HMS Gurkha (G63)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir HMS Gurkha et HMS Larne.

HMS Gurkha
Image illustrative de l’article HMS Gurkha (G63)
Naufrage du Gurkha après son torpillage.
Autres noms HMS Larne
Type Destroyer
Classe L
Fonction Militaire
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Constructeur Cammell Laird
Chantier naval Birkenhead, Angleterre
Commandé
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Charles Nugent Lentaigne
Équipage 190-226 officiers et matelots
Caractéristiques techniques
Longueur 110,49 m
Maître-bau 11,20 m
Tirant d'eau 3,05 m
Déplacement 1 920 long tons (1 951 t)
À pleine charge 2 660 long tons (2 703 t)
Propulsion 2 turbines à réduction par engrenages Parsons
2 chaudières Admiralty à 3 tambours
2 hélices
Puissance 48 000 ch (36 000 kW)
Vitesse 32 nœuds (59 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 8 × canons de QF de 4 pouces Mk XVI (4 × 2)
1 × canon quadruple "pom pom" de 2 livres QF (1 × 4)
2 × canons de 20 mm Oerlikon (2 × 1)
2 × mitrailleuses quadruples Vickers AA de 12,7 mm (2 × 4)
8 × lanceurs et 2 × supports pour 110 charges de profondeur
2 × tubes lance-torpilles MK X quadruples 533 mm (2 × 4)
Électronique Radar Type 291 & Type 285
Rayon d'action 5 500 milles marins (10 186 km) à 15 nœuds (27,8 km/h)
soutes à mazout : 567 tonnes
Carrière
Indicatif G63
Localisation
Coordonnées 31° 50′ 00″ nord, 26° 15′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Méditerranée

(Voir situation sur carte : Méditerranée)
HMS Gurkha
HMS Gurkha

Le HMS Gurkha est un destroyer de classe L en service dans la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

Le , l'entreprise Cammell Laird reçoit la commande de huit destroyers de la classe L, dont le HMS Larne. Sa quille est posée le , le premier de sa classe[1]. En avril 1940, le destroyer de la classe Tribal Gurkha est coulé au large de la Norvège. En juin, le Larne est renommé HMS Gurkha afin de poursuivre la relation entre le navire et le régiment de Gurkha[2]. Le navire est lancé le [1] par Mary, fille de Winston Churchill.

Son armement principal était composé de huit canons navals jumelés QF de 4 pouces (100 mm) Mk XVI[1],[3] (élévation 50°). Son armement antiaérien comprenait un canon quadruple de 40 mm "pom-pom", deux canons simples de 20 mm Oerlikon et deux mitrailleuses lourdes Vickers de 12,7 mm en montures quadruples[4]. Le navire était également équipé deux tubes lance-torpilles quadruples de 533 mm MK X et deux grenadeurs chargeant 110 charges de profondeur[1],[5].

Durant ses essais en mer, le Gurkhas atteint une vitesse de 37 nœuds (69 km/h). Il est mis en service le [6] sous le commandement du commander Charles Nugent Lentaigne.

Historique[modifier | modifier le code]

À sa mise en service, le Gurkha rejoint le 11e groupe d'escorte. Le , il recueille en compagnie du destroyer HMS Tartar l'équipage du paquebot Beaverbrae coulé par les bombardiers allemands[7]. De retour à Scapa Flow le lendemain, le Gurkha est entré en collision avec un harenguier en bois, coulant le bateau de pêche et subissant de graves dommages. Il sera réparé à Rosyth jusqu'en juin 1941[7],[8].

Survivants du Gurkhas secourus par le destroyer néerlandais Isaac Sweers.

Après ses réparations, le Gurkha est déployé pour des missions d'escorte de convois dans les approches occidentales. Après avoir rejoint la Méditerranée, il participe au convois de Malte au cours duquel il coule le sous-marin italien Adua. Il escorte ensuite des convois du Royaume-Uni à Gibraltar[2].

Le , alors qu'il escorte le convoi MF 3[9], près des côtes égyptiennes, au nord de Sidi Barrani, il est torpillé (carreau CO 9214[9]) par le sous-marin allemand U-133[10]. Le navire coule en 90 minutes à la position géographique 31° 50′ N, 26° 15′ E. Le destroyer hollandais Isaac Sweers recueille les survivants. Cinq officiers et quatre hommes d'équipage ont péri et deux officiers sont blessés[9].

Commandement[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d English 2001, p. 100.
  2. a et b Geoffrey Mason, « HMS GURKHA (ii) (G 63, ex-Larne) - L-class Destroyer », Service Histories of Royal Navy Warships in World War 2, sur Service Histories of Royal Navy Warships in World War 2, naval.history.net, (consulté le 21 juin 2014)
  3. Whitley 2000, p. 122.
  4. Lenton 1970, pp. 128–129.
  5. Gardiner and Chesneau 1980, p. 41.
  6. English 2001, pp. 100–101.
  7. a et b English 2001, p. 104.
  8. Don Kindell, « Naval Events, March 1941 (Part 2 of 2): Saturday 15th - Monday 31st », British and Other Navies in World War 2 Day-by-Day, sur British and Other Navies in World War 2 Day-by-Day, naval-history.net, (consulté le 21 juin 2014)
  9. a b et c U-133 sur u-boote.fr.
  10. a et b « HMS Gurkha (II)(G63) of the Royal Navy », U Boat.net (consulté le 18 janvier 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Clay Blair, Hitler's U-Boat War: The Hunters 1939–1942, London, Cassell & Co, (ISBN 0-304-35260-8)
  • John English, Afridi to Nizam: British Fleet Destroyers 1937–43, Gravesend, UK, World Ship Society,
  • Conway's All The World's Fighting Ships 1922–1946, London, Conway Maritime Press, (ISBN 0-85177-146-7)
  • H.T. Lenton, British Fleet and Escort Destroyers Volume One, London, Macdonald & Co., (ISBN 0-356-02950-6)
  • Jürgen Rohwer et Gerhard Hümmelchen, Chronology of the War at Sea 1939–1945, London, Greenhill Books, (ISBN 1-85367-117-7)
  • Peter C. Smith, Fighting Flotilla: RN Laforey Class Destroyers in WW2, Barnsley, UK, Pen & Sword Maritime, (ISBN 978-1-84884-273-1)
  • M. J. Whitley, Destroyers of World War : An International Encyclopedia, London, Cassell & Co., (ISBN 1-85409-521-8)