vol. 112, no 10,‎ , p. 70 (ISSN 0006-2510, lire en ligne).
  83. (en) Hannah Mckee, « Hinds' debut album Leave Me Alone infectious surf rock », sur Stuff.co.nz, (consulté le 27 mars 2018).
  84. (en) Sari Delmar, « Hunter Valentine: The Impatient Romantic », Exclaim!,‎ (lire en ligne).
  85. (de) « Indica-Verlosung », Rock Hard,‎ (lire en ligne).
  86. Tucker 2000, p. 37, 50, 149, 163, 165.
  87. (en) John McDonough, « America's 'Sweethearts': An All-Girl Band That Broke Racial Boundaries », NPR, (consulté le 27 mars 2018).
  88. a et b (en) Paola Loriggio, « A whole lotta female cover bands », The Chronicle Herald,‎ (lire en ligne).
  89. (en) Jackie Vendetti, « Jack Off Jill Sexless Demons and Scars », CMJ New Music Report, vol. 51, no 537,‎ , p. 29 (ISSN 0890-0795, lire en ligne)
  90. (en) Jason Birchmeier, « Katzenjammer – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 27 mars 2018).
  91. (en) Jason Lymangrover, « Las Kellies – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 27 mars 2018).
  92. (it) « Medvedev show Il ballo anni '90 spopola sul Web » (version du 23 avril 2011 sur l'Internet Archive), La Stampa, 20 avril 2011.
  93. (en) Katy Tong, « Barnard student ends her Disney days, follows new musical path », Columbia Daily Spectator, vol. CXXXIV, no 129,‎ (lire en ligne).
  94. (en) Monika Fabian, « Here they cumbia! », Time Out,‎ (lire en ligne).
  95. True 2001, p. 23.
  96. (en) Joe Jamnitzky, « LAZYgunsBRISKY, 26 Times (2009) », That Mag,‎ (lire en ligne).
  97. (en) T'Cha Dunlevy, « Sisters in the struggles & giggles », The Gazette,‎ (lire en ligne).
  98. (en) Julian Vazquez, « A journey through day 2 and 3 of Primavera Sound 2018 », sur Reflektor, (consulté le 27 avril 2019).
  99. (en) Claire Lobenfeld, « Marlene Marder of Swiss post-punk band Kleenex/LiLiPUT dies at 61 », Fact,‎ (lire en ligne).
  100. (en) Kate Mossman, « Atypical girls: the women of rock in their own words », New Statesman,‎ (lire en ligne).
  101. (ja) « LoVendoЯ、メジャーデビュー日が7月1日に決定!ツアーファイナルで発表 », sur Deview-デビュー,‎ (consulté le 27 mars 2018).
  102. (en) Mark Deming, « Lunachicks – Artist Biography », sur AllMusic (consulté le 27 mars 2018).
  103. Mélissa Noat, « L'Oasis Bizz'Art », Nouvelle Vague, no 218,‎ , p. 31 (lire en ligne).
  104. (de) Alfred Hilsberg, « Aus grauer Städte Mauer (Teil 2) – Dicke Titten und Avantgarde », Sounds,‎ (lire en ligne).
  105. (en) Charlie Elam, « Megan & Liz Release "It's Christmas Time" Music Video », sur BackstageOL, (consulté le 27 avril 2019).
  106. (de) Markus Kolodziej, « As Mercenárias: Demo 1983 », Ox-Fanzine, no 122,‎ (lire en ligne).
  107. Tudor et Pearson 2015, p. 72–73.
  108. (en) « Still craving simple song », The Age,‎ (lire en ligne).
  109. (es) « ¡Vuelven Nosoträsh! ¡Te dejamos su comunicado! », sur Corrientes Circulares, (consulté le 19 octobre 2018).
  110. (en) « Wizard World Loads Up On Comics, Ska, Gotham Knight Premiere », Wired,‎ (lire en ligne).
  111. (en) Claire Allfree, « The Organ grinder », Metro,‎ (lire en ligne).
  112. (ja) « the peggies、1stEP「PPEP1」の詳細が公開 », sur CD Journal,‎ (consulté le 26 décembre 2018).
  113. (en) « Music legend Elton John brightens a rainy day », Dunstable Today,‎ (lire en ligne).
  114. (en) « Plastiscines – Zut alors! Bébé rock est arrivé! », The Independent,‎ (lire en ligne).
  115. (en) « Pony Up: Make Love to the Judges with Your Eyes », Spin, vol. 22, no 7,‎ , p. 86 (ISSN 0886-3032, lire en ligne)
  116. Tucker 2000, p. 129.
  117. (en) Becky Ebenkamp, « No spin necessary: music you'll hate », Brandweek,‎ , p. 34 (lire en ligne).
  118. a et b MacLeod 2015, p. 85, 101.
  119. (de) Alyona Mashina, « Rock für rebellische Mädchen », Schwäbische Zeitung,‎ (lire en ligne).
  120. (en) « Artist Interview Archive – W », Steve Martin's Unreal Bluegrass, (consulté le 27 mars 2018).
