7 Year Bitch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
7 Year Bitch
Description de l'image 7ybpromophoto.jpg.
Informations générales
Surnom Seven Year Bitch
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif, punk rock, grunge
Années actives

19901997

2015- present
Labels C/Z Records, Atlantic Records (ancien), Man's Ruin Records (ancien), Face the Music Records (ancien), Rugger Bugger Records (ancien)
Composition du groupe
Anciens membres Selene Vigil
Elizabeth Davis
Valerie Agnew
Roisin Dunne
Stefanie Sargent
Lisa Faye Beatty

7 Year Bitch est un groupe de punk rock féminin américain, originaire de Seattle, à Washington. Il est actif entre 1990 et 1997, puis depuis 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

7 Year Bitch en concert au Seattle Center (1995).

Le groupe est formé en 1990 par la guitariste Stefanie Sargent, la bassiste Elizabeth Davis, Valerie Agnew à la batterie, et Selene Vigil au chant. Il sera secoué par la disparition en 1992 de Stefanie Sargent[1], victime d'une overdose, ainsi qu'en 1993, par le meurtre d'une amie proche, Mia Zapata.

En juillet 1993, Mia Zapata, amie de longue date du groupe et chanteuse de Gits, est brutalement violée et tuée[2]. Cet événement, en plus du décès de Sargent l'année précédente, influencera profondément le groupe. Le groupe enregistre et publie son deuxième album ¡Viva Zapata! (1994) en hommage à leurs deux amies disparues[3]. À cette période, Valerie Agnew devient l'une des organisatrices et cofondatrices de l'association anti-violence et d'autodéfense Home Alive[4],[5],[6]. Le 8 avril 1994, le groupe joue un concert à but caritatif au Rock Against Domestic Violence, au the Cameo Theatre on Miami Beach, avec Babes in Toyland et Jack Off Jill[7].

En 1995, le groupe signe avec Atlantic Records, et publie, en 1996, son troisième album, Gato Negro[8]. Après leur tournée en soutien à Gato Negro, la guitariste Roisin Dunne quitte le groupe, et est remplacée par Lisa Faye Beatty. En début 1997, le groupe commence à enregistrer des chansons pour un quatrième album. Le groupe se délocalise de Seattle à la Californie, Elizabeth Davis et Valerie Agnew à San Francisco et Selene Vigil à Los Angeles. Avec le départ de la guitariste, Roisin Dunne, et la distance physiques entre les membres, Seven Year Bitchse termine avec un dernier concert au Lost Goat de San Francisco.

Après la séparation de 7 Year Bitch, la bassiste Elizabeth Davis se joint au groupe local Clone, au sein duquel elle joue jusqu'en 2003. En 2005, elle aide à former le groupe Von Iva[9], La chanteuse Selene Vigil forme un groupe de metal psychédélique appelé Cistine, en 2000. Elle publie plus tard un album solo, That Was Then, en 2010. Roisin Dunne se joint au groupe The Last Goodbye en 2006.

En novembre 2015, le groupe annonce la sortie de l'album live Live at Moe's, enregistré deux décennies plus tôt, pour le 15 janvier 2016[10].

Membres[modifier | modifier le code]

  • Selene Vigil — chant
  • Stefanie Sargent — guitare (1990-1992)
  • Roisin Dunne — guitare (1992-1996)
  • Lisa Faye Beatty — guitare (1996-1997)
  • LeeAnn Rose — accordéon
  • Elizabeth Davis — basse
  • Valerie Agnew — batterie

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Sick 'Em
  • 1994 : ¡Viva Zapata!
  • 1996 : Gato Negro

Singles/EP[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Lorna, No Fucking War, You Smell Lonely (réédité par C/Z Records)
  • 1992 : Antidisestablishmentarianism EP
  • 1992 : 7 Year Bitch/Thatcher On Acid-"Can We Laugh Now?"/"No Fucking War"
  • 1992 : 7 Year Bitch EP
  • 1992 : Rock-A-Bye Baby, Wide Open Trap
  • 1993 : The History of My Future, 24,900 Miles Per Hour
  • 1995 : 24,900 Miles Per Hour
  • 1996 : Miss Understood, Go!

Autres contributions[modifier | modifier le code]

  • 1991 : 8-Ball Deluxe (sur Kill Rock Stars)
  • 1992 : Dead Men Don't Rape (sur There's A Dyke In The Pit)
  • 1993 : The Scratch sur Power Flush: San Francisco, Seattle and You)
  • 1993 : In Lust You Trust (sur Rawk Atlas) (promo seulement)
  • 1994 : Dead Men Don't Rape (sur Progression)
  • 1995 : The Scratch et Icy Blue (sur sur the Mad Love Motion Picture Soundtrack)
  • 1995 : Kiss My Ass Goodbye (sur Seattle Women In Rock: A Diverse Collection)
  • 1995 : Damn Good And Well (sur Space Mountain)
  • 1995 : The Scratch (sur Take A Lick (BMG)
  • 1995 : M.I.A. (sur Notes From The Underground, Vol. 2)
  • 1996 : Mad Dash (sur Home Alive: The Art of Self-Defense)
  • 1996 : 24,900 Miles Per Hour (sur huH Music Sampler #23)
  • 1996 : Knot (Live (sur Hype! The Motion Picture Soundtrack)
  • 1997 : Damn Good And Well (sur Rough Cuts: The Best Of Rough Trade Publishing, 1991-1995)
  • 1997 : Rock-A-Bye Baby (sur She's a Rebel)
  • 1997 : Shake Appeal (sur We Will Fall: The Iggy Pop Tribute)
  • 2005 : M.I.A. (sur Whatever: The 90's Pop and Culture Box)
  • 2006 : The Scratch (sur Sleepless in Seattle: The Birth Oof Grunge)

Clips[modifier | modifier le code]

  • 1992 : In Lust You Trust
  • 1994 : Hip Like Junk
  • 1996 : 24,900 Miles Per Hour

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Critique album : 7 Year Bitch, Gato negro, C.Larrede, Les Inrockuptibles, 30 novembre 1995
  2. (en) Muscio, Inga. Cunt: a declaration of independence. Seal Press. 2002.
  3. (en) Stovall, Natasha. Platter du Jour. Spin Magazine, septembre 1994.
  4. (en) History, Home Alive site.
  5. (en) Cynthia Rose, Safety and Violence Hot Topics on Celebrity-Packed CD, sur state51.co.uk.
  6. (en) Fabula magazine interview with 7 Year Bitch.
  7. (en) Baker, Greg. The Hits Just Keep on Coming, Miami New Times, le 6 avril 1994.
  8. (en) Clow, Aaron. Best New Music. CMJ New Music Monthly, mai 1996.
  9. (en) Hasty, Kate.Music Underground. Billboard. 22 novembre 2008.
  10. (en) « 7 Year Bitch Will Release ‘Live at Moe’ Two Decades After It Was Recorded », sur diffuser.fm, (consulté le 27 avril 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]