  121. (en) Jessica Lack, « Pipilotti Rist », Art World,‎ , p. 76 (lire en ligne).
  122. (en) Phoebe Avison, « Let Robots in Disguise Transform Your Style », Bustle,‎ (lire en ligne).
  123. (en) Carlos Ramirez, « Casablanca: Sahara Hotnights Drummer Gets Her Rocks Off, '80s Style », sur Noisecreep, (consulté le 27 mars 2018).
  124. (en) « Girl rock, Europe & anniversary – Scandal interview », sur Japan Vibe, (consulté le 27 mars 2018).
  125. MacLeod 2015, p. 83–84.
  126. (en) PP, « Sheeduz – The Barefoot Fairies EP », sur Rockfreaks.net, (consulté le 27 mars 2018).
  127. (en) Ken McLeod, « Space Oddities: Aliens, Futurism and Meaning in Popular Music », Popular Music, Cambridge University Press, vol. 22, no 3,‎ (lire en ligne).
  128. (en) Martin Nevarez, « Live report: SILENT SIREN open floor to fans' questions during LA show », Kyodo News, (consulté le 27 mars 2018).
  129. Garofalo 1997, p. 328.
  130. (en) Esther Semo, « The Musicians Behind Your Favourite TV Show Theme Songs », sur Tone Deaf, (consulté le 27 mars 2018).
  131. (ja) 編集部, « 元ステレオポニーのDraft King、サンミュージック初のガールズバンドに », sur MusicVoice,‎ (consulté le 27 mars 2018).
  132. (en) « Gypsy Jazz with a Female Heart », Boulevard,‎ , p. 146 (lire en ligne).
  133. (en) Gina Arnold, « Queer to the Core », Metro,‎ 6-12 novembre 1997 (lire en ligne).
  134. (en) Adrianna Mendoza, « Everlasting night with The Black Keys », Lariat,‎ (lire en ligne).
  135. (en) Kate Walter, « Têtes Noires: Clay Foot Gods », Spin, vol. 3, no 7,‎ , p. 32 (ISSN 0886-3032, lire en ligne)
  136. (en) Myke Hall, « Those Dancing Days – Daydreams and Nightmares », Is this music?,‎ (lire en ligne).
  137. (en) « UCA Lecturer Rewrites History », UCA Alumni Magazine,‎ , p. 18 (lire en ligne).
  138. (en) Samuli Knuuti, « Strange, striking, and sometimes commercial », Finnish Music Quarterly,‎ (lire en ligne).
  139. (en) Whitney Phaneuf, « Live Review: Burger Boogaloo », East Bay Express,‎ (lire en ligne).
  140. (en) James G. Carlson, « Review: 'Shocking' by TsuShiMaMiRe », Punk Globe,‎ (lire en ligne).
  141. (en) Jill Langlois, « Uh Huh Her: Common Reaction », Exclaim!,‎ (lire en ligne).
  142. (en) Emily Miller, « Hipsters, Punk Rock, and the Future of Old-Time Music », The Old-Time Herald, vol. 10, no 1,‎ (lire en ligne).
  143. (en) Marcus Klier, « Urban Symphony win Best dressed act award », sur ESCToday, (consulté le 27 mars 2018).
  144. (en) Edward Oculicz, « 003: Vanilla Ninja » (version du 26 janvier 2008 sur l'Internet Archive), Stylus, 29 avril 2004.
  145. (en) Jon Caramanica, « Punks, but Really Romantics at Heart », The New York Times,‎ (lire en ligne).
  146. (en) Kate Lamb, « The schoolgirl thrash metal band smashing stereotypes in Indonesia », The Guardian,‎ (lire en ligne).
  147. (en) Aidin Vaziri, « Pop Beat », sur SFGate, (consulté le 27 mars 2018).
  148. (en) Rupa Huq, « Asian Kool? Bhangra and Beyond », dans Sanjay Sharma, John Hutnyk et Ashwani Sharma (dir.), Dis-Orienting Rhythms: The Politics of the New Asian Dance Music, Zed Books, (ISBN 1-85649-469-1, lire en ligne)
  149. (en) « Enter Sandman – Metallica Cover – The Warning », sur Society of Rock (consulté le 19 octobre 2018).
  150. (en) Debbie Jackson, « Prince: I saw the 'wee purple guy' play a secret show at Glasgow Garage », Daily Record,‎ (lire en ligne).
  151. (en) Lisa Wallin, « The Top Ten Summer Songs Japanese People Want to Listen to This Season », Tokyo Weekender,‎ (lire en ligne).
  152. (en) Marc Hogan, « Indie Rock Supergroup Wild Flag Are No More », Spin,‎ (lire en ligne).
  153. (en) Mike DaRonco, « Yellow Machinegun – Spot Remover », sur AllMusic (consulté le 27 mars 2018).
  154. (ja) 山中貴幸, « ロボノから懐かしい曲まで揃い踏み! "Zwei LIVE2014 10th Anniversary ~ON STAGE~" レポート », リスアニ!,‎ (lire en ligne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